Communiqués

Pour réduire le nombre d’accidents de la route liés à l’alcool au volant, Volvo Cars lance le nouvel Alcoguard.

Pour réduire le nombre d'accidents de la route liés à l'alcool au volant, Volvo Cars lance le nouvel Alcoguard.

Volvo Cars Alcoguard


- Toute la précision et la fiabilité de la technologie à pile combustible
- Une solution intégrée pour une plus grande efficacité
- En vente dès le début de l'année 2008

Volvo Cars est le premier constructeur automobile à lancer une fonction innovante visant à réduire le nombre d'accidents de la route liés à l'alcool au volant. L'Alcoguard est un éthylotest antidémarrage, totalement intégré au véhicule, qui utilise une technologie à pile combustible sophistiquée pour fournir une solution à la fois conviviale et fiable.


Pour des décisions sensées
« L'Alcoguard est un dispositif conçu pour aider le conducteur à prendre des décisions sensées. De nos jours, un tiers des accidents de la route mortels est dû à l'alcool au volant. Pour créer un environnement de conduite plus sûr, la réduction de la vitesse, l'augmentation de l'utilisation de la ceinture de sécurité et la prévention de l'alcool au volant constituent les trois grands défis. Notre produit a été conçu pour réduire le nombre d'accidents causés par la conduite en état d'ivresse », explique Ingrid Skogsmo, directrice du Centre de sécurité de Volvo Cars.

L'Alcoguard sera disponible en option sur les Volvo S80, V70 and XC70 dès le début de l'année 2008 et sera accessible, dès l'été suivant, aux autres modèles. Il est prévu que les ventes annuelles atteignent deux mille unités, mais ce chiffre pourrait augmenter avec le temps. Bien que la Suède soit aujourd'hui le principal marché des éthylotests anti-démarrage, Volvo Cars commercialisera également ce système dans le reste de l'Europe et aux États-Unis. Le secteur des voitures de société, les taxis ainsi que les administrations constitueront probablement les principaux groupes de clients, mais l'amélioration de la convivialité du système permettra également de toucher les particuliers.

Des piles combustibles pour des résultats plus sûrs
L'Alcoguard utilise une technologie à pile combustible similaire à celle qui a été adoptée par la plupart des forces de police européennes.
Avant de pouvoir démarrer la voiture, le conducteur doit souffler dans une unité portable sans fil, de la taille d'une petite télécommande, disposée et rechargée dans un compartiment situé derrière la console centrale.
L'alcoolémie du conducteur est analysée par l'unité portable, qui transmet les résultats au système de commande électronique de la voiture via signal radio. En cas de dépassement de la limite de 0,2 g d'alcool par litre de sang, le démarrage du moteur est neutralisé. Grâce à des capteurs sophistiqués, il est impossible d'utiliser une source d'air externe, comme une pompe, pour tromper le système.

« La technologie de la pile combustible est plus chère mais fournit des résultats largement supérieurs. Contrairement aux semi-conducteurs, par exemple, les piles combustibles réagissent exclusivement à l'éthanol. Dans la pile combustible, les molécules d'éthanol traversent une membrane sensible et un courant électrique est généré, puis mesuré. Plus le courant est élevé, plus le taux d'alcoolémie est important », explique David Nilsson, chef du projet technique Alcoguard chez Volvo Cars.

Les résultats de l'analyse d'alcoolémie sont fournis par trois diodes luminescentes situées sur l'unité
portable.
Verte : 0,0 - 0,1 g d'alcool/l, le moteur démarre
Jaune : 0,1 - 0,2 g d'alcool/l, la voiture démarre mais il est recommandé au conducteur de ne pas conduire
Rouge : plus de 0,2 g d'alcool/l, le moteur ne démarre pas

Facile à utiliser
Les messages, sur l'écran d'informations du véhicule, aident le conducteur à utiliser le système et lui indiquent, par exemple, si le test a été approuvé ou s'il doit souffler plus longtemps dans l'unité portable. Les résultats de l'analyse d'alcoolémie sont stockés pendant 30 minutes après l'arrêt du moteur pour éviter au conducteur d'avoir à répéter la procédure à chaque arrêt de courte durée. La limite de 0,2 g/l paramétrée a été choisie sur la base de la législation suédoise. Dans les pays où d'autres limites sont en vigueur, la valeur paramétrée peut être modifiée par le réseau Volvo. Quant au calibrage et au remplacement de la batterie de l'unité portable, ils sont effectués lors de l'entretien régulier de la voiture. Si celle-ci est revendue et que le nouveau propriétaire ne souhaite pas utiliser le système, il peut être facilement retiré par le concessionnaire.

L'unité portable fonctionnant sans fil, le conducteur peut facilement la retirer de la voiture. Cependant, et bien qu'elle fournisse toujours une mesure précise du niveau d'alcool dans le sang quel que soit l'endroit où elle est utilisée, l'unité ne peut communiquer avec le véhicule que dans un rayon maximum de 10 mètres. À température normale, le système est préchauffé dans un délai de cinq secondes, dès le déverrouillage de la voiture afin de réduire l'attente au minimum. En cas de températures extrêmement basses ou élevées, le câble d'alimentation fourni avec l'unité permet de garantir le fonctionnement de l'Alcoguard.
« Notre objectif était de créer la technologie la plus pratique et la plus conviviale possible afin de limiter au maximum la participation du conducteur. Plus le système est facile à utiliser, plus les gens l'utiliseront », précise David Nilsson.

Il aide le conducteur à prendre la bonne décision
L'Alcoguard doit être considéré comme un dispositif d'assistance, conçu pour aider le conducteur à prendre ses décisions à partir d'informations actualisées. Dans des situations d'urgence ou en cas de perte de l'unité portable, une fonction d'annulation peut être activée de deux manières différentes :
1. l'annulation peut être activée sans limitation du nombre d'actions
2. l'annulation ne peut être activée qu'une seule fois.
La modification des paramètres doit être effectuée par le réseau Volvo, qui peut également réinitialiser le système après l'activation de la fonction d'annulation. À chaque modification, les informations sont enregistrées dans la voiture et seul le conducteur peut y accéder.

Un développement à la pointe de la technologie
Après avoir installé des éthylotests fabriqués par des fournisseurs extérieurs pendant deux ans, Volvo Cars lance aujourd'hui son propre éthylotest antidémarrage intégré. Grâce aux dernières avancées de la technologie, le nouvel Alcoguard est moins cher, plus précis et plus compact. Il a été développé en étroite collaboration avec diverses autorités publiques, compagnies d'assurance et autres acteurs concernés pour garantir la solution la plus appropriée. Le projet a été en partie financé par le programme « Skyltfonden » * (fonds de personnalisation des plaques d'immatriculation) de l'administration routière suédoise.

« Dans le futur, nous devrions éviter les accidents de la route liés à l'alcool au volant. Mais pour atteindre cet objectif, la qualité technologique ne suffit pas. Un changement d'attitude des conducteurs vis-à-vis de l'alcool est également nécessaire. Nous pensons que des initiatives telles que la baisse du prix d'achat ou la réduction de la prime d'assurance des voitures équipées de ce système (capable de dissuader les conducteurs de prendre le volant en état d'ivresse) sont un bon moyen de promouvoir l'utilisation d'éthylotests anti-démarrage », conclut Ingrid Skogsmo.

* Skyltfonden apporte une aide financière au développement de la sécurité routière. Les fonds du programme Skyltfonden proviennent des frais de personnalisation des plaques d'immatriculation.

Mots clés:
Sécurité
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média