Communiqués

Volvo Cars fête 60 ans de partage d’expertise en sécurité routière avec la création d’une bibliothèque numérique ouverte à tous.

Volvo Cars fête 60 ans de partage d’expertise en sécurité routière avec la création d’une bibliothèque numérique ouverte à tous.

 

Pour la première fois, Volvo Cars rend facilement accessible toute son expertise en matière de sécurité routière grâce à la création d’une bibliothèque numérique centralisée qu’elle exhorte l’industrie automobile à consulter, dans le but de créer des routes plus sécuritaires pour tous.

 

Cette annonce incarne parfaitement la philosophie de la compagnie, qui vise à rehausser la sécurité par le partage de connaissances aidant à sauver des vies. Cette annonce survient aussi au moment où l’on s’apprête à célébrer le 60e anniversaire de l’invention de la ceinture de sécurité à trois points d’ancrage, sans doute l’invention la plus importante de l’histoire de la sécurité automobile.

 

On estime que la ceinture de sécurité à trois points, lancée par Volvo Cars en 1959, aurait permis de sauver plus de un million de vies partout sur la planète, et ce, non seulement dans les véhicules Volvo, mais aussi dans plusieurs autres véhicules parce que la compagnie a décidé, à l’époque, de partager cette invention afin d’améliorer la sécurité routière. Depuis, Volvo Cars a toujours choisi de mettre la priorité sur les progrès sociétaux, au-delà de l’unique recherche de profits.

 

Afin de fêter ce jalon important et de souligner la tradition de partage de connaissances qu’il a engendrée, en plus des brevets et des produits concrets, Volvo Cars lance aujourd’hui L’INITIATIVE E.V.A. - Des voitures plus sûres pour tous. Cette initiative symbolise et célèbre à la fois le partage avec le monde entier de60 ans de recherche en sécurité automobile, tout en soulignant les inégalités fondamentales qui subsistent sur le plan du développement en matière de sécurité automobile.

 

« Nous possédons des données sur des dizaines de milliers d’accidents réels afin de nous assurer que nos véhicules soient aussi sécuritaires que possible en situation réelle, explique Lotta Jakobsson, professeure et spécialiste technique principale au Centre de sécurité de Volvo Cars. Ceci signifie que nos véhicules sont conçus pour protéger tous les individus, peu importe leur sexe, leur taille, la forme de leur corps ou leur poids. Autrement dit, pas seulement la “personne type” représentée par les mannequins de simulation d’impact. »

 

Selon les propres données de recherche de Volvo Cars et selon plusieurs autres études, L’INITIATIVE E.V.A. démontre que les femmes sont plus à risque de subir certains types de blessures en cas d’accident de voiture. Par exemple, la différence dans l’anatomie et dans la force musculaire du cou entre les hommes et les femmes fait en sorte que les femmes sont plus sujettes au coup de fouet cervical.

 

En fonction de ces études et de ses propres données sur les collisions, Volvo Cars a créé des mannequins de simulation d’impact virtuels afin de mieux comprendre ces accidents et de développer des technologies de sécurité qui aident à protéger de façon égale tant les hommes que les femmes. La première de ces technologies, le système de protection contre le coup du lapin, lancée en 1998, a contribué à la silhouette unique des sièges et des appuie-tête Volvo.

 

« Les inégalités en matière de sécurité constituent un problème au sein de notre industrie. C’est pourquoi nous avons pris la décision importante de partager nos données avec le monde entier, déclare Alexander Lvovich, directeur général de Volvo Car Canada. En tant que chef de file en matière de sécurité automobile, Volvo Cars s’est engagée à aider l’ensemble de notre industrie à améliorer ses normes — autrement dit, à s’assurer que tous les véhicules soient construits de façon à être sécuritaires pour tout le monde, peu importe leur sexe ou leur taille. »

 

Le fait de donner la priorité au progrès sociétal motive toujours à ce jour le travail de développement en matière de sécurité de Volvo Cars. La compagnie élabore de nouvelles technologies non seulement dans le but de répondre aux normes de sécurité ou de réussir les essais réglementaires, mais aussi parce que ses propres données de recherche, fondées sur l’analyse approfondie de dizaines de milliers d’accidents réels, démontrent en quoi la sécurité peut être améliorée.

 

Dans les années 1980, Volvo Cars a commencé à se concentrer sur les chocs latéraux après que ses données aient montré que trop d’individus étaient blessés dans le cadre de tels accidents en raison de l’écart réduit entre la paroi touchée par l’impact et l’occupant. Ceci a mené à plusieurs innovations dans les années 1990, comme le système de protection en cas d’impact latéral, les coussins gonflables latéraux et les rideaux gonflables. Toutes ces innovations, basées sur les données de recherche de Volvo, constituent maintenant la norme de l’industrie.

 

Plus récemment, les données de recherche de Volvo Cars ont démontré un problème de blessures à la colonne lombaire, soit le bas du dos, chez tous les individus, peu importe le sexe et la taille. Des analyses et des études plus poussées ont porté Volvo à se concentrer sur les dangers des blessures causées par les sorties de route. D’abord lancée avec le XC90 et intégrée depuis à tous les véhicules basés sur l’architecture produit évolutive (SPA) de Volvo, la technologie issue de ces recherches est un système à absorption d’énergie installé dans les sièges qui va bien au-delà des exigences réglementaires visant les constructeurs automobiles.

 

-------------------------------

 

Volvo Car Group en 2018

Pour l’exercice financier 2018, Volvo Car Group a enregistré un bénéfice d’exploitation de 14 185 millions de couronnes suédoises (14 061 millions de couronnes suédoises en 2017). Son revenu pendant ces périodes totalise 252 653 millions de couronnes suédoises (208 646 millions de couronnes suédoises). Pour l’année 2018, les ventes mondiales ont atteint un record de 642 253 (571 577) véhicules, une augmentation de 12,4 % par rapport à 2017. Les résultats soulignent la transformation complète des finances et de l’exploitation de Volvo Cars ces dernières années, la positionnant pour sa prochaine phase de croissance.

 

À propos de Volvo Car Group

Volvo est en activité depuis 1927. Aujourd’hui, Volvo Cars est l’une des marques de véhicules les plus connues et les plus respectées au monde et a compté des ventes de 642 253 véhicules en 2018 dans quelque 100 pays. Volvo Cars appartient à Zhejiang Geely Holding (Geely Holding) de Chine depuis 2010. Elle faisait partie du Groupe suédois Volvo jusqu’en 1999, quand l’entreprise a été achetée par la Ford Motor Company des États-Unis. En 2010, Volvo Cars a été acquise par Geely Holding.

 

En 2018, Volvo Cars comptait, en moyenne, environ 43 000 (39 500) employés à temps plein. Le siège social de Volvo Cars ainsi que les services d’élaboration des produits, de marketing et d’administration sont principalement situés à Göteborg, en Suède. Le siège social de Volvo Cars en Chine est situé à Shanghaï. Les principales usines de production de l’entreprise sont situées à Göteborg (Suède), à Gand (Belgique), en Caroline du Sud (É.-U.), à Chengdu et à Daqing (Chine), tandis que les moteurs sont fabriqués à Skövde (Suède) et à Zhangjiakou (Chine) et les pièces de carrosserie, à Olofström (Suède).

Mots clés:
Sécurité, Technologie, Entreprise
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.

Contacts média

For information on how Volvo Cars process your personal data in relation to Volvo Cars Global Newsroom click here.

Le site Volvo Cars utilise des cookies afin d'optimiser votre expérience utilisateur sur ce site. Les cookies du site ne stockent pas d'informations personnelles. Pour en savoir plus, consultez notre Page Politique en matière de cookies.

Acceptez