Communiqués

Le résultat d’exploitation de Volvo Car Group au troisième trimestre 2016 progresse de 62 % en glissement annuel et atteint 2,07 milliards de SEK (212,8 millions d’euros)

Le résultat d’exploitation de Volvo Car Group au troisième trimestre 2016 progresse de 62 % en glissement annuel et atteint 2,07 milliards de SEK (212,8 millions d’euros)

Half profile Volvo S90 Mussel Blue

Le constructeur premium Volvo Car Group annonce un résultat d’exploitation de 2,07 milliards de SEK (212,8 millions d’euros), contre 1,28 milliard de SEK (131,6 millions d’euros) sur la même période l’an dernier, ainsi qu’une hausse de son chiffre d’affaires à 41,1 milliards de SEK (4,22 milliards d’euros) en glissement annuel, contre 36,1 milliards de SEK (3,71 milliards d’euros) auparavant. La marge opérationnelle, quant à elle, passe de 3,5 % au troisième trimestre 2015 à 5 % en 2016.

 

Le résultat d’exploitation sur les neuf premiers mois de l’année atteint 7,66 milliards de SEK (787,47 millions d’euros), alors que sur l’ensemble de l’année 2015, le résultat d’exploitation s’établissait à 6,62 milliards de SEK (698 millions d’euros). Cette progression permet à Volvo Cars de requalifier la « hausse » de chiffre d’affaires prévue pour 2016 en « hausse substantielle » par rapport à l’an dernier.

 

« Trois mois avant la fin de l'année, nous pouvons déclarer sans trop nous avancer que Volvo Cars est sur le point d’enregistrer une nouvelle année record en termes de ventes, avec un résultat d’exploitation sur l’année qui devrait afficher une hausse substantielle », a déclaré Håkan Samuelsson, Président et CEO du constructeur suédois.

 

Volvo Cars attribue la forte performance du troisième trimestre 2016 à des ventes solides sur ses principaux marchés, tant pour ses modèles en cycle de vie que pour ses nouveaux modèles. Les véhicules les plus vendus entre juillet et septembre sont deux modèles déjà bien installés, le SUV XC60 et la berline compacte V40, dont les ventes respectives s’établissent à 38 000 et 23 000 unités. Ils sont suivis de près par le nouveau SUV XC90, avec 22 000 exemplaires écoulés. Les ventes du XC90 sur les neuf premiers mois de l’année atteignent les 66 000 unités.

 

Dans l’ensemble, les ventes au détail du troisième trimestre progressent de 7,8 %, à 122 766 modèles vendus, par rapport à la même période l’an dernier. En Chine et aux États-Unis, le chiffre d’affaires progresse de plus de 20 % sur la période. Pour en savoir plus sur la performance opérationnelle et financière de l’entreprise, consultez ce lien.

 

Tandis que les ventes et la rentabilité de Volvo Cars progressent, le constructeur poursuit le renouvellement complet de sa gamme de véhicules.

 

Le troisième trimestre 2016 a été marqué par une grande première : la disponibilité de tous les modèles haut de gamme de la série 90. Plusieurs signes indiquent, suite au succès du SUV XC90, que la demande pour la berline S90 et le break V90 devrait être forte.

 

Autre temps fort de ce troisième trimestre 2016, le positionnement de Volvo Cars comme leader sur le segment de la conduite autonome, concrétisé par deux rapprochements importants.

 

A commencer par son partenariat avec Uber, l’entreprise américaine de VTC en ligne. Volvo Cars est le premier constructeur à collaborer avec Uber pour le développement de véhicules de base appelés à transporter des personnes sans chauffeur, en mode autonome. « Il n’est pas anodin que parmi tous les constructeurs mondiaux, Uber ait choisi de s’associer à Volvo Cars », se félicite M. Samuelsson.

 

La seconde alliance est la création d’une joint-venture avec Autoliv, le spécialiste de la sécurité automobile suédois, portant sur le développement et la commercialisation du logiciel des futures voitures autonomes.

 

« Le profil de Volvo Cars ne limitera plus à celui de constructeur puisque nous allons développer des logiciels conçus pour répondre à l’évolution technologique de l’industrie automobile », précise M. Samuelsson.

 

 * montants arrondis, sur la base d’un taux de change au 27/10/2016 de 1 SEK = 0,10280 €

 

 

Volvo Car Group en 2015

Au cours de l’exercice fiscal 2015, le résultat d’exploitation de Volvo Car Group a atteint 6,62 MSEK (698 millions d’euros), contre 2,128 MSEK (224 millions d’euros) enregistrés en 2014. Le chiffre d’affaires pour cette période s’élève à 164,043 MSEK (17,3 milliards d’euros), contre 137,590 MSEK (14,5 milliards d’euros) en 2014. Sur l’ensemble de l’année 2015, les ventes mondiales ont atteint un record de 503 127 véhicules écoulés, soit une hausse de 8 % comparativement à 2014. Ces ventes historiques couplées à un résultat d’exploitation record particulièrement encourageant, incitent Volvo Car Group à poursuivre ses investissements vers sa transformation à l’échelle mondiale.

 

A propos de Volvo Car Group

Volvo existe depuis 1927. Aujourd’hui, Volvo est une des marques automobiles les plus connues et les plus respectées au monde, avec 503 127 véhicules vendus en 2015 dans une centaine de pays. Volvo Cars appartient à la société chinoise Zhejiang Geely Holding (Geely Holding) depuis 2010, et était rattaché jusqu’en 1999 au groupe suédois Volvo Group, lorsque la compagnie a été rachetée par l’américain Ford Motor Company. En 2010, Geely Holding a acquis Volvo Cars.

 

En décembre 2015, Volvo Cars comptait plus de 29 000 employés à travers le monde. Le siège social, le développement produit, le marketing et l’administration de Volvo Cars sont principalement situés à Göteborg, en Suède. Le siège de Volvo Cars en Chine se trouve à Shanghai. Ses principales usines de production de voitures se situent à Göteborg (Suède), Gand (Belgique), et Chengdu (Chine) ; les moteurs sont fabriqués à Skövde (Suède) et Zhangjiakou (Chine), et les éléments de carrosserie à Olofström (Suède).

 

 

 

 

Mots clés:
Entreprise
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média