Communiqués

Volvo Cars va supprimer le plastique à usage unique de ses bureaux, restaurants d'entreprise et événements

Volvo will replace single-use plastic items with more sustainable alternatives

Volvo Cars va renoncer au plastique à usage unique dans l'ensemble de ses bureaux, restaurants d'entreprise et événements à travers le monde d'ici fin 2019. Cette décision témoigne du soutien du constructeur à la campagne « Océans propres » du Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE), et souligne sa volonté de réduire son empreinte écologique mondiale.

 

Le constructeur automobile premium a prévu de remplacer plus de 20 millions d'articles en plastique à usage unique (gobelets, contenants alimentaires, couverts, etc.) par des alternatives plus durables comme des produits biodégradables en papier, pâte à papier et bois. Cette initiative équivaut à la suppression de plus de 500 articles en plastique par employé et par an.

 

La transition se fera de manière progressive. D'ici fin 2018, le plastique à usage unique sera banni des événements mondiaux tels que les lancements de véhicules, ainsi que de l'ensemble des bureaux et restaurants d'entreprise des sites Volvo Cars en Suède, en Belgique, aux États-Unis, en Chine et en Malaisie.

 

Courant 2019, l'ensemble des filiales nationales éradiqueront le plastique à usage unique de leurs activités, y compris des événements locaux.

 

« Il est crucial que le secteur privé agisse pour faire avancer la lutte contre la pollution plastique et susciter une prise de conscience. Nous ne pouvons pas attendre un accord législatif contraignant », a déclaré Lisa Emelia Svensson, Directrice de l'initiative Océans propres du PNUE. « Dans les dix à quinze prochaines années, la production mondiale de plastique devrait doubler, et une partie de cette production terminera dans les océans si nous n'agissons pas dès aujourd'hui. Nous nous félicitons que Volvo Cars montre l'exemple en renonçant au plastique à usage unique. »

 

Volvo Cars estime que rien qu'en 2018, son action permettra de remplacer plus de 140 tonnes d'articles en plastique à usage unique par des solutions sans plastique.

 

« La pollution plastique est l'un des grands enjeux environnementaux de notre époque », a précisé Stuart Templar, Directeur en charge du Développement durable de Volvo Cars. « Nous prenons nos responsabilités très au sérieux. Nous devons assumer notre rôle en contribuant à résoudre ce problème mondial. »

 

L'initiative de Volvo Cars visant à supprimer le plastique à usage unique intervient après un don de 300 000 € versé par le constructeur au profit du programme scientifique Volvo Ocean Race. Plusieurs monocoques de l'édition 2018/19 de l'Ocean Race sont équipés de capteurs qui recueillent des données sur l'état des fonds marins dans certaines des régions océaniques les plus reculées de la planète, et notamment sur les niveaux de pollution microplastique.

Volvo V90 Cross Country Volvo Ocean Race exterior on location

Ce don a en partie été financé par la vente de l’édition spéciale Volvo Ocean Race du V90 Cross Country. S'agissant du véhicule lui-même, il intègre des tapis de sol en Econyl, un matériau fait de nylon 100 % recyclé, issu notamment de filets de pêche abandonnés récupérés au fond de la mer.

 

Volvo Cars est déterminé à réduire l’impact environnemental de ses produits et de ses activités. En 2017, le constructeur a pris un engagement de premier plan : électrifier l'ensemble des véhicules Volvo lancés après 2019. Le mois dernier, Volvo Cars a renforcé cette stratégie en annonçant son objectif de porter les véhicules 100 % électriques à 50 % de ses ventes mondiales d'ici 2025.

 

Au niveau opérationnel, Volvo Cars prévoit que ses activités de production deviennent neutres en carbone d'ici 2025. En janvier de cette année, l'usine de moteurs de Skövde, en Suède, est devenue le premier site climatiquement neutre du groupe.

 

Volvo Car Group en 2017

Au cours de l’exercice fiscal 2017, le résultat d’exploitation de Volvo Car Group a atteint 14,061 milliards de SEK (1,425 milliard d'euros), contre 11,014 milliards de SEK (1,164 milliard d’euros) en 2016. Le chiffre d’affaires pour cette période s’élève à 210,912 milliards de SEK (21,377 milliards d'euros) contre 180,902 milliards de SEK (19,112 milliards d’euros) en 2016. Sur l’ensemble de l’année 2017, les ventes mondiales ont atteint un record de 571 577 véhicules écoulés, soit une hausse de 7,0 % comparativement à 2016. Ces résultats reflètent la radicale transformation financière et opérationnelle mise en œuvre par Volvo ces dernières années afin de se positionner en vue de sa prochaine phase de croissance.

 

À propos de Volvo Car Group

Volvo existe depuis 1927. Aujourd’hui, Volvo est une des marques automobiles les plus connues et les plus respectées au monde, avec 571 577 véhicules vendus en 2017 dans une centaine de pays. Volvo Cars appartient à la société chinoise Zhejiang Geely Holding (Geely Holding) depuis 2010, et était rattaché jusqu’en 1999 au groupe suédois Volvo Group, lorsque la compagnie a été rachetée par l’Américain Ford Motor Company. En 2010, Geely Holding a acquis Volvo Cars.

 

En 2017, Volvo Cars comptait, en moyenne, environ 38 000 employés à plein temps. Le siège social, le développement produit, le marketing et l’administration de Volvo Cars sont principalement situés à Göteborg, en Suède. Le siège de Volvo Cars en Chine se trouve à Shanghai. Ses principales usines de production de voitures se situent à Göteborg (Suède), Gand (Belgique), et Chengdu et Daqing (Chine) ; les moteurs sont fabriqués à Skövde (Suède) et Zhangjiakou (Chine), et les éléments de carrosserie à Olofström (Suède).

Mots clés:
Environnement, Entreprise, Durabilité
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média