Communiqués

UN MAITRE DU TUNING « HOT ROD » REDONNE VIE A LA PREMIERE VOLVO

UN MAITRE DU TUNING « HOT ROD » REDONNE VIE A LA PREMIERE VOLVO

 

 

Le Hot Rod Jakob est un véhicule original qui conjugue classicisme en matière de savoir-faire automobile et modernité en matière de technologie et de design. Cette voiture sera dévoilée en février 2008 au Musée Volvo de Göteborg avant d'entamer un long voyage qui la conduira en Scandinavie et aux États-Unis.

 

 

1925-1926 : Les prototypes de ce qui allait finalement devenir la première Volvo prennent forme dans un petit atelier situé sur l'île d'Hisingen à Göteborg, sur la côte ouest de la Suède. Les fondateurs de Volvo, Assar Gabrielsson et Gustav Larson, aidés d'artisans particulièrement talentueux, travaillent avec une habileté et une précision remarquables. Ils conçoivent et fabriquent toutes les pièces eux-mêmes avant de procéder aux essais et d'effectuer les modifications en vue de préparer le prototype suivant. Ainsi, ils jettent les bases de la réputation de qualité qui est la marque de fabrique de Volvo depuis des décennies.

 

Le 14 avril 1927, la première voiture Volvo de série quitte l'usine qui a été construite à côté de l'atelier. Le modèle, baptisé ÖV4 (abréviation en suédois des termes signifiant « voiture décapotable à 4 cylindres »), sera rapidement connu sous la nouvelle appellation familière « Jakob ».

 

2005-2006 : Dans l'atelier de Leif Tufvesson, dans le sud de la Suède, le travail bat son plein. Après avoir rassemblé de nombreuses informations sur le véhicule originel, son entreprise, Caresto, s'est lancée dans la construction d'une voiture qui prendra la forme d'un Hot Rod Jakob (une interprétation toute personnelle de la première Volvo). Leif Tufvesson utilise à tout son savoir-faire, qui lui a déjà permis de remporter de nombreuses récompenses, notamment celles de « Hot Rod of the Year » et de « Most Innovative Car » dans ce haut lieu de la culture Hot Rod que sont les États-Unis.

 

Le 18 décembre 2007, point d'orgue des célébrations du 80e anniversaire de Volvo, la voiture est dévoilée devant la direction générale de Volvo Personbilar Sverige, où elle fait forte impression.

« Volvo a toujours été pour moi une marque à part, » explique Leif Tufvesson. « C'est sur ces voitures que j'ai effectué mes premiers tours de roue. J'ai également travaillé pendant un certain temps dans le département Concept-cars de Volvo. C'est pourquoi, au lieu de m'inspirer d'une ancienne Ford, comme c'est souvent le cas dans le monde des Hot Rods, j'ai voulu travailler sur un véhicule qui me parlait davantage sur le plan personnel. J'ai dès lors pris la décision de concilier les attributs les plus classiques de Volvo, sous la forme de la Jakob, et mon style personnel en matière de Hot Rod, » précise-t-il.

 

Les ressemblances entre l'ancien et le nouveau modèle, garés côte à côte, sont frappantes. La courbe du capot adopte exactement le même rayon. Le montant caractéristique du pare-brise descendant le long de la carrosserie reprend très précisément les caractéristiques du montant d'origine, tant au niveau de ses dimensions, des matériaux que du nombre de vis. La calandre du radiateur est également parfaitement identique : même structure en résille et même barre diagonale intégrant le symbole classique de la marque. La carrosserie a été réalisée à la main à partir de plaques d'aluminium brut qui ont été mises en forme à l'aide d'un marteau et d'une roue anglaise. Exactement comme on avait procédé dans l'atelier aux prototypes au cours des années 1920.

Ceci dit, les différences sautent également aux yeux. Le Hot Rod Jakob est beaucoup plus petit que le modèle original. C'est un deux-places, et non une quatre-places. Il adopte par ailleurs les caractéristiques propres aux Hot Rods : jantes larges, absence d'ailes et essieu arrière surdimensionné. En y regardant de plus près, il est possible de distinguer un certain nombre de différences en termes de matériaux et au niveau des détails. Le châssis est en fibre de carbone ultra-légère, à l'instar des voitures de course les plus sophistiquées. Adieu les lourdes traverses d'antan en acier ! Les freins à disques sont extrêmement fins, mais leur diamètre spectaculaire (450 mm à l'avant, 515 mm à l'arrière) garantit une surface de freinage plus que suffisante. Les rayons des jantes sont en aluminium, pas en bois, mais leur nombre est strictement identique. Les imposants pneumatiques, dont la bande de roulement spécifique reprend la forme du logo Volvo, confèrent à la voiture un air racé et contemporain, alors que le charmant compartiment à bagages, situé tout à l'avant - en réalité une élégante valise en cuir - rappelle une époque où les messieurs en costumes blancs et en canotier accompagnaient les dames en longues jupes amples.

 

Globalement, la voiture porte bien la griffe de Leif Tufvesson. Toute en finesse et en élégance, parfaite sur le plan esthétique. Minimaliste. Essentiellement parce que les composants ont pour la plupart été dissimulés à l'intérieur de la carrosserie, notamment les ressorts et les amortisseurs, les systèmes électriques ainsi que le système d'échappement. La carrosserie et les essieux semblent littéralement flotter au-dessus du sol...

En se penchant sur l'habitacle, on découvre des sièges profondément arrondis en lieu et place d'une simple banquette plate, ce qui crée un sentiment à la fois de robustesse et de sportivité. Les sièges sont revêtus de cuir marron clair. Les coutures ainsi que les nervures verticales des dossiers de siège ressemblent à l'original, alors que la partie supérieure plate en cuir perforé située derrière les sièges constitue davantage un clin d'œil à la modernité. Le panneau d'instrumentation ne laisse apparaître aucun compteur classique. En réalité, toutes les fonctions sont rassemblées dans un seul compteur développé en interne. Situé à droite du volant, le cadran change de couleur et de fonction à chaque pression. Une pression et la fonction démarrage fait son apparition (le bouton devient rouge vif). Appuyez sur l'embrayage et le bouton devient violet. Une nouvelle pression et le moteur démarre sans à-coups alors que, dans le même temps, le cadran adopte la couleur bleu Volvo.

« J'adore conjuguer les solutions d'antan avec mes propres idées, » explique Leif Tufvesson. « Ce qui m'intéresse, c'est d'atteindre le parfait équilibre entre haute technologie et tradition. Je n'aime pas dépoussiérer les anciennes pièces d'une voiture pour la remettre à neuf, » souligne-t-il.

 

Il existe néanmoins un certain nombre de pièces Volvo authentiques sur le Hot Rod Jakob. Le volant provient d'une P1800 de 1962, tout comme le soufflet du levier de vitesses et la colonne de direction. La pédale de frein et le maître cylindre proviennent de la série 140, fournis par le département Volvo Genuine Classic Parts (Volvo possède l'une des gammes de pièces détachées d'origine les plus étoffées du secteur automobile). La boîte de vitesse M90 est la dernière série de boîte pour traction arrière produite par Volvo et provient d'une Volvo 960. Quant au moteur, il est flambant neuf : c'est un puissant Volvo T5 modifié fonctionnant au Bioéthanol. L'ensemble du projet n'oublie pas le respect de l'environnement.

 

Le projet Hot Rod Jakob a mis à rude épreuve le savoir-faire de Leif Tufvesson, mais également l'image de marque de Volvo. En effet, cette voiture allait-elle cadrer avec l'image de sécurité propre à la marque ?

« Tout à fait, » répond Steve Mattin, directeur du design de Volvo. « Depuis quelque temps, nous faisons évoluer le vocabulaire de Volvo vers un design plus audacieux. Le Hot Rod Jakob a certes une personnalité propre, mais je le considère davantage comme une œuvre d'art que comme un simple exercice de tuning Hot Rod. La voiture est construite dans le respect de la tradition du design scandinave, à l'instar de nos modèles Volvo actuels. Une élégance sobre, mais résolument identifiable. »

 

« C'est précisément tout l'intérêt de ce projet, » souligne Leif Tufvesson lorsqu'on lui pose la même question. « Tout était affaire de paradoxes et de mise en question des perceptions habituelles de Volvo. Il était important de montrer qu'il était parfaitement possible de parvenir à un équilibre entre, d'une part, le design et la technologie modernes et, d'autre part, les traditions Volvo et celles du tuning Hot Rod classiques, » explique-t-il.

Après avoir été dévoilé au Musée Volvo de Göteborg le 26 février 2008, le Hot Rod Jakob sera exposé chez les quatre lauréats scandinaves du challenge Volvo Best Partner 2007. En novembre 2008, le Hot Rod Jakob sera présenté lors du SEMA de Las Vegas (États-Unis).

 

Hot Rod Jakob - Caractéristiques techniques

 

Châssis : Fibre de carbone. Sous-châssis en acier pour soutenir le moteur.

Suspension avant : Essieu avant moteur avec mécanisme de direction intégré. Bras de contrôle invisibles, ressorts munis d'amortisseurs à gaz coil-over.

Suspension arrière : Wishbone. Bras de contrôle internes invisibles et ressorts munis d'amortisseurs à gaz coil-over.

Carrosserie : Carrosserie en aluminium, martelée à la main.

Coloris : Semblable au bleu de la Jakob Volvo. L'appellation et la référence exactes du coloris du véhicule original ont été perdues.

Intérieur : Cuir lisse et perforé cousu sellier de couleur marron clair. Rembourrage mousse. Nervures verticales classiques au dossier des sièges.

Moteur : Volvo T5, moteur essence 5 cylindres équipé d'un turbocompresseur basse pression et placé longitudinalement. Modifié afin de pouvoir fonctionner en mode « FlexiFuel » (essence et éthanol). Puissance : 265 ch. Couple : 370 Nm. Puissance max. : 185 kW.

Transmission : Boîte de vitesses M90 manuelle à 5 rapports (Volvo 960).

Freins : Freins à disques fabriqués spécialement et fixés sur la jante. Diamètre : 450 mm avant, 515 mm arrière. Étriers doubles à quatre pistons par disque.

Roues avant : Jantes AEZ Forge 10x22".

Roues arrière : Jantes AEZ Forge 8x19".

Pneus avant : Pirelli Scorpion spécifiques 225/55/19.

Pneus arrière : Pirelli Scorpion spécifiques 295/40/22.

Échappement : Système d'échappement invisible « full-flow » en acier inoxydable de 3 pouces, muni d'un pot catalytique type compétition.

 

 

Création : Leif Tufvesson

http://www.caresto.se/

Mots clés:
Technologie, Design, Historique
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média

For information on how Volvo Cars process your personal data in relation to Volvo Cars Global Newsroom click here.

Le site Volvo Cars utilise des cookies afin d'optimiser votre expérience utilisateur sur ce site. Les cookies du site ne stockent pas d'informations personnelles. Pour en savoir plus, consultez notre Page Politique en matière de cookies.
Nous attirons votre attention sur le fait que ce site est destiné aux médias et que tout usage des visuels à titre commercial ou publicitaire est interdit. Merci de vous référer aux Conditions d’utilisation du site

Acceptez