Communiqués

Volvo Cars place avec succès sa première obligation verte et lève 500 millions d'euros

Volvo XC40 Recharge P8 AWD in Glacier Silver

Volvo Cars a placé avec succès, mercredi 30 septembre 2020, sa première obligation verte, levant 500 millions d'euros auprès d'un groupe diversifié d'investisseurs institutionnels et renforçant encore davantage la souplesse financière de l'entreprise.

 

Le produit de l'obligation servira à financer la conception, le développement et la fabrication de véhicules 100 % électriques, conformément au Cadre pour la finance verte récemment mis en place par la société. Un rapport sera publié chaque année dans un souci de transparence totale vis-à-vis des investisseurs.

 

L'émission obligataire a été sursouscrite 5 fois, ce qui illustre à la fois la demande actuelle du marché en faveur des produits d'investissement verts et la profonde confiance que les milieux financiers accordent à la stratégie de Volvo Cars.

 

« Je suis très heureuse du succès rencontré par notre première obligation verte », a déclaré Carla de Geyseleer, directrice financière de Volvo Cars. « Les acteurs du secteur financier ont un rôle essentiel à jouer dans la promotion du développement durable, y compris en ce qui concerne la transition vers une économie à faible émission de CO2. À cet égard, il est très encourageant de constater le vif intérêt manifesté par les investisseurs lorsqu'il s'agit de nous aider à électrifier notre parc automobile et à concrétiser nos ambitions sur le plan climatique. »

 

Le Cadre pour la finance verte de Volvo Cars a été examiné par Cicero, l'une des plus grandes sociétés spécialisées dans les évaluations indépendantes basées sur les recherches portant sur les structures de placement dans les obligations vertes, et a reçu la notation la plus élevée, Vert foncé.

 

L'année dernière, Volvo Cars a lancé un plan Climat complet portant sur les émissions de carbone dans toutes ses opérations et sur tous ses produits, avec l’ambition de devenir climatiquement neutre d’ici 2040.

 

Le plan va au-delà de la question de la réduction des émissions d'échappement grâce à l’électrification ; la société va également s'attaquer aux émissions de carbone dans son réseau de production et ses autres opérations, sa chaîne d'approvisionnement et via le recyclage et la réutilisation des matériels.

 

La réduction de l’empreinte carbone sur la durée de vie de chaque véhicule de 40 % entre 2018 et 2025 est le premier pas tangible vers la réalisation de la vision 2040 de la société.

 

Le plan porte également sur une réduction des émissions d'échappement de 50 % par véhicule, une réduction des émissions de CO2 en fonctionnement de 25 % par véhicule, y compris pour la fabrication et la logistique, et une réduction des émissions de CO2 dans la chaîne d'approvisionnement de 25 % par véhicule.

 

L'obligation de 500 millions d'euros a été émise dans le cadre du programme EMTN de Volvo Cars. Elle arrivera à échéance en octobre 2027 et donnera lieu au versement d’un coupon fixe de 2,5 %. La date de règlement est prévue pour le 7 octobre 2020 et les obligations seront admises à la cote officielle de la Bourse du Luxembourg. Les teneurs de livres des transactions étaient BNP, SEB et ING.

 

Les obligations seront proposées conformément à la Réglementation S dans le cadre de la loi américaine de 1933 relative aux valeurs mobilières dite Securities Act, dans sa version modifiée (ci-après le « Securities Act »). Rien ne garantit que l'offre sera menée à terme ou, si elle est menée à terme, dans quelles conditions. Les obligations proposées n’ont pas été enregistrées au titre du Securities Act ou de toute autre loi sur les valeurs mobilières d’une autre juridiction et ne peuvent être proposées ou vendues aux États-Unis sans avoir été enregistrées, à moins de bénéficier d’une dispense d’enregistrement au titre du Securities Act ou de toute autre loi en vigueur relative aux valeurs mobilières. Le présent communiqué de presse est publié uniquement à des fins d’information et ne constitue pas une offre de vente ou une sollicitation d’offre d’achat des obligations et il ne constituera en aucun cas une offre, une sollicitation ou une vente dans quelque juridiction que ce soit ou pour quelque personne que ce soit pour laquelle une telle offre, sollicitation ou vente serait illégale.

 

La présente annonce ne constitue pas et ne constituera en aucun cas une offre publique ou une invitation adressée au public dans le cadre d’une offre au sens prévu par le règlement (UE) 2017/1129 (ci-après le « règlement Prospectus »). L’offre et la vente des obligations s’effectueront conformément à la dispense prévue par le règlement Prospectus, tel qu’il est appliqué par les États membres de l’Espace économique européen, concernant l’obligation d’établir un prospectus relatif à une offre de titres.

 

Au Royaume-Uni, la présente annonce est distribuée et s'adresse exclusivement

(a) aux personnes qui jouissent d'une expérience professionnelle en matière d'investissement et qui répondent à la définition de « professionnels de l'investissement » figurant à l'article 19(5) de l'Ordonnance 2005 de la Loi britannique de 2000 sur les services et marchés financiers (promotion financière), dite Financial Services and Markets Act 2000 (Financial Promotion) Order 2005, dans sa version modifiée (ci-après l'« Ordonnance ») ;

(b) aux sociétés à valeur nette élevée et à toute autre personne à laquelle elle peut être communiquée légalement conformément aux articles 49(2)(a) à (d) de l'Ordonnance ;

ou (c) aux personnes auxquelles une invitation ou une incitation à réaliser une activité d’investissement (au sens de la section 21 du Financial Services and Markets Act 2000) associée à l’émission ou à la vente de valeurs mobilières peut être communiquée légalement (l’ensemble de ces personnes étant désignées comme « personnes habilitées »). Les investissements visés par la présente annonce sont exclusivement réservés aux personnes habilitées et toute invitation, offre ou accord de souscription, d'achat ou d'acquisition de ces investissements sera exclusivement réservée aux personnes habilitées ou ne pourra concerner que celles-ci. Toute personne autre qu’une personne habilitée ne doit pas utiliser ni s’appuyer sur ce document ou son contenu. Il appartient aux personnes diffusant la présente annonce de s’assurer que cette diffusion est légale.

 

Volvo Car Group en 2019

Au cours de l’exercice fiscal 2019, le résultat d’exploitation de Volvo Car Group a atteint 14,3 milliards de SEK (1,4 milliard d’euros), contre 14,2 milliards de SEK (1,3 milliard d’euros) en 2018. Le chiffre d’affaires pour cette période s’élève à 274,1 milliards de SEK (25,9 milliards d’euros), contre 252,7 milliards de SEK (23,9 milliards d’euros) en 2018. Sur l’ensemble de l’année 2019, les ventes mondiales ont atteint un record de 705 452 véhicules, soit une hausse de 9,8 % par rapport à 2018. Ces résultats reflètent la transformation financière et opérationnelle radicale mise en œuvre par Volvo ces dernières années afin de se positionner en vue de sa prochaine phase de croissance.

 

À propos de Volvo Car Group

Volvo existe depuis 1927. Aujourd’hui, Volvo est une des marques automobiles les plus connues et les plus respectées au monde, avec 705 452 véhicules vendus en 2019 dans une centaine de pays. Volvo Cars appartient à la société chinoise Zhejiang Geely Holding (Geely Holding) depuis 2010.

 

En 2019, Volvo Cars comptait, en moyenne, environ 41 500 employés à plein temps. Le siège social, le développement produit, le marketing et l’administration de Volvo Cars sont principalement situés à Göteborg, en Suède. Le siège de Volvo Cars en Chine se trouve à Shanghai. Ses principales usines de production de voitures se situent à Göteborg (Suède), Gand (Belgique), en Caroline du Sud (États-Unis) et à Chengdu et Daqing (Chine) ; les moteurs sont fabriqués à Skövde (Suède) et Zhangjiakou (Chine), et les éléments de carrosserie à Olofström (Suède).

 

Fort de sa nouvelle ligne directrice « Freedom to Move », Volvo Cars entend offrir à ses clients la liberté de se déplacer de manière personnalisée, durable et sûre. Cette volonté se traduit par une triple ambition pour l’entreprise : d’ici au milieu de la décennie qui s’ouvre, faire en sorte que les véhicules tout électriques représentent la moitié de ses ventes mondiales et générer la moitié de son chiffre d’affaires directement auprès de ses clients. Volvo Cars s’est aussi engagé à réduire son empreinte carbone avec l’ambition de devenir une entreprise climatiquement neutre d’ici à 2040.

Mots clés:
Entreprise, Durabilité
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média