Communiqués

Une Consommatrice Imaginaire a Guidé le Développement de la Volvo YCC

 

Pour publication immediate

 

MONTRÉAL (le 16 juin 2004) – Une femme imaginaire du nom de Ève, imbue de valeurs fondamentales solides et aux goûts très précis, a été un membre important de l’équipe de conception et d’ingénierie qui a créé la toute première voiture conceptuelle entièrement réalisée par des femmes, ont pu entendre aujourd’hui les chercheurs et les scientifiques présents à une conférence de l’industrie automobile. Et bien que “Ève” n’ait jamais pris un crayon ni piloté un ordinateur, elle a guidé l’équipe dans sa mission pour atteindre un puissant marché en pleine croissance pour les voitures de luxe et que les fabricants d’automobiles devraient viser, a affirmé Maria Widell Christiansen, chef du projet de design de la Volvo YCC (Your Concept Car).

 

Madame Christiansen a signalé aux membres de la Conférence scientifique AUTO21 que les acheteuses de voitures de luxe sont un segment croissant du marché et qu’elles demeureront fidèles à la marque à condition d’être traitées de façon équitable. Elles recherchent un très haut niveau de qualité, de style et de prestige, et elles ont des exigences particulières quant aux attributs tels la visibilité, la manoeuvrabilité, l’aménagement intérieur et la commodité, lesquels posent un grand défi aux concepteurs et aux ingénieurs de l’automobile.

 

La Volvo YCC, un élégant coupé aux lignes dynamiques et regorgeant d’innovations techniques et esthétiques, a été présentée en mars au Salon de l’auto de Genève et a soulevé l’intérêt des médias et du grand public. La YCC, “une voiture pour tout le monde conçue par des femmes”, a été développée en partant de l’hypothèse que si une voiture répond aux attentes des femmes, elle dépassera celles des hommes.

 

L’équipe de design de la YCC a établi “Ève” comme point de référence pour toutes les décisions prises dans la création de la voiture conceptuelle. « Ève exige la qualité, dit Mme Christiansen. Elle a de la classe et de l’argent à dépenser. »

 

En se concentrant sur la façon dont la voiture YCC pourrait mieux s’intégrer à la vie de Ève, les conceptrices du projet ont pu traduire ses besoins dans le design et l’aspect fonctionnel de la voiture conceptuelle. « Toutes les solutions qui ont aidé Ève durant ce moment précis de sa vie ont été incorporées à la voiture, dit Mme Christiansen. Toutes les autres idées ont été rejetées. »

 

La YCC offrant une visibilité améliorée par de grandes vitres et ayant une hauteur du châssis réglable sur 60 mm, le stationnement et les manoeuvres ont été simplifiés. Les portes papillon ouvrant vers le haut facilitent considérablement l’entrée et la sortie. « Notre voiture devait être pratique, ajoute Mme Christiansen. La voiture la plus pratique n’est peut-être pas celle qui a dix portes, mais qui en a deux – deux GRANDES. »

 

Madame Christiansen a détaillé d’autres caractéristiques de la voiture YCC qui attirent une clientèle très sophistiquée, comme les portes et le capot qui réagissent à la présence du conducteur ou de la conductrice en s’ouvrant d’elle-même.

 

Fidèles à la tradition Volvo, les systèmes de sécurité incluent l’analyse morphologique au scanner pour déterminer la hauteur des yeux du conducteur ou de la conductrice afin de recommander la meilleure position assise. La voiture YCC réglera alors le siège, le volant de direction, les pédales, l’appuie-tête et la ceinture de sécurité en fonction de la taille de cette personne. La position recommandée améliore la visibilité et facilite l’accès aux interrupteurs et aux commandes.

 

L’intérieur entièrement personnalisable est offert en multiples couleurs et combinaisons et comporte un rangement pour ordinateur mallette, sac à main ou autres objets. « Nous avons même prévu un rangement dans des endroits inhabituels, comme les cadres de porte. » Selon Mme Christiansen, il pourrait servir pour le parapluie, la lampe de poche et la trousse de premiers soins. Ce compartiment verrouillable offrirait aussi une meilleure protection aux objets de valeur.

 

Madame Christiansen a qualifié la voiture YCC de “centre de bonnes idées”. Bien que sa production n’ait jamais été considérée, elle a affirmé que la voiture serait utilisée pour mesurer les réactions du marché à des solutions possibles de production future.

 

AUTO21 a pour mission de créer et de favoriser un réseau d’éminents ingénieurs, chercheurs et scientifiques canadiens qui apporteront des contributions tout à fait uniques au développement de l’automobile du 21e siècle et à son impact sur les questions touchant la santé, la société et l’environnement. La conférence a pour thème “Sur la route de la commercialisation”.

 

NOTE aux rédacteurs : Maria Widell Christiansen sera disponible pour des entrevues à Montréal. Veuillez contacter l’une des personnes ci-dessous pour fixer une entrevue. Des photos de Maria et de la voiture YCC sont disponibles sur le site des médias d’Automobiles Volvo du Canada.

Contact :

Doug Mepham

1-877-975-1572 bureau

416-727-4543 mobile

doug.mepham@bellnet.ca

Chad Heard

416-540-4229

chadheard@rogers.com

Site Web des médias :

www.volvocars-pr.ca

Mots clés:
YCC, Qualité, Technologie, Special Interests, Concepts
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.