Communiqués

Volvo Cars agit pour atténuer l’impact du coronavirus

La pandémie de maladie au coronavirus touche désormais Volvo Cars de plein fouet, et ce de nombreuses manières : sous la forme d’un affaiblissement du marché, d’un risque de perturbation de la production et d’inquiétudes pour les salariés.

 

La priorité de la société est de protéger la santé et la sécurité de tous ses employés. Des mesures de précaution et des restrictions de déplacements ont déjà été mises en place.

 

Nous devons à présent réduire encore plus la propagation du virus par une période de distanciation sociale. Cela implique des interruptions de la production, le passage au télétravail et la prise de précautions individuelles supplémentaires.

 

L’usine belge restera fermée jusqu’au 5 avril. Les usines suédoises et américaines seront fermées du 26 mars au 14 avril.

 

Les personnes travaillant dans nos bureaux passeront généralement au télétravail à partir du 26 mars, et les heures de travail seront réduites.

 

Ces mesures protégeront l’emploi et permettront à Volvo Cars de reprendre une production normale dès que cela sera possible et sans danger.

 

Plus tôt ce mois-ci, Volvo Cars a rouvert ses quatre usines de fabrication en Chine après une longue période de fermeture. La fréquentation actuelle des showrooms indique un retour à la normale sur le marché automobile chinois, ce qui démontre clairement les avantages d’être une entreprise à la présence équilibrée dans le monde entier.

 

« Nos principales préoccupations sont la santé de nos employés et l’avenir de notre société », a déclaré Håkan Samuelsson, PDG de Volvo Cars. « Avec l’aide des programmes de soutien mis en place par les pouvoirs publics, nous avons pu agir rapidement. »

 

Volvo Cars est convaincu que ces mesures préservent un juste équilibre entre l’atténuation de l’impact persistant de la pandémie et la protection de ses collaborateurs et de l’avenir de la société.

 

Les usines de fabrication de Volvo Cars touchées par les mesures annoncées aujourd’hui sont celles de Torslanda, Skövde et Olofström (Suède), de Gand (Belgique) et de Caroline du Sud (États-Unis). Les employés de bureau concernés travaillent au siège de l’entreprise à Göteborg, en Suède, ainsi qu’à l’usine de Gand et sur ses marchés.

-------------------------------

 

Volvo Car Group en 2019

Au cours de l’exercice fiscal 2019, le résultat d’exploitation de Volvo Car Group a atteint 14,3 milliards de SEK (1,4 milliard d’euros), contre 14,2 milliards de SEK (1,3 milliard d’euros) en 2018. Le chiffre d’affaires pour cette période s’élève à 274,1 milliards de SEK (25,9 milliards d’euros), contre 252,7 milliards de SEK (23,9 milliards d’euros) en 2018. Sur l’ensemble de l’année 2019, les ventes mondiales ont atteint un record de 705 452 véhicules, soit une hausse de 9,8 % par rapport à 2018. Ces résultats reflètent la transformation financière et opérationnelle radicale mise en œuvre par Volvo ces dernières années afin de se positionner en vue de sa prochaine phase de croissance.

 

A propos de Volvo Car Group

Volvo existe depuis 1927. Aujourd’hui, Volvo est une des marques automobiles les plus connues et les plus respectées au monde, avec 705 452 véhicules vendus en 2019 dans une centaine de pays. Volvo Cars appartient à la société chinoise Zhejiang Geely Holding (Geely Holding) depuis 2010.

 

En 2019, Volvo Cars comptait, en moyenne, environ 41 500 employés à plein temps Le siège social, le développement produit, le marketing et l’administration de Volvo Cars sont principalement situés à Göteborg, en Suède. Le siège de Volvo Cars en Chine se trouve à Shanghai. Ses principales usines de production de voitures se situent à Göteborg (Suède), Gand (Belgique), en Caroline du Sud (États-Unis) et à Chengdu et Daqing (Chine) ; les moteurs sont fabriqués à Skövde (Suède) et Zhangjiakou (Chine), et les éléments de carrosserie à Olofström (Suède).

 

Fort de sa nouvelle ligne directrice « Freedom to Move », Volvo Cars entend offrir à ses clients la liberté de se déplacer de manière personnalisée, durable et sûre. Cette volonté se traduit par une triple ambition pour l’entreprise : d’ici au milieu de la décennie qui s’ouvre, faire en sorte que les véhicules tout électriques représentent la moitié de ses ventes mondiales et générer la moitié de son chiffre d’affaires directement auprès de ses clients. Volvo Cars s’est aussi engagé à réduire son empreinte carbone avec l’ambition de devenir une entreprise climatiquement neutre d’ici à 2040.

 

Mots clés:
Entreprise
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.

Contact média

Pour de plus amples informations sur la manière dont Volvo Cars traite vos données personnelles en relation avec Volvo Cars Global Newsroom, CLIQUEZ ICI.

Volvo Cars Newsroom utilise des cookies pour optimiser l'utilisation de ce site web. Les cookies du site web ne stockent pas d'information personelle. Pour plus d'information, lisez notre Page de la politique des cookies

Accepter