Communiqués

La course a repris ses droits.


En ce premier jour de l'an de grâce 4 706 du calendrier chinois, les choses sont a peu près rentrées dans l'ordre après le coup de bambou qui est tombé sur la flotte vendredi et samedi, envoyant au tapis plusieurs concurrents.

 

Le plus touché est Telefonica Black, officiellement en suspension de course, qui a du rebrousser chemin et qui vient de regagner le port de Subic Bay dans l'île de Luzon aux Philippines. Son équipe technique, déjà sur place, a immédiatement commencé le check up complet du VO 70, notamment la jonction coque-pont, avant de donner l'agenda précis du bateau pour les prochains jours.

 

Les six autres équipages sont toujours en course, Delta Lloyd et Green Dragon ayant repris la mer hier en fin d'après-midi, après avoir mis leur course entre parenthèses plus de 12 heures, ancrés à l'abri d'une baie de l'île Luzon pour réparer ou panser provisoirement leurs plaies. Barre à roue et rail de grand voile endommagés ainsi qu'une grand voile déchirée pour le concurrent hollandais et problème général de structure pour Green Dragon.

 

Ce dernier a procédé à une réparation provisoire pour couvrir les 1 000 derniers milles qu'il lui reste à couvrir avant de gagner Qingdao. Le skipper, Ian Walker et ses hommes savent que la réparation est un peu aléatoire mais ils savent aussi qu'ils sont considérés comme les « locals de l'étape » puisqu'ils portent également les couleurs de l'Irlande et de la Chine dans cette course. Ils sont donc déterminés à tout faire pour arriver sous voile dans le port de la cité nautique des JO de Pékin 2008 afin de faire honneur à leurs partenaires.

 

En tête de flotte, Telefonica Blue qui avait pris l'option d'affronter la tempête qui faisait rage vendredi et samedi dans le détroit de Luzon conserve le bénéfice de son audace et tient toujours le leadership de cette étape de 2 500 milles.

 

Le VO 70 espagnol, ainsi que les deux VO 70 suédois sont actuellement très proches des côtes du nord-est de l'île de Taiwan. Toute la nuit, ils ont joué avec des vents capricieux en force et en direction ce qui a permis à Puma qui passe un peu plus au large des côtes de leur reprendre une vingtaine de milles ces trois dernières heures.

 

"La nuit a été compliquée, rapportait Bekking dans son dernier message. Le vent passait de 0 à 20 noeuds en quelques secondes, faisant le tour du compas, le tout dans une nuit d'encre. Nous avons dû changer de voiles à de nombreuses reprises, ce qui a nécessité d'avoir tout le monde sur le pont. Les gars sont éreintés mais personne ne se plaint. Ils se réveillent, montent sur le pont, font leur boulot, reviennent s'écrouler sur leur bannette en espérant qu'on ne les réveille pas une nouvelle fois avant l'heure. »

 

Un nouveau coup de vent de nord-est est attendu en fin de journée sur le nord de Taiwan. Il faudra donc que les concurrents refassent une dernière fois le dos rond avant d'arriver en Chine qui fête aujourd'hui son nouvel an. Le repos viendra ensuite car la fin d'étape s'annonce relativement peu ventée.

 

A 64 milles de l'Espagnol, Ericsson 3, toujours en seconde position ce matin, mais voit son avance sur Ericsson 4 fondre comme neige au soleil. Alors que 30 milles les séparaient hier à la même heure, 10 petits milles ne séparent plus les deux bateaux ce matin. Et l'appétit du leader du classement général pourrait ne pas s'arrêter là... Telefonica Blue va devoir surveiller ses arrières... D'autant qu'il faudra sans doute compter sur un Puma très remonté après avoir vu son leadership lui échapper jeudi sur rupture de bôme et qui semble avoir retrouvé tous ses moyens, la rage en plus.

 

La bagarre s'annonce rude entre ces 4 concurrents jusqu'à Qingdao.

 

Classement ce lundi 26 janvier à 8h Paris

 

1 - Telefonica Blue à 699 milles de l'arrivée Qingdao - Chine
2 - Ericsson 3 à 64 milles
3 - Ericsson 4 à 68 milles
4 - Puma à 156 milles
5 - Delta Lloyd à 236 milles
6 - Green Dragon à 285 milles
7 - Telefonica Black - course suspendue - au port.
8 - Team Russia - DNS

 

  

VOLVO OCEAN RACE 2008-2009: Classement général Provisoire après 5 manches (sur 17)

 

1- Ericsson 4 39 points
2- Telefonica Blue 33, 5 points
3- Puma 31 points
4- Ericsson 3 24 points
5- Green Dragon 22,5 points
6- Telefonica Black 19 points - après les 3 points retirés en fin d'escale à Singapour pour avoir changé ses safrans.
7- Team Russia 10,5 points - s'est retiré provisoirement de la course
8- Delta Lloyd 10 points

Mots clés:
Événements / Activités
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média