Communiqués

« DRIVe TOWARDS ZERO », LA VISION DE VOLVO POUR L'ENVIRONNEMENT

« DRIVe TOWARDS ZERO », LA VISION DE VOLVO POUR L'ENVIRONNEMENT

 

« DRIVe Towards Zero », c'est la vision de Volvo Cars pour développer des véhicules entièrement dépourvus d'émissions nocives à l'échappement et de dioxyde de carbone qui impactent l'environnement.

De nouvelles mesures sont prises en permanence pour atteindre cette vision.

Par exemple, Volvo a lancé une gamme de modèles Diesel à haut rendement avec de très faibles niveaux d'émissions de CO2. Et la stratégie ambitieuse d'électrification mise en œuvre par l'entreprise se concrétise par la C30  Electric et l'introduction sur le marché de modèles hybrides rechargeables dès 2012.

 

Au moment où la pression sur l'industrie automobile est sans doute plus forte que jamais, on note l'existence d'un pétillant cocktail de créativité et d'ambition qui ouvre la voie à des véhicules toujours plus efficaces et favorise l'abandon, essentiel, des carburants fossiles. A commencer chez Volvo. L'entreprise continue à donner la priorité à ses efforts résolus en faveur des technologies vertes avancées.

 

Sur la période 2006-2014, Volvo Cars investit massivement en recherche et développement, à hauteur de 15 milliards de couronnes suédoises (soit 1,6 milliard € environ), avec pour objectif de réduire la consommation de carburant et l'empreinte écologique de ses modèles.

 

« Nous avons déjà une gamme étendue de modèles offrant des niveaux de CO2 extrêmement compétitifs. L'électrification est une composante importante du changement de paradigme vers une réduction significative des émissions de CO2, explique Peter Mertens, Senior Vice President, Research & Development de Volvo Cars. Nous estimons que 95 g de CO2 par kilomètre constitue un objectif adéquat pour 2020 dans l'Union Européenne. Cet objectif dépend cependant de l'issue des discussions sur le nouveau cycle d'essais européen normalisé. La façon dont l'électrique et les mélanges à plus forte teneur en biocarburant seront appréciés dans ce cycle constituent des points cruciaux ».

 

L'engagement de Volvo en faveur de l'environnement remonte aux années soixante-dix et couvre tout le cycle de vie du véhicule, de la conception au recyclage, en passant par la fabrication, la production en série et la maintenance. L'accent est mis essentiellement sur une utilisation efficace des ressources et de l'énergie, sur la réduction des émissions et sur des habitacles de voitures anti-allergéniques.

 

2008 a vu l'introduction du logo DRIVe, symbole collectif de l'attachement de Volvo Cars à une automobile plus verte. Cette nouvelle griffe reflète l'engagement de l'entreprise en faveur d'une mobilité durable et d'un objectif zéro émission. Elle contient en même temps une promesse d'amélioration constante.

 

« Chez Volvo, nous n'avons pas le sentiment qu'il y ait de chemin imposé pour mener à la mobilité durable. Ce, pour une première raison : s'agissant des biocarburants et des infrastructures nécessaires, les conditions préalables varient considérablement d'un pays à l'autre. Seconde raison, nous assistons à une vague ininterrompue d'avancées remarquables dans les technologies touchant à des domaines comme l'électrification, qui modifient ces conditions préalables », confie Peter Mertens.

 

« Nous maintenons par conséquent une approche ouverte et dynamique pour aborder les diverses technologies et pistes de développement, de façon à pouvoir commercialiser rapidement et à des coûts abordables des produits présentant le plus faible impact possible sur l'environnement », poursuit Peter Mertens par souci de clarification. 

 

Trois domaines de développement

Volvo explore trois pistes principales pour réduire l'impact de ses produits sur l'environnement :

  • Amélioration du rendement
  • Energies renouvelables
  • Electrification.

Ces trois pistes coexisteront et varieront en importance dans les décennies à venir. Elles ont pour finalité de réduire progressivement la consommation de carburant et les émissions aux niveaux exigés par les Etats, les clients et l'environnement.

 

Les Diesel à haut rendement

La gamme Volvo DRIVe se compose d'une série de modèles Diesel à très faible consommation. Les C30, S40 et V50 sont actuellement les modèles DRIVe les plus économiques de la gamme, avec une consommation chutant à 3,8 L/100 km (en cycle mixte européen) et des émissions de CO2 n'excédant pas 99 g/km.

 

Volvo Cars estime que la méthode la plus efficace pour abaisser à court terme les émissions de dioxyde de carbone sur l'ensemble de la gamme produits passe par la réduction de la consommation de carburant des moteurs essence et Diesel.

 

Cela étant, la baisse des émissions sur quantité de véhicules commercialisés dans des volumes importants produira globalement davantage d'effets significatifs et donneront de meilleurs résultats plus rapidement que des réductions drastiques opérées sur un nombre plus faible de véhicules. Des moteurs Diesel vraiment économiques équipés de la technologie Start/Stop seront lancés sur toute la gamme dans les années à venir.

 

Carburants renouvelables

Le passage à une utilisation accrue de carburants renouvelables implique une adaptation spécifique des modèles pour fonctionner avec des carburants multiples. Volvo propose des modèles pouvant rouler à l'essence, au gazole, à l'éthanol et au gaz naturel/biogaz. Les modèles Flexifuel de Volvo, autrement dit fonctionnant à la fois à l'essence et au bioéthanol, comptent aujourd'hui parmi l'offre la plus large du genre sur le marché.

 

En outre, on trouve sur plusieurs marchés européens des modèles transformés au gaz en second équipement, capables de fonctionner indifféremment avec jusqu'à cinq carburants différents : gaz naturel, biogaz, hythane (biométhane faiblement enrichi en hydrogène), E85 et essence. Le biogaz en particulier offre d'excellentes propriétés pour l'environnement. Dans les toutes prochaines années, des biocarburants de seconde génération, tels que les gazoles synthétiques, pourront aussi être utilisés dans les véhicules Volvo.

 

Véhicules hybrides et électriques

En 2012, la clientèle pourra acheter des hybrides électriques rechargeables Volvo, c'est-à-dire des voitures qu'on recharge à domicile sur une prise secteur courante. Ces modèles disposent à la fois d'un moteur à combustion interne classique et d'un moteur électrique alimenté par un pack batterie. Ils sont propulsés essentiellement via l'énergie fournie par la batterie, le moteur thermique prenant le relais sur les parcours excédant la capacité de la batterie.

 

Pour les trajets urbains et suburbains plus courts, il y a de fortes chances de voir se développer la demande en voitures électriques alimentées uniquement par batterie. Par conséquent, Volvo avance également dans cette direction. Le projet Volvo C30 Electric a suscité un immense intérêt au plan international. Volvo Cars a reçu la visite de nombreux clients étrangers potentiels, mais le premier utilisateur inconditionnel est suédois. En juin dernier, Volvo Cars et le géant suédois de l'énergie Göteborg Energi ont signé une lettre d'intention pour une coopération dans le domaine des véhicules électriques et des infrastructures de recharge. Aux termes de cet accord, Volvo fournit dix voitures électriques Volvo C30 Electric, dont les premiers exemplaires seront livrés dans le courant de l'automne 2010.

 

Mots clés:
C30, Environnement, Technologie
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.

For information on how Volvo Cars process your personal data in relation to Volvo Cars Global Newsroom click here.

Le site Volvo Cars utilise des cookies afin d'optimiser votre expérience utilisateur sur ce site. Les cookies du site ne stockent pas d'informations personnelles. Pour en savoir plus, consultez notre Page Politique en matière de cookies.

Acceptez