Nos valeurs

Grâce à l’internalisation du développement logiciel, les futures Volvo utiliseront le système d’exploitation du constructeur

Tech Moment - Core computing

L’attrait d’une voiture est toujours plus lié à ses fonctions et caractéristiques logicielles plutôt qu’à ses qualités mécaniques traditionnelles, et c’est pourquoi Volvo Cars a entrepris d’internaliser le développement logiciel.

 

La prochaine génération de modèles Volvo tout électriques – y compris le premier SUV du constructeur reposant sur une base technologique inédite exclusivement électrique – fonctionnera avec le système d’exploitation mis au point par Volvo Cars, baptisé VolvoCars.OS, pour un développement toujours plus flexible et rapide. Avec cette innovation, associée à des mises à jour à distance plus fréquentes tout au long de la vie des véhicules, le constructeur a l’intention d’améliorer les performances de ses voitures jour après jour.

 

VolvoCars.OS servira de système générique pour les voitures électriques Volvo. Il offre un environnement logiciel cohérent regroupant les différents systèmes d’exploitation de l’entreprise à l’intérieur de la voiture et dans le cloud. Les systèmes d’exploitation sous-jacents comprennent Android Automotive OS, QNX, AUTOSAR et Linux.

 

Grâce à une variété d’interfaces de programmation d’applications (API), y compris l’API « Extended Vehicle » annoncée plus tôt, VolvoCars.OS permet aux développeurs d’accéder – sous réserve du consentement du client – à des fonctions embarquées telles que les données des capteurs du véhicule et les interfaces utilisateur, et à des fonctions sur le cloud telles que les données de flotte. Ils peuvent ainsi créer de nouveaux services et applications pour les voitures Volvo.

 

« Internaliser le développement logiciel nous permet de l’accélérer, et d’améliorer votre Volvo plus rapidement que nous sommes en mesure de le faire aujourd’hui », a déclaré Henrik Green, directeur de la technologie chez Volvo Cars. « Comme sur votre smartphone ou votre ordinateur, de nouveaux logiciels et de nouvelles fonctionnalités peuvent être déployés rapidement grâce à des mises à jour à distance, de façon à rendre votre Volvo plus performante et encore plus agréable au fil du temps. »

Pour tirer pleinement parti de l’internalisation du développement logiciel, Volvo Cars œuvre à centraliser le calcul à l’intérieur de ses voitures 100 % électriques en un système unique, dans un effort de simplification notable des processus. Plutôt que de s’appuyer sur plusieurs unités de commande électroniques disséminées dans le véhicule pour contrôler les divers systèmes et fonctionnalités individuels, un nombre croissant de logiciels développés en interne seront exécutés dans un puissant système informatique central embarqué.

 

Ce système, qui sera introduit pour la première fois sur un nouveau modèle Volvo dont le lancement est prévu en 2022, se compose de trois ordinateurs principaux qui collaborent respectivement au traitement de la vision et de l’intelligence artificielle, de l’informatique générale et de l’infodivertissement.

 

Le passage à une architecture de calcul centralisée permet également à Volvo Cars de séparer progressivement le matériel du logiciel. Cela offre la possibilité au constructeur de lancer des cycles de développement matériel plus fréquents, et donc d’équiper les nouveaux modèles Volvo avec ce qui se fait de plus récent en la matière.

 

Volvo Cars s’engage sur la voie du développement interne et de la centralisation du calcul en collaboration avec des entreprises technologiques de premier plan parmi lesquelles NVIDIA, avec qui le constructeur automobile travaille sur les systèmes centraux, et Google, son partenaire de développement pour ses systèmes d’infodivertissement.

 

« Nous menons une stratégie délibérée de partenariat avec les véritables leaders technologiques lorsque cela est pertinent », a ajouté Henrik Green. « Google est un authentique leader en matière d’expérience utilisateur et de services, de Google Maps à l’Assistant Google, tandis que NVIDIA nous donne accès à l’architecture de calcul la plus rapide et la plus performante du marché. Cette approche consistant à nouer des partenariats stratégiques ciblés est beaucoup plus efficace que d’essayer de tout faire par nous-mêmes. »

 

La collaboration fructueuse de Volvo Cars avec les leaders technologiques pour offrir la meilleure expérience utilisateur possible à ses clients est également un facteur déterminant dans sa décision d’ouvrir son système d’exploitation VolvoCars.OS à l’innovation de tiers par le biais d’API ouvertes.

 

L’annonce d’aujourd’hui coïncide avec le premier Volvo Cars Tech Moment. Vous pouvez suivre l’événement en direct et à la demande ici.

 

 

Volvo Car Group en 2020

Au cours de l’exercice fiscal 2020, le résultat d’exploitation de Volvo Car Group a atteint 8,5 milliards de SEK (839 millions d’euros), contre 14,3 milliards de SEK (1,4 milliard d’euros) en 2019. Le chiffre d’affaires pour cette période s’élève à 262,8 milliards de SEK (25,9 milliards d’euros), contre 274,1 milliards de SEK (27 milliards d’euros) en 2019. Sur l’ensemble de l’année 2020, les ventes mondiales ont atteint de 661 713 véhicules, soit une baisse de 6,2 % par rapport à 2019 (705 452 unités).

 

A propos de Volvo Car Group

Volvo existe depuis 1927. Aujourd’hui, Volvo est une des marques automobiles les plus connues et les plus respectées au monde, avec 661 713 véhicules vendus en 2020 dans une centaine de pays. Volvo Cars appartient à la société chinoise Zhejiang Geely Holding (Geely Holding) depuis 2010.

 

En 2020, Volvo Cars comptait, en moyenne, environ 40 000 employés à plein temps. Le siège social, le développement produit, le marketing et l’administration de Volvo Cars sont principalement situés à Göteborg, en Suède. Le siège de Volvo Cars en Chine se trouve à Shanghai. Ses principales usines de production de voitures se situent à Göteborg (Suède), Gand (Belgique), en Caroline du Sud (États-Unis) et à Chengdu et Daqing (Chine) ; les moteurs sont fabriqués à Skövde (Suède) et Zhangjiakou (Chine), et les éléments de carrosserie à Olofström (Suède).

 

Fort de sa nouvelle ligne directrice « Freedom to Move », Volvo Cars entend offrir à ses clients la liberté de se déplacer de manière personnalisée, durable et sûre. Cette volonté se traduit par une triple ambition pour l’entreprise : d’ici au milieu de cette décennie, faire en sorte que les véhicules tout électriques représentent la moitié de ses ventes mondiales et générer 5 millions de contacts directs avec ses clients. Volvo Cars s’est aussi engagé à réduire son empreinte carbone avec l’ambition de devenir une entreprise climatiquement neutre d’ici à 2040.

 

Mots clés:
Sécurité, Environnement, Personnel Volvo, Technologie, Événements / Activités, Entreprise, Durabilité, Conduite autonome, Connectivité, Electrification, Mobilité
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média