Communiqués

Volvo Car Group dépasse les 600 000 véhicules vendus sur la plate-forme CMA

CMA platform side view

Volvo Car Group, ainsi que ses filiales clés Lynk & Co et Polestar, produisent des véhicules à partir de la plate-forme Compact Modular Architecture (CMA), lancée en 2017. À la fin du mois de juillet, les ventes du groupe ont dépassé le cap des 600 000 véhicules issus de cette plate-forme.

 

Codéveloppée par Volvo Cars et Zhejiang Geely Holding (Geely), la plate-forme CMA est une parfaite illustration des initiatives de développement, de production et d’approvisionnement communs déployées depuis l’acquisition de Volvo Cars par Geely le 2 août 2010.

 

Lancée en 2017 avec le modèle à grand succès Volvo XC40, la plate-forme, forte de son design modulaire, a été utilisée pour créer les modèles Lynk & Co 01, 02, 03 et 05, ainsi que les véhicules 100 % électriques Polestar 2 (2020) et XC40 Recharge, le tout premier de cette catégorie chez Volvo.

 

Les livraisons du nouveau modèle Polestar 2, également basé sur la plate-forme CMA, commenceront en août et continueront de stimuler les ventes réalisées via cette initiative fructueuse.

 

« Nous sommes extrêmement fiers de ces chiffres atteints pour nos véhicules CMA », déclare Håkan Samuelsson, CEO de Volvo Cars. « Nous avons connu dix années de franc succès avec Geely et continuerons de capitaliser sur ces formidables partenariats que nous avons créés au sein du groupe, afin d’ouvrir la voie à davantage de croissance et à de nouvelles synergies. »

 

Depuis son acquisition par Geely il y a dix ans, la société Volvo Cars a entièrement renouvelé sa gamme de SUV, de breaks et de berlines, et est devenue le premier constructeur automobile traditionnel à s’engager pleinement dans l’électrification de ses modèles. Volvo Cars a ainsi lancé sa gamme Recharge, qui propose une option hybride rechargeable sur tous les modèles. L’entreprise a pour objectif que d’ici 2025 la moitié de ses ventes mondiales soit composée de véhicules 100 % électriques, les véhicules hybrides constituant l’autre moitié. 

 

La plate-forme CMA est à l’origine du nouveau Volvo XC40 Recharge, premier véhicule 100 % électrique de la gamme Recharge. Les livraisons du XC40 Recharge débuteront à l’automne.

 

« Aujourd’hui, l’entreprise Volvo Cars est plus forte que jamais », affirme Håkan Samuelsson, « et nous avons encore beaucoup à accomplir. Nous sommes ravis d’assister à la commercialisation de notre gamme de véhicules 100 % électriques, dans l’élan du XC40 Recharge, élan que nous poursuivrons en investissant dans l’électrification, les nouvelles technologies et les futures solutions de mobilité. »

 

Au cours de la décennie qui vient de s’écouler, Volvo Cars a transformé son activité et s’est imposée comme un acteur majeur du secteur automobile à l’échelle internationale. Ses ventes mondiales sont passées de 449 255 unités en 2011 à plus de 700 000 en 2019, tandis que son chiffre d’affaires a doublé, passant de 126 milliards à 274 milliards de SEK (12,25 milliards à 26,63 milliards d'euros*) dans la même période. Par ailleurs, le résultat opérationnel, qui était d’1,6 milliard de SEK (160 millions d'euros*) en 2011, s’élevait en 2019 à 14,3 milliards de SEK (1,39 milliard d'euros*).

 

Le constructeur a aussi développé son réseau de production et de recherche-développement (R&D) dans le monde : aux deux unités de production et une usine de moteurs en Europe sont venus s’ajouter quatre sites de production et un centre de R&D en Chine, ainsi qu’une usine aux États-Unis.

 

Ces prochaines années, Volvo Cars prévoit de devenir le numéro un de l’électrification et souhaite qu’un véhicule sur deux vendu dans le monde soit 100 % électrique, et l’autre hybride, à l’horizon 2025.

 

Le constructeur souhaite aussi nouer des relations directes avec plusieurs millions de clients par le biais des nouvelles formes de mobilité, et entend jouer un rôle prépondérant dans la mise sur le marché de solutions technologiques de conduite autonome sûres.

 

Ces ambitions, et bien d’autres, n’ont gagné en possibilité et en crédibilité que grâce à la mise en place d’un modèle économique à la fois rentable et durable au cours des dix dernières années, offrant à Volvo Cars un tremplin vers la poursuite de sa croissance.

 

Notes aux rédacteurs

 

  • L’acquisition de Volvo Cars par Zhejiang Geely Holding a été annoncée le 28 mars 2010 et finalisée le 2 août de la même année.

 

  • Depuis le lancement du modèle XC40 en 2017, Volvo Cars a vendu 302 856 unités de ce SUV compact à grand succès.

 

  • Lynk & Co, joint-venture détenue par Volvo Cars, Zhejiang Geely Holding et Geely Automobile et créée en 2017, avait vendu en juin 2020 un total de 309 255 unités de ses modèles 01, 02, 03 et 05.

 

  • Geely Automobile, société contrôlée par Zhejiang Geely Holding, produit également des véhicules sur la plate-forme CMA. En juin 2020, la marque avait vendu un total de 35 708 véhicules issus de cette plate-forme.

 * montants arrondis, sur la base d’un taux de change au 04/08/2020 de 1 SEK pour 0,097 €

 

Volvo Car Group en 2019

Au cours de l’exercice fiscal 2019, le résultat d’exploitation de Volvo Car Group a atteint 14,3 milliards de SEK (1,4 milliard d’euros), contre 14,2 milliards de SEK (1,3 milliard d’euros) en 2018. Le chiffre d’affaires pour cette période s’élève à 274,1 milliards de SEK (25,9 milliards d’euros), contre 252,7 milliards de SEK (23,9 milliards d’euros) en 2018. Sur l’ensemble de l’année 2019, les ventes mondiales ont atteint un record de 705 452 véhicules, soit une hausse de 9,8 % par rapport à 2018. Ces résultats reflètent la transformation financière et opérationnelle radicale mise en œuvre par Volvo ces dernières années afin de se positionner en vue de sa prochaine phase de croissance.

 

A propos de Volvo Car Group

Volvo existe depuis 1927. Aujourd’hui, Volvo est une des marques automobiles les plus connues et les plus respectées au monde, avec 705 452 véhicules vendus en 2019 dans une centaine de pays. Volvo Cars appartient à la société chinoise Zhejiang Geely Holding (Geely Holding) depuis 2010.

 

En 2019, Volvo Cars comptait, en moyenne, environ 41 500 employés à plein temps Le siège social, le développement produit, le marketing et l’administration de Volvo Cars sont principalement situés à Göteborg, en Suède. Le siège de Volvo Cars en Chine se trouve à Shanghai. Ses principales usines de production de voitures se situent à Göteborg (Suède), Gand (Belgique), en Caroline du Sud (États-Unis) et à Chengdu et Daqing (Chine) ; les moteurs sont fabriqués à Skövde (Suède) et Zhangjiakou (Chine), et les éléments de carrosserie à Olofström (Suède).

 

Fort de sa nouvelle ligne directrice « Freedom to Move », Volvo Cars entend offrir à ses clients la liberté de se déplacer de manière personnalisée, durable et sûre. Cette volonté se traduit par une triple ambition pour l’entreprise : d’ici au milieu de la décennie qui s’ouvre, faire en sorte que les véhicules tout électriques représentent la moitié de ses ventes mondiales et générer la moitié de son chiffre d’affaires directement auprès de ses clients. Volvo Cars s’est aussi engagé à réduire son empreinte carbone avec l’ambition de devenir une entreprise climatiquement neutre d’ici à 2040.

Mots clés:
Volume des ventes, Entreprise
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média