Communiqués

Volvo Cars annonce un résultat d’exploitation de 11 milliards de SEK (1,2 milliard de francs suisse) en 2016

Volvo Cars annonce un résultat d’exploitation de 11 milliards de SEK (1,2 de francs suisse) en 2016

 

Zurich – Volvo Cars, le constructeur automobile premium, annonce une importante hausse de son résultat d’exploitation en 2016, qui progresse de 66 % pour s’établir à 11 milliards de SEK (1,2 milliard de francs suisse), contre 6,6 milliards de SEK (741 millions de francs suisse) en 2015, tandis que ses ventes mondiales atteignent un nouveau record de 534 332 véhicules.

 

Le chiffre d’affaires net du constructeur suédois progresse de 10 % à 180,7 milliards de SEK (20,3 milliards de francs suisse), à comparer avec les 164 milliards de SEK (18,4 milliards de francs suisse) enregistrés en 2015. Sa marge opérationnelle fait, quant à elle, un bond de 4 % en 2015 à 6,1 % en 2016.

 

Ces résultats confirment l’accélération de la transformation financière et opérationnelle en cours de Volvo. Les ventes mondiales affichent une hausse de 6,2 %, portées par une croissance de 11,5 % en Chine et une envolée de 18,1 % aux États-Unis, les deux principaux marchés du constructeur.

 

« Volvo va de succès en succès », se réjouit Håkan Samuelsson, Président et CEO de Volvo Cars. « Nos nouveaux modèles sont très prisés, les ventes atteignent des niveaux records et les bénéfices enregistrent une hausse sensible qui reflète l’implication de l’ensemble nos collaborateurs. Fort de ce constat, 2017 s’annonce, elle aussi, comme une année record en termes de ventes ».

 

Volvo V90 Cross Country

 

Le dernier exercice a marqué un tournant pour Volvo Cars.

 

Pour la première fois en 89 ans d’histoire, en mai dernier, le constructeur a lancé une émission obligataire de 531 millions de francs suisse, suivie en novembre d’une deuxième émission, d’un montant de 3 milliards de SEK (337.4 millions de francs suisse). En décembre, Volvo Cars a levé 5 milliards de SEK supplémentaires (562,4 millions de francs suisse) grâce à la vente d’actions privilégiées à trois institutions.

 

Sur le front opérationnel, Volvo Cars a terminé courant 2016 le déploiement d’une nouvelle gamme 90 prestigieuse qui légitime le repositionnement de la marque sur le segment des constructeurs premium.

 

Cette même année, Volvo Cars a par ailleurs annoncé deux nouvelles alliances appelées à renforcer son leadership en matière de conduite autonome, de connectivité et de sécurité.

 

En août, le constructeur suédois s’est associé à Uber, le spécialiste du partage de voitures, pour développer la nouvelle génération de voitures autonomes. Puis, en septembre, il a annoncé son intention de créer une nouvelle joint-venture avec Autoliv, leader mondial des systèmes de sécurité automobile, pour développer un logiciel de conduite autonome. C’est la première fois qu’un grand constructeur premium s’associe à un équipementier de premier rang pour développer de nouvelles technologies d’aide à la conduite ADAS (Advanced Driver Assistance Systems) et de conduite autonome.

 

« Avec ces partenariats, Volvo Cars se place en position stratégique pour anticiper les évolutions de l’industrie de l’automobile à venir. La rentabilité durable, la hausse des ventes et les nouvelles initiatives commerciales sont des thèmes qui trouveront leur prolongement en 2017 », a précisé M. Samuelsson.

Mots-clés :
Entreprise
Les descriptifs et les données reprises dans ce document de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements décrits sont susceptibles d'être en option. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contact
  • Simon Krappl
    Marketing & Communications Director | Switzerland
    Volvo Automobile (Schweiz) AG
    Téléphone mobile: +41 79 290 19 60