Communiqués

Volvo Cars signe la déclaration zéro émission dans les transports routiers à la COP26 et révèle un mécanisme interne inédit de tarification du carbone

Aux côtés de dirigeants politiques et de leaders du secteur des transports, Håkan Samuelsson, président de Volvo Cars, signera aujourd’hui la Déclaration de Glasgow sur le zéro émission des voitures et utilitaires lors de la conférence sur le changement climatique (COP26). 

 

Simultanément, pour encore accélérer la réduction de son empreinte carbone, Volvo Cars annonce également aujourd'hui l'introduction d'une tarification interne du carbone de 1 000 SEK (environ 100 €) pour chaque tonne de carbone émise sur l’ensemble de sa chaîne de valeur, une initiative en accord total avec son ambition de devenir une entreprise climatiquement neutre d’ici 2040.

 

La Déclaration de Glasgow, dévoilée dans le cadre de la Journée mondiale des transports lors de la COP26, marque la volonté des leaders industriels et des États d’éliminer les véhicules à carburants fossiles sur les principaux marchés d’ici 2035 et dans le monde entier d’ici 2040.

 

Volvo Cars s’est également fixé ses propres objectifs en matière d’action climatique pour atteindre et aller au-delà des engagements de la déclaration d’aujourd’hui. D’ici 2025 déjà, la marque prévoit que les véhicules tout électriques représenteront plus de la moitié de ses ventes mondiales. Elle entend en outre devenir un constructeur automobile 100 % électrique et ne vendre d’ici 2030 que des voitures entièrement électriques.

 

La signature d’aujourd’hui traduit le soutien de l’entreprise aux ambitions de la campagne « Objectif zéro », ainsi que son espoir de voir l’industrie automobile et les gouvernements accélérer ensemble la suppression des véhicules à carburants fossiles pour être plus en phase avec l’échéancier que se propose Volvo Cars.

 

« Notre projet de devenir un constructeur automobile tout électrique d’ici 2030 est l’un des plus ambitieux du secteur, mais nous ne pouvons pas créer un transport zéro émission à nous seuls, indique Håkan Samuelsson. Je suis ravi de me tenir, ici à Glasgow, aux côtés de collègues de notre secteur et de représentants gouvernementaux pour signer cette déclaration. L’heure est à l’action climatique. »

 

Concernant cette tarification interne du carbone, Volvo Cars est le premier constructeur automobile à passer des paroles aux actes en instaurant dès à présent un prix interne du carbone dans toutes ses opérations. Ce tarif est en outre bien supérieur à celui recommandé par des organisations comme l’Agence internationale de l’énergie.

 

L’entreprise cherche délibérément à préparer son organisation aux évolutions futures en devançant les réglementations. Elle anticipe en effet l’augmentation souhaitable du nombre d’États qui mettront en place une tarification du carbone au cours des prochaines années.

 

En vertu de ce mécanisme, chaque nouveau projet de voiture fera l’objet d’une « vérification pratique de la durabilité » et un coût du CO2 sera imposé pour chaque tonne d’émissions de carbone prévue au cours du cycle de vie du véhicule. Le but est de s’assurer que chaque voiture est rentable même avec l’application d’un système strict de tarification du carbone en orientant toutes les décisions liées aux projets, à l’approvisionnement et à la production vers l’option la plus durable disponible.

 

« Une tarification juste et internationale du CO2 est cruciale pour permettre au monde de concrétiser ses ambitions en matière de climat. Il nous incombe à tous d’en faire plus, déclare le directeur financier de Volvo Cars, Björn Annwall. Nous sommes intimement convaincus que les entreprises progressistes doivent montrer la voie en fixant un prix interne au carbone. En évaluant les futurs véhicules sur leur rentabilité ajustée après imputation du coût du CO2, nous espérons accélérer des actions qui nous aideront à identifier et à réduire les émissions de carbone dès à présent. »

 

Volvo Cars a également décidé de faire preuve de beaucoup plus de transparence en donnant à la communauté financière davantage d’informations sur sa stratégie d’électrification et sur sa transformation générale. À compter de 2022, l’entreprise divulguera des chiffres de performance financière distincts pour son activité électrique et son activité non électrique dans chaque rapport trimestriel. 

 

-------------------------------

 

Volvo Car Group en 2020

Au cours de l’exercice fiscal 2020, le résultat d’exploitation de Volvo Car Group a atteint 8,5 milliards de SEK (1,4 milliard d’euros*), contre 14,3 milliards de SEK (1,3 milliard d’euros*) en 2019. Le chiffre d’affaires pour cette période s’élève à 262,8 milliards de SEK (25,9 milliards d’euros*). Sur l’ensemble de l’année 2020, les ventes mondiales ont atteint 661 713 unités (contre 705 452 l’année précédente), soit une baisse de 6,2 % par rapport à 2019.

 

* montants arrondis, sur la base d’un taux de change au 4/03/2021 de 1 SEK pour 0,0984753 € 

 

A propos de Volvo Car Group

Volvo existe depuis 1927. Aujourd’hui, Volvo est une des marques automobiles les plus connues et les plus respectées au monde, avec 661 713 véhicules vendus en 2020 dans une centaine de pays. Volvo Cars appartient à la société chinoise Zhejiang Geely Holding (Geely Holding) depuis 2010.

 

En 2020, Volvo Cars comptait, en moyenne, environ 40 000 employés (41 500) à plein temps. Le siège social, le développement produit, le marketing et l’administration de Volvo Cars sont principalement situés à Göteborg, en Suède. Le siège de Volvo Cars pour la région Asie-Pacifique se trouve à Shanghai, et à Mahwah, dans le New Jersey, pour la région Amériques. Ses principales usines de production de voitures se situent à Göteborg (Suède), Gand (Belgique), en Caroline du Sud (États-Unis) et à Chengdu et Daqing (Chine).

 

Fort de sa ligne directrice « Freedom to Move », Volvo Cars entend offrir à ses clients la liberté de se déplacer de manière personnalisée, durable et sûre. Cet objectif se traduit par diverses ambitions commerciales. À titre d’exemple, l’entreprise souhaite que, d’ici à 2025, les véhicules 100 % électriques représentent la moitié de ses ventes à l’échelle mondiale, que la moitié de ses ventes se fassent en ligne et qu’elle soit propriétaire de la moitié de ses logiciels. Volvo Cars s’engage également à réduire en continu son empreinte carbone, afin de devenir une entreprise climatiquement neutre d’ici 2040.

Mots clés:
Environnement, Durabilité
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contact média