Communiqués

Volvo Ocean Race - Ken Read analyse la situation à 2 jours de l'In-Port Race Bretagne

 


LA COURSE VA REPRENDRE SES DROITS A LORIENT


Ken Read, le skipper de Puma Ocean Racing powered by BERG, 2ème au classement général provisoire analyse la situation.
 

"Le bateau vert n'aura pas beaucoup d'amis sur le plan d'eau" - Ken Read

Propos recueillis par Agathe Armand

 

Le skipper américain aime les formules qui frappent. À deux jours de la course In-Port Bretagne, Ken Read nous raconte comment PUMA Ocean Racing, deuxième au général à 23 points de Groupama, compte bien se battre pour la victoire.

 

 

Q : Ken, vous êtes deuxièmes au général, vous êtes le concurrent direct du Groupama - est-ce que ça affectera la manière dont vous allez naviguer ?

 

KR : « Pas besoin de motiver notre équipage : si on compte les points, il y en a encore à prendre et on n'abandonne pas. On discute de certaines choses, de stratégies, de certaines manières de jouer - mais de manière générale, on continue de fonctionner normalement.

 

« Ça a peut-être l'air d'une remarque basique, mais il s'agit juste de mieux naviguer que les autres et de ne pas faire d'erreurs. C'est tout ce dont il s'agit - plus l'étape est courte, moins vous pouvez faire d'erreurs parce qu'il n'y a pas de distance pour vous rattraper. »

 

Q : Vous devez vraiment gagner la course In-Port Bretagne ?

 

KR : « Je crois que oui. On doit prendre des points à Groupama, c'est sûr. Je ne pense pas qu'ils auront beaucoup d'amis sur le plan d'eau.

 

« On est trois à être encore assez proches pour les affronter au général, alors j'imagine que le bateau vert ne comptera pas beaucoup d'amis sur le parcours. Si c'est le cas et que quelqu'un doit finir devant lui, pourquoi pas nous ? »

 

Q : Prudence ou attaque sur cette In-Port, samedi ?

 

KR : « Il faudra surtout tirer le meilleur de la situation. Si on peut embêter le bateau vert et nous rapprocher de lui, on le fera probablement. Si le bateau vert part en tête, on commencera à regarder par dessus nos épaules.

 

« Quand le coup de feu part, ce sont les différentes positions sur la ligne de départ qui définissent votre stratégie de course. On prendra vraiment les choses comme elles viennent pour en tirer le plus possible. »

 

Q : Ton avis sur l'étape 9 entre Lorient et Galway et sur la météo de cette dernière offshore ?

 

KR : « Il n'y a aucune condition dans laquelle on ne se sente pas à l'aise mais la météo sera un facteur très important pour boucler ou non ce truc à l'entrée du port à Galway.

 

« Certains bateaux sont meilleurs avec certaines voiles, d'autres dans la brise, d'autres dans le petit temps ... Si c'est très venté, il peut y avoir des problèmes. Telefónica s'en est rendu compte dernièrement, nous aussi au début de la course, comme quasiment tout le monde. »

 

Q : Alors, quelle météo souhaites-tu rencontrer ?

 

KR : « On voudrait éviter le reaching venté parce que c'est là que le bateau vert a un petit avantage. On a le sentiment qu'on est deux ou trois bateaux à bien marcher dans ces conditions, mais ce sera difficile d'éloigner le bateau vert de ce top trois - et c'est ce dont on a besoin.

 

« Ceci dit, c'est au reaching venté qu'il y a de la casse. Cela peut ouvrir des opportunités. »

 

Q : Tu crois encore à la victoire ?

 

KR : « Il ne faut jamais dire jamais, non ? Ce sport se joue à la toute fin. On verra comment ça se termine. »

 

 

Jeudi 28 juin (heure française) :

10h00 : présentation presse du nouveau bateau de la Volvo Ocean Race pour les deux prochaines édition - à suivre en livestream sur http://www.mail-buzz.com/gestion/redirection.php?2334,103911,2007152,33406426,101820725 

13h02 : régate d'entrainement

17h : remise des prix en public de l'étape 8 sur la grande scène du village

 

Vendredi 29 juin (heure française) :

12h : départ de la première des trois régates Pro Am de la journée

16h : conférence de presse des skippers de la Volvo Ocean Race à l'Auditorium de la Cité de Voile

 

Samedi 30 juin (heure française) :

13h02 : course In-Port Bretagne, diffusée en direct sur France O et Sport +, commentaire en français

 

Dimanche 1er juillet (heure française) :

13h02 : départ de l'étape 9 Lorient - Galway

 

 

Point sur le classement de la Volvo Ocean Race 2011-12

 

Classement général après 16 épreuves

Après 8 étapes océaniques et 8 régates « in-port »

1-Groupama 4 (Franck Cammas) : 219 pts

2-Puma (Ken Read) : 196 pts

3-Camper (Chris Nicholson) : 191 pts

4-Telefonica (Iker Martinez) : 191 pts

5-Abu Dhabi (Ian Walker) : 122 pts

6-Sanya (Mike Sanderson) : 39 pts

 

Equipes victorieuses des 16 manches (sur 19 manches) :

Etapes  (8):

Telefonica : (E1,E2 et E3)

Groupama 4 : (E4, E8)

Puma Ocean Racing : (E5 et E6)

Abu Dhabi Ocean Racing (E7)

 

In-Port Race  (8):  

Abu Dhabi Ocean Racing : (Alicante, Abu Dhabi, Miami)

Telefonica : (Cape Town, Sanya)

Camper with Emirates Team New Zealand : (Auckland)

Groupama 4 : (Itajai, Lisbonne)

 

 

 

Contacts Media :

Anne Massot - pour la France 
Tel + 33 6 16 19 12 20
anne.massot@volvooceanrace.com

Sophie Luther - Communications Manager
Tel + 34 966 011 152  Mob +34 606 894 940  
sophie.luther@volvooceanrace.com

Mots clés:
Sponsoring
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média

For information on how Volvo Cars process your personal data in relation to Volvo Cars Global Newsroom click here.

Le site Volvo Cars utilise des cookies afin d'optimiser votre expérience utilisateur sur ce site. Les cookies du site ne stockent pas d'informations personnelles. Pour en savoir plus, consultez notre Page Politique en matière de cookies.
Nous attirons votre attention sur le fait que ce site est destiné aux médias et que tout usage des visuels à titre commercial ou publicitaire est interdit. Merci de vous référer aux Conditions d’utilisation du site

Acceptez