Communiqués

Volvo Cars au fil du temps… 1927 – 2007, les grandes étapes

Volvo Cars au fil du temps... 1927 - 2007, les grandes étapes


Les Volvo sillonnent les routes du monde entier depuis 80 ans. L'histoire de Volvo et de ses débuts ont été relatés dans d'innombrables ouvrages durant toutes ces années. Nous avons synthétisé les principaux faits marquants de l'histoire de Volvo dans le résumé suivant :

 

1927
Quatorze avril 1927... Une grande porte s'ouvre, celle d'une usine située sur l'île suédoise de Hisingen, dans le district de Göteborg. De cette usine sort la toute première Volvo de série, un cabriolet quatre cylindres dénommé ÖV4. Cette nouvelle voiture découverte est proposée au prix de 4 800 couronnes. Plus tard, sa version berline fermée, la PV4, sera vendue 1 000 couronnes de plus. Volvo aimerait en construire 500 de chaque mais les clients suédois seront plus difficiles à convaincre que prévu et seules 297 voitures trouveront preneur cette année-là. Les fondateurs de la marque, le directeur administratif Assar Gabrielsson et le directeur technique Gustaf Larson resteront aux commandes jusqu'au milieu des années 1950.

1928
La Volvo Special, version allongée de la berline PV4, est présentée. Son capot est un peu plus long, ses piliers frontaux un peu plus minces et sa vitre arrière est rectangulaire. De même, elle est équipée de parechocs, ce qui, à l'époque, n'allait pas encore de soi.

La même année, le premier camion de la marque, le Type 1, est lancé. Il connaîtra vite le succès. Les camions puis les bus domineront la production Volvo durant les premières décennies. Enfin, Volvo crée sa première filiale à l'étranger, en Finlande.

1929
De quatre, les cylindres passent à six. La nouvelle PV651, plus longue et plus large que l'ÖV4, possède également un châssis plus robuste. Cette année-là, Volvo vend 1 383 véhicules dont 27 seront exportés, parfois sur des marchés lointains comme l'Argentine et la Palestine.

Cependant, la maison-mère de Volvo, l'équipementier fabricant de roulements SKF, est bien près de vendre Volvo à l'américain Nash pour des raisons financières. Assar Gabrielsson parviendra à éviter cette vente. AB Volvo termine l'année avec son premier - et modeste - bénéfice.

1930
Deux versions taxi à sept places, les TR671 et TR672, sont lancées. Les lettres TR serviront de préfixe à tous les premiers taxis Volvo. Autre nouvelle venue : la PV652, version plus luxueuse de la PV651.

Volvo achète à sa maison-mère SKF l'usine d'Hisingen où ses voitures sont assemblées. Désormais, l'activité automobile de la marque procure un emploi à quelques centaines de personnes. Par ailleurs, le premier numéro du magazine interne Ratten (Le Volant) est édité ; il s'agit du premier magazine de ce genre au monde.

1931
Deux nouveaux taxis, les TR673 et TR674, sont lancés. La Grande Dépression se ressent partout dans le monde et donc aussi en Suède. L'impact sur les ventes de voitures est évident mais Volvo réussit à maintenir sa part de marché de 8 % et les actionnaires reçoivent leur premier dividende. De plus, Volvo acquiert une minorité de contrôle de son fournisseur de moteurs, AB Pentaverken à Skövde.

1932
En mai, la marque peut fêter un événement majeur : le 10 000e véhicule Volvo est livré. Ces dix mille véhicules se répartissent entre 6 200 camions et 3 800 voitures. Le premier bus Volvo, le LV70B, voit également le jour sur base d'un châssis de camion. Quant à la police suédoise, elle passe sa première grosse commande : quarante PV652. Volvo assemblera bien d'autres voitures de police au cours du temps, à la fois pour la Suède et pour l'exportation.

1933
Deux nouvelles voitures naissent cette année-là : la PV653 et sa version luxe, la PV654. Des roues plus petites leur confèrent un look nettement plus moderne. A l'instar des voitures américaines, leur châssis a été rigidifié par des entretoises en croix. L'isolation phonique est garantie par une cloison pare-feu spécialement conçue. Pour la première fois, les instruments de bord ont été groupés devant le conducteur. Enfin, autre nouveauté, une boîte à gants a été installée.

1934
Encore une nouvelle série de taxis sept places, lancée au printemps : les modèles TR675 à 679. Esthétiquement très proches des PV653/654, leur toit surélevé permet aux clients de conserver dignement leur chapeau ! Cette année-là, Volvo vend 2 984 véhicules (dont 775 à l'exportation), un résultat très proche de l'objectif de 3 000 unités. AB Volvo rachète à SKF ses propres actions.

1935
Le point culminant de cette année 1935 sera le lancement de la PV36 profilée, surnommée la Carioca, un modèle de luxe avec coffre intégral et vaste habitacle, vendu 8 500 couronnes. Autres sorties cette annéelà : les PV658/659, qui remplacent les PV653/654, et la série de taxis TR701 à 704. Les actions Volvo sont désormais cotées à la Bourse de Stockholm.

1936
Lancement de la Volvo PV51. Ce modèle moins coûteux dérivé de la PV36 peut être considéré comme la première familiale Volvo populaire. Par rapport à la PV36, elle arbore des lignes relativement similaires mais moins aventureuses et fait appel au même six cylindres. Très vite, elle se vendra mieux que sa grande soeur PV36 Carioca.

1937
En début d'année, la PV52 est commercialisée. En dehors de son équipement plus riche, elle est presque identique à la PV51. Elle se distingue par ses deux pare-soleil, ses deux essuie-glaces, sa montre électrique, son volant à spires anti-vibrations, son chauffage avec désembuage, un avertisseur plus puissant, des dossiers pliables, une lampe de lecture à l'arrière et des accoudoirs sur toutes les portes. Volvo annonce une production de 1 815 véhicules en 1937.

1938
Les nouveautés de 1938 sont les modèles PV53 et PV54 ainsi que les versions haut de gamme PV55 et PV56 avec une nouvelle calandre et une partie avant revue ainsi qu'un coffre redessiné et agrandi. Pour les taxis (une clientèle désormais importante et bien établie), la nouveauté est de taille : deux huit places, les PV801 et PV802 (avec ou sans séparation intérieure).

1939
Dès le commencement de la guerre, se procurer du carburant deviendra très difficile. L'alternative à l'essence est un carburant de qualité inférieure, le gaz pauvre produit via un gazogène. Pour avoir déjà travaillé sur cette solution, Volvo est capable de produire des gazogènes un ou deux mois après le début de la guerre. Durant celle-ci, la marque en produira des dizaines de milliers répartis de façon égale entre camions et voitures.

1940
L'essence étant rationnée, de même que les matières premières, Volvo ne vend que 5 900 véhicules en 1940, un résultat à comparer avec les 7 306 unités de 1939. Beaucoup de Volvo sont désormais vendues équipées d'un moteur d'usine modifié pour fonctionner au gaz pauvre (type ECG). Heureusement, les ventes de gazogènes et de véhicules militaires (notamment des tout-terrain) permettent à la marque de compenser la perte de revenu due aux mauvaises ventes des voitures.

1941
Volvo livre son 50 000e véhicule, un camion. Par ailleurs, AB Volvo acquiert la majorité du capital de Svenska Flygmotor AB (qui deviendra Volvo Aero). En revanche, les voitures se font rares. Parmi celles qui sont tout de même produites, certaines sont acquises par l'armée au bénéfice des officiers.

1942
Volvo achète Köpings Mekaniska Werkstad AB, son fournisseur de boîtes de vitesses, de pignons et composants annexes depuis 1927. Volvo commence à développer deux nouveaux modèles en prévision de la fin du conflit mondial. Le premier est une petite voiture monocoque, l'autre est un modèle plus grand et plus traditionnel, de style américain.

1943
La marque assemble plusieurs prototypes de ses voitures « de temps de paix ». La grande PV60 devra remplacer les modèles PV53 à PV56. Cependant, c'est la plus petite, la PV444, qui comptera vraiment pour Volvo. Après de nombreux essais des différents moteurs pressentis, décision est prise d'équiper la future PV444 d'un quatre cylindres à soupapes en tête de 1,4 litre.

1944
Les PV444 et PV60 seront dévoilées au public en septembre à l'occasion d'une grande exposition Volvo de dix jours à Stockholm. Près de 150 000 personnes honoreront l'événement. La PV444 est proposée à 4 800 couronnes, soit le même prix que la toute première Volvo, la ÖV40 en 1927. En deux semaines, 2 300 personnes la commandent, nullement rebutés par le délai qui reporte la livraison de leur voiture à 1947. Techniquement parlant, la PV60 est une descendante directe des Volvo d'avant-guerre, une voiture solide et conventionnelle. A peine plus de 3 000 PV60 trouveront preneur jusqu'à fin 1950.

1945
Alors que Volvo escomptait un redémarrage rapide de la production d'après-guerre, une énorme grève dans toute l'industrie vient contrecarrer tous les efforts de la marque. Seules deux PV444 seront assemblées cette année-là mais elles seront utilisées à des fins publicitaires plutôt spectaculaires, couvrant 30 000 kilomètres à travers la Suède. Les annonces des concessionnaires amèneront les foules dans les rues pour contempler les petites Volvo, symboles de la paix revenue.

1946
Les répercussions de la grève se font encore sentir et Volvo a du mal à redémarrer à plein rendement. Pourtant, la PV444 est très attendue. Le gros problème vient du manque d'acier et pour s'approvisionner, Volvo choisit de se tourner vers les Etats-Unis. Mais tout va trop lentement... jusqu'à ce que l'ingénieur en chef Karl Lindblom décide de faire rouler le premier prototype de la PV444 à travers les Etats-Unis pour s'assurer la livraison de tôles d'acier américain.

1947
Les livraisons de la PV444 commencent en février. La marque a déjà vendu 10 181 des 12 000 unités initialement prévues. Cependant, les 2 300 voitures pré-vendues en 1944 à Stockholm au prix de 4 800 couronnes sont vendues à perte. Le prix du millésime 1947 est désormais de 8 000 couronnes. Volvo emploie 3 000 personnes et un chiffre d'affaires de 112 millions de couronnes.

1948
Volvo produit plus de voitures que jamais. La quasi-totalité des 3 000 voitures assemblées en 1948 sont des PV444 (seuls quelques centaines d'autres modèles sont vendus). Il faudra prendre la mesure peu commune de suspendre la prise de commandes pour laisser la production rattraper son retard.

1949
Pour la première fois depuis 1928, année du lancement du premier camion Volvo, la marque assemble plus de voitures que de véhicules utilitaires.

Une version spéciale, la PV444S - gris colombe avec intérieur gris et rouge - entre en production. Mais en août, la 100 000e Volvo est une PV444 noire. L'entreprise exporte 20 000 modèles, essentiellement des véhicules utilitaires. Désormais, près de 6 000 personnes travaillent pour Volvo.

 

1950
La PV444 B est lancée en septembre, disponible en version standard ou spéciale. Mais ce n'est pas la seule nouveauté de l'automne car il y a également les taxis PV831/832 dont le style rappelle la PV444 mais dont les dimensions sont bien plus importantes. Très vite surnommés « les truies » en Suède, beaucoup de ces taxis ultra-fiables resteront en service durant plusieurs décennies. Quant à la PV60, elle vit sa dernière année.

1951
Sur le plan esthétique, la série C de la PV444 n'est guère différente de la précédente. Techniquement, en revanche, les améliorations sont nombreuses. L'accessoire tendance en cette année 1951 est le pare-soleil extérieur en plastique transparent teinté vert, la « casquette de gangster ». Le chiffre d'affaires d'AB Volvo est désormais de 310 millions de couronnes.

1952
La 25 000e PV444 sort en janvier. Depuis Göteborg et Olofström, la marque entame le développement de son premier break. Le mois d'août voit le lancement d'une PV444 améliorée, la série D. Le directeur technique historique de Volvo, M. Gustaf Larson, prend sa retraite.

1953
En Suède en 1953, la PV444 est la voiture qui se vend le mieux. Entre-temps, la Volvo Duett voit le jour. Pourquoi Duett ? « Deux voitures en une », l'une pour le travail, l'autre pour les loisirs, pardi ! Les PV444E et PV444ES sortent également. De nombreuses versions ES 1953 sont peintes en rouge cerise métallisé. Pour les cadres, Volvo a prévu une version luxueuse de la PV831, la Disponent, aux teintes exclusives, bleu sombre ou rouge bordeaux. La production totale de Volvo cette année-là se monte à 15 666 véhicules, soit près du double de 1952 (8 431 unités).

1954
Volvo dévoile le prototype de la Volvo P1900 Sport, roadster biplace à carrosserie en fibres de verre inspiré du style américain. Essentiellement destiné à l'exportation, ce petit cabriolet sportif ne rencontrera pas le succès et lorsque Gunnar Engellau sera nommé directeur exécutif de la marque, il précipitera la fin de la carrière de ce modèle qui s'arrêtera en 1957 après seulement 67 exemplaires produits. Mais ce relatif insuccès ne découragera pas Volvo des voitures sportives comme le révéleront de futurs véhicules. Sur le plan de la sécurité, notons également l'introduction en Suède d'une garantie spéciale de cinq ans couvrant les dommages dus aux accidents.

1955
Volvo se lance à la conquête du marché nord-américain avec son modèle phare, la PV444. D'aucuns, oiseaux de mauvais augure, affirment que vendre des Volvo aux Américains s'apparente à vendre des réfrigérateurs aux Esquimaux mais Volvo n'en a cure et prouvera très vite que la demande pour de tels véhicules existe aux Etats-Unis. Une troisième variante de la Volvo Duett est lancée, la 445PH break. Le centre d'essai Volvo de Stora Holm à Göteborg est inauguré.

1956
Les ventes augmentent très vite et la 100 000e PV444 est assemblée en janvier. Au printemps suivant, le modèle est exposé au Salon de New York et dès l'été, une centaine de concessionnaires américains ont décidé de le vendre. Mais la très grande nouveauté de l'année, c'est la Volvo Amazon, nommée aussi série P120 car en dehors de la Scandinavie, le nom Amazon a été déposé par le fabricant de motos Kreidler. Sur la plupart des marchés, la voiture sera vendue sous le nom Volvo 121 ou Volvo 122S (S pour version Sport). Quittant son poste de directeur exécutif, Assar Gabrielsson est nommé Président du conseil d'administration et l'ancien directeur de Volvo Aero, Gunnar Engellau, est nommé Directeur exécutif d'AB Volvo.

1957
La Volvo Amazon entre en production. Cette année-là, toutes les Volvo reçoivent de série des points d'ancrage pour ceintures de sécurité à deux points à l'avant. La production de la Volvo Sport est arrêtée. De même, le millésime 1957 sera le dernier de la PV444. La production totale de Volvo dépasse les 50 000 unités avec un personnel comptant 13 000 personnes.

1958
Au lancement de l'Amazon, la plupart des observateurs avaient prédit la fin des modèles PV. Ils avaient tort. En août 1958, Volvo présente la PV544, un dérivé profondément revu et amélioré de la PV444. Quatre versions sont proposées avec différents moteurs et niveaux de finition. Les points d'ancrage pour ceintures de sécurité arrière deviennent standard. Pour la première fois, le chiffre d'affaires d'AB Volvo dépasse le milliard de couronnes.

1959
Les ceintures avant à trois points font désormais partie de l'équipement de série de toutes les Volvo Amazon et PV544 sur les marchés scandinaves. Ainsi, Volvo devient le premier constructeur automobile au monde à offrir en série ce type d'équipement. Volvo acquiert à Göteborg (Hisingen) quatre millions de mètres carrés et commence à y construire des routes et des voies d'accès en prévision de l'usine de Torslanda. Le nombre de nouvelles Volvo immatriculées en Suède cette année-là est de 39 016 unités. Jusque là, aucune autre marque n'a fait mieux.

1960
En début d'année, au Salon de Bruxelles, Volvo présente le coupé sportif P1800. Quant à la Volvo Duett, profondément modifiée (avec un pare-brise courbé du même type que celui de la PV544, une boîte à quatre vitesses et un nouveau tableau de bord), elle devient la Volvo P210. Une compagnie d'assurances, Volvia, est créée pour couvrir les propriétaires de Volvo après l'expiration de la garantie qui les prémunit contre les dommages dus aux accidents. La marque fabrique désormais plus de 80 000 voitures par an.

1961
La sportive P1800 entre en production. Elle est équipée d'un tout nouveau moteur à double carburateur, le puissant B18B qui propulsera également les PV544 et Amazon. La PV544 reçoit une nouvelle boîte de vitesses à trois ou quatre rapports entièrement synchronisés. Une version deux portes de l'Amazon, la 121, est lancée en octobre.

1962
Cette fois, la gamme Amazon s'enrichit d'une version break quatre portes dont la poupe entièrement nouvelle, de style américain, présente un hayon en deux parties avec séparation horizontale. En février, la 100 000e Amazon sort des chaînes. La version C de la PV544 dispose désormais du moteur B18, une amélioration bienvenue pour ce modèle qui souffre de la concurrence de l'Amazon.

1963
Des incitations à la fabrication sur place et à l'usage de composants locaux ont poussé Volvo à ouvrir sa première usine à l'étranger, à Halifax au Canada. La production annuelle sera de quelques milliers de véhicules. Les Etats-Unis représentent désormais - et de loin - le plus gros marché d'exportation de la marque (Volvo y occupe la place de quatrième importateur). Le chiffre d'affaires du Groupe Volvo dépasse les deux milliards de couronnes et la marque emploie désormais 20 000 personnes.

1964
Inauguration officielle, par SM Gustav Adolf de Suède le 24 avril, de l'usine de Torslanda. Cette usine a une capacité de production de 200 000 voitures par an grâce à deux équipes. De plus en plus focalisée sur la sécurité, la marque présente de nombreuses innovations sur ses modèles. C'est ainsi que toutes les Amazon sont maintenant équipées de freins à disques à l'avant tandis que l'Amazon break reçoit des freins assistés pour la première fois. Autre innovation majeure : Volvo fait appel à des experts médicaux pour l'aider à concevoir les sièges avant de ses voitures. Dans le même ordre d'idées, le premier prototype de siège enfant dos à la route est testé dans les ateliers de la marque. La production totale s'élève cette année à 118 464 véhicules, dont 8 040 kits complets pour un assemblage à l'étranger. La millionième Volvo sort des chaînes, c'est une Amazon. Volvo est devenu la plus grande entreprise de Suède.

1965
En noir laqué, l'ultime PV544 sort des chaînes de Lundby le 20 octobre. Lors d'une cérémonie en plein air, le même jour, 26 employés de Volvo qui ont chacun remporté une PV544 blanche lors d'un concours interne reçoivent les papiers de leur nouvelle voiture, une très belle manière de boucler la production d'un modèle qui a tant fait pour la prospérité de Volvo. Au total, Volvo aura produit 440 000 exemplaires des séries PV444 et 544 dont 160 000 auront trouvé preneur hors de Suède. Le 3 novembre, la nouvelle usine Volvo de Gand, en Belgique, est inaugurée. Cela signifie que maintenant, Volvo possède une unité de production au sein du Marché Commun.

1966
La nouvelle Volvo 144 fait ses débuts en août. Avec ce modèle, Volvo accomplit un énorme pas en avant en matière de sécurité. La voiture possède quatre disques placés sur deux circuits de freinage en « L » (une caractéristique unique), une colonne de direction télescopique et ses ceintures de sécurité à trois points disposent d'un nouveau système de boucle. De même, sa carrosserie présente des zones déformables absorbant l'énergie de l'impact, tant à l'avant qu'à l'arrière. Les premières 144 peuvent recevoir deux moteurs, de 85 et 115 ch, cette dernière version étant appelée 144S. La nouvelle Volvo sera très bien accueillie et même récompensée du titre de Voiture de l'Année en Suède.

1967
Volvo présente le tout premier siège enfant dos à la route et propose des ceintures de sécurité à l'arrière. La Volvo 144 se révèle également un beau succès à l'exportation. Les Etats-Unis annoncent qu'ils vont imposer de nouvelles normes de sécurité ? Aucun problème, la Volvo 144 s'y conforme telle quelle alors que ces normes n'avaient pas été publiées au moment de sa conception ! La version deux portes, dite Volvo 142S, est lancée en juin tandis que la version break, la 145, arrive un peu plus tard dans l'année. Quant à l'Amazon, elle poursuit sa carrière avec des freins assistés, une colonne de direction télescopique et un nouveau volant de sécurité qui se brise en cas de collision. Enfin, les versions à double carburateur exportées aux Etats-Unis bénéficient d'un système de contrôle des émissions polluantes.

1968
Lancement de l'exclusive Volvo 164 à six cylindres, une voiture raffinée offrant, entre autres, une direction assistée et une boîte automatique. Les Amazon et les 140 reçoivent le nouveau moteur B20 équipé d'un système de contrôle des émissions. La série 140 réalise des records de ventes. Elle devient même le bestseller absolu des voitures suédoises. Toujours pour la sécurité, Volvo propose des appuis-tête pour les sièges avant. Une nouvelle usine Volvo s'ouvre à l'étranger, cette fois en Malaisie, avec une capacité de production de 2 500 voitures par an.

1969
La dernière P210 est fabriquée en février. Pour la remplacer dans cette niche de marché, Volvo présente la 145 Express, un break au pavillon surélevé. En revanche, l'Amazon break termine sa carrière. Volvo lance également les ceintures de sécurité à enrouleur sur les sièges avant. Les premiers plans d'un nouveau centre d'essais à Hällered, en pleine forêt non loin de Göteborg, sur un site de six millions de mètres carrés, sont dessinés. Par ailleurs, Volvo devient propriétaire de Svenska Stålpressnings AB à Olofström, son carrossier depuis 1927.


1970
Volvo met sur pied une Equipe de Recherche sur les Accidents de la Route chargée de collecter des données sur les accidents impliquant des véhicules de la marque. Après 14 ans de bons et loyaux services et 667 323 exemplaires vendus, la Volvo Amazon termine sa carrière. Et c'est une Volvo 144 jaune qui devient la deux-millionième Volvo. C'est également en 1970 que la marque se lance dans sa première grande action de sponsoring, un tournoi de golf, le Volvo Open.

1971
Avec son injection électronique et 175 ch, la Volvo 164E devient le modèle de série le plus puissant de la production. La Volvo 1800 E est désormais remplacée par le modèle 1800 ES « break de chasse ». Pour la vingtième année consécutive, les ventes progressent encore. La production de 1971 s'élève à 214 000 voitures. Volvo est maintenant le constructeur vedette de Scandinavie. Au Royaume-Uni, les ventes ont augmenté de près de 50 % par rapport à 1970. Alors que Pehr G. Gyllenhammar remplace Gunnar Engellau au poste de président du groupe, le conseil d'administration accueille les premiers représentants du personnel.

1972
Soucieux d'ajouter un plus petit modèle à sa gamme, Volvo acquiert 33 % de la division automobile de DAF aux Pays-Bas. En parallèle, la marque présente la Volvo Experimental Safety Car (VESC). Véritable laboratoire sur roues, cette voiture a été conçue pour tester toute une série de systèmes de sécurité dont l'airbag, les freins ABS et les boucliers télescopiques. Du côté de la série, Volvo lance les feux de détresse, le rappel de bouclage de ceinture et la sécurité enfant sur les portes arrière.

1973
Le premier choc pétrolier mondial survient alors que la production de Volvo ne cesse de croître. Les Etats-Unis deviennent le premier marché de la marque, devant la Suède. Le centre d'essais de Hällered, situé au nord-est de Göteborg, est inauguré.

1974
Une toute nouvelle génération de modèles est présentée pendant l'été : la Volvo 240 (six versions) et la Volvo 260 (deux versions). Le design de leur partie frontale est clairement inspiré de la Volvo Experimental Safety Car. Avant cela, en février, s'est ouverte la nouvelle usine Volvo de Kalmar, en Suède, une usine d'aspect inhabituel, tout comme son schéma de production et les méthodes de travail qui y sont pratiquées. En effet, les voitures en cours d'assemblage, transportées sur des chariots spécifiques, passent de petite équipe en petite équipe, fabriquées par un personnel aux compétences multiples.

1975
Les deux grandes nouveautés de l'année sont le break exclusif Volvo 265 et la petite Volvo 66. Fabriquée aux Pays-Bas, la Volvo 66 est une version améliorée de la DAF 66. La division automobile du constructeur néerlandais devient Volvo Car BV cette même année. Impressionnée par la sécurité offerte par les Volvo, l'Association Automobile Suédoise décerne à la marque une médaille d'or pour des équipements comme les feux de jour et les freins à maître-cylindre avec alésage étagé.

1976
Le nouveau véhicule de Volvo Car BV, la Volvo 343, marque l'entrée de l'entreprise dans le segment des compactes. Entre-temps, aux Etats-Unis, la National Highway Traffic Safety Administration acquiert un certain nombre de Volvo 240 qui sont destinées à établir les normes de sécurité auxquelles devront se conformer toutes les nouvelles voitures vendues sur le marché américain. En Californie, Volvo présente une autre première mondiale : le catalyseur à trois voies avec sonde lambda. En Suède, la marque lance une nouvelle garantie couvrant les coûts d'entretien et de réparation inattendus pendant les trois premières années du véhicule. La trois-millionième Volvo sort de chaîne, c'est une 245 bleue.

1977
Volvo célèbre ses cinquante ans avec une série spéciale de la 240. La voiture est gris métallisé avec des décorations noires et or. Autre nouveauté de l'année, la Volvo 262 Coupé, un modèle très exclusif dessiné et produit par Bertone en Italie. Par ailleurs, Volvo dévoile son premier concept environnemental, un petit véhicule biplace électrique dont la marque produira deux exemplaires. Enfin, une proposition de fusion entre Volvo et Saab-Scania restera lettre morte en raison du manque d'enthousiasme de la direction de Saab-Scania.

1978
Un siège spécial pour enfant (jusqu'à douze ans) est présenté, de même que la Volvo Safety Concept Car, la VSCC. Sur le plan administratif, la division voitures de Volvo se mue en filiale, Volvo Car Corporation, dont le premier président est Håkan Frisinger. Pour la première fois, la valeur des ventes de voitures dépasse les 10 milliards de couronnes. Désormais, les voitures comptent pour 54 % du chiffre d'affaires du Groupe Volvo. Le management de celui-ci propose un joint-venture ambitieux avec l'Etat norvégien mais l'idée est rejetée par la majorité des actionnaires de Volvo.

1979
En 1979, Volvo diffusera 310 000 voitures, ce qui signifie que la production de l'année dépassera de près d'un quart celle de 1978. Pour la première fois, Volvo propose un diesel, en l'occurrence un six cylindres d'origine Volkswagen. En outre, Volvo et Renault concluent un accord de partenariat dans le domaine industriel mais aussi en recherche et développement. Renault acquerra d'ailleurs pour quelques années une participation minoritaire dans le capital de Volvo Car Corporation.

1980
Lancement de la première Volvo turbocompressée, la 240 Turbo, dont le moteur B21 ET développe 155 ch. Afin de tester de nouvelles idées (spécialement dans le domaine de l'environnement et de l'énergie, des sujets déjà préoccupants en 1980), la marque présente également la Volvo Concept Car (VCC). Le style de ce concept se retrouvera en partie dans les futures Volvo de la série 700. La demande occidentale et japonaise pour les voitures neuves chute de 2,4 millions d'unités pour se placer juste sous les 30 millions cette année-là mais Volvo parvient tout de même à conserver sa part de marché et même à progresser dans certains pays clefs comme les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l'Italie.

1981
La millionième Volvo destinée au marché américain est un break 240 gris sorti des chaînes en février. Volvo est devenu le constructeur étranger le plus important des Etats-Unis. Dans le courant de l'année, l'Etat néerlandais augmente sa part du capital de Volvo Car BV à 70 %, Volvo conservant le reste.

1982
Lancement de la prestigieuse Volvo 760 avec deux six cylindres au choix, le B28E à essence ou le turbodiesel TD24. Celui-ci permet à la Volvo 760 GLE de passer de 0 à 100 km/h en 13 s, la meilleure performance mondiale pour un diesel de série. En octobre, l'usine d'Olofström pourra se targuer d'avoir fourni des tôles pressées pour cinq millions de carrosseries Volvo, essentiellement des voitures.

1983
La gamme 240 comprend désormais une version break turbo. La production de 1983 culminera à 372 400 voitures, soit 54 000 de plus que l'année précédente. Un record ! Le Light Component Project (LCP 2000) suscite beaucoup d'attention de par le monde. Il s'agit de quatre voitures expérimentales destinées à tester plusieurs solutions dans des domaines divers dont les méthodes de fabrication, les matériaux, le style et les motorisations économiques.

1984
Lancement de la Volvo 740, en versions GLE et turbo. La 740 GLE est propulsée par un quatre cylindres de 2,3 litres avec allumage sans rupteur. La 740 Turbo est équipée d'un 2,3 litres turbo de 182 ch DIN avec intercooler. La gamme comprend également un six cylindres diesel de 2,4 litres. C'est aussi l'année de l'ouverture du centre d'essais Arizona Proving Ground. Roger Holtback succède à Håkan Frisinger au poste de président de Volvo Car Corporation. M. Frisinger devient quant à lui président du Groupe Volvo et Pehr G. Gyllenhammar est nommé président du conseil d'administration.

1985
La Volvo 780, un très luxueux coupé, vient coiffer la gamme Volvo. Lancé au Salon de Genève, il a été développé en collaboration avec l'italien Bertone. Aux Pays-Bas, Volvo Car BV présente la Volvo 480 ES, une quatre places aux lignes sportives qui est également la première traction avant de la marque. Cette année est aussi celle du lancement d'une nouvelle génération de breaks, les Volvo 740 et 760 cinq portes. Désormais, Volvo peut offrir une version break de toutes ses berlines. La production et les livraisons sont en croissance pour la sixième année consécutive et approchent les 400 000 unités annuelles. Les plans d'une nouvelle usine d'assemblage à Uddevalla, au nord de Göteborg, sont établis. En Belgique, l'usine de Gand fête son vingtième anniversaire.

1986
La production de breaks Volvo atteint 117 000 unités cette année, ce qui fait de Volvo le constructeur leader pour ce type de véhicules. Volvo lance le catalyseur avec sonde lambda en option sur plusieurs marchés européens. En parallèle, la marque présente une gamme d'accessoires de sécurité destinés aux enfants, dont un siège dos à la route (pour les enfants jusqu'à quatre ans). A l'arrière, la place centrale peut désormais être équipée d'une ceinture trois points.

1987
Les freins antiblocage ABS sont proposés en option sur les Volvo 740 et 480. La Volvo 760 est remodelée et reçoit une nouvelle suspension arrière multibras indépendante. Volvo célèbre son soixantième anniversaire et organise pour fêter cet événement une grande parade automobile dans les rues de Göteborg.

1988
Lancement de la compacte Volvo 440. Il s'agit d'un produit de Volvo Car BV aux Pays-Bas. Le premier moteur Volvo à quatre soupapes par cylindre équipe la Volvo 740 GLT 16 Soupapes. Une grève de trois semaines en Suède aura des répercussions sur la production. Au total, celle-ci s'établira à un peu plus de 400 000 voitures. La nouvelle usine d'Uddevalla est désormais opérationnelle et les travaux commencent pour équiper Torslanda d'un nouvel atelier de peinture qui sera leader en terme de « propreté ».

1989
La série 400 s'enrichit d'une nouvelle berline, la Volvo 460. A Göteborg, se tient pour la première fois la Conférence sur les Véhicules Expérimentaux de Sécurité. Entre autres, Volvo y présente un système de protection contre les chocs latéraux et un siège enfant intégré. Nils Bohlin, inventeur de la ceinture de sécurité à trois points, est nommé à l'US Safety and Health Hall of Fame. Au Royaume-Uni, le Prince Michael Road Safety Award est décerné à Volvo pour son tendeur de ceinture mécanique.

1990
Volvo lance les 940 et 960, les premières en versions quatre cylindres GL, GLT et Turbo, les 960 en versions de prestige, six cylindres en ligne de 3.0 litres et transmission automatique à commande électronique. A l'avant, les tendeurs de ceintures mécaniques sont de série. En option, Volvo propose l'airbag conducteur. A l'arrière, les clients peuvent également remplacer l'accoudoir central par un siège enfant intégré. Volvo et Renault signent un contrat de coopération pour les voitures, les camions et les bus. En 1990, la première ceinture à enrouleur est également lancée pour la place centrale arrière. Enfin Lennart Jeansson succède à Roger Holtback au poste de président de Volvo Car Corporation.

1991
La Volvo 850 GLT est présentée comme « la voiture dynamique aux quatre premières mondiales » : une à l'avant, une à l'arrière et deux au milieu. A l'avant, il y a le moteur cinq cylindres en position transversale, à l'arrière, il y a la suspension Delta-link et au milieu, le système SIPS de protection contre les chocs latéraux (Side Impact Protection System) ainsi que les ceintures avant auto-ajustables. Le développement de la Volvo 850 représente le plus gros projet industriel de la marque. L'Etat néerlandais, Volvo Cars et Mitsubishi Motors Corporation se rassemblent en un joint-venture, NedCar, pour remplacer Volvo Car BV.

1992
Le système SIPS est intégré aux Volvo 740, 940 et 960. De même, un airbag protége aussi le passager avant. La Volvo 850 GLT est lancée aux Etats-Unis. Au Salon de Paris, Volvo présente l'Environmental Concept Car (ECC), un véhicule hybride fonctionnel combinant turbine à gaz, moteur électrique et générateur ultra-rapide. Avec son taux élevé de matériaux recyclable, son châssis de 850 et ses lignes préfigurant la future S80, cette voiture attirera l'attention de toute l'industrie automobile.

1993
En février, lancement de la Volvo 850 break suivi en août de celui de la 850 Turbo dont le moteur de 225 ch est à ce moment le plus puissant jamais monté dans une Volvo. Désormais, les Volvo possèdent des ceintures à enrouleur à toutes les places arrière. La dernière Volvo 240, un break, sort des chaînes en mai après plus de 2,8 millions d'exemplaires. Une fusion entre Volvo et Renault est proposée puis rejetée. Les principales raisons sont les réserves émises par les actionnaires et par le personnel. Conséquence : Pehr G. Gyllenhammar et le conseil d'administration démissionnent. Per-Erik Mohlin est nommé président provisoire de Volvo Car Corporation.

1994
Plus puissante encore, la Volvo 850 T-5R est dévoilée au Salon de Genève. Avec son cinq cylindres turbo de 250 ch, elle s'empare du titre de Volvo la plus puissante. Le nouvel atelier de peinture de Torslanda est prêt. En revanche, l'usine de Kalmar ferme ses portes. La production Volvo en Europe est maintenant concentrée sur les usines de Torslanda, Gand et Born (aux Pays-Bas). Per-Erik Mohlin devient président de Volvo Cars. La marque est à la fois sponsor et transporteur officiel des Jeux Olympiques d'Hiver à Lillehammer, en Norvège. Elle revient également à la compétition avec l'engagement de Rickard Rydell dans le British Touring Car Championship (Championnat Britannique des Voitures de Tourisme) au volant d'un break Volvo 850 !

1995
Présentation des premiers véhicules issus du partenariat Volvo-Mitsubishi. Il s'agit de la berline S40 et du break V40. Ces modèles à traction avant sont proposés avec trois moteurs - deux quatre cylindres à essence et un turbodiesel. Les airbags latéraux de série sur les Volvo S40/V40 font leur apparition. Ils sont également de série sur les Volvo 850 et 960. Quant à la Volvo 480, elle termine sa carrière après 80 000 exemplaires écoulés. Tuve Johannesson devient Président de Volvo Car Corporation.

1996
Le dernier exemplaire de la série 400 est produit en novembre. En tout, près de 700 000 Série 400 auront été produites. Volvo lance la 850 Bi-Fuel, une voiture capable de rouler à la fois à l'essence et au gaz naturel comprimé. Autre nouveauté : la Volvo 850 AWD, la première quatre roues motrices de la marque. C'est le Mondial de l'Automobile de Paris qui servira d'écrin pour la première du coupé C70. Les voitures qui succèdent à la 850 - les Volvo S70 et V70 - sont également présentées cette année-là. Suivant le nouveau mode d'appellation des modèles Volvo, la lettre S désigne les berlines (Saloon), V les breaks (Versatility - Polyvalence) et C les coupés et les cabriolets. C'est ainsi que la berline 960 devient la S90 et que le break 960 devient la V90. Un jalon très important est posé cette année : Volvo assemble sa dix-millionième voiture, une Volvo 960 Royal de couleur vert foncé.

1997
Deux modèles importants voient le jour : le cabriolet C70 et la V70 XC. Le C70 est le premier cabriolet Volvo depuis la P1900 Sport des années 1950. Quant à la V70 XC, il s'agit d'un break sportif à la garde au sol rehaussée et doté de quatre roues motrices. Le concept XC connaîtra un tel succès que Volvo Cars décidera de le reprendre sur ses futurs produits.

1998
En mai, le monde découvre la S80, première voiture basée sur la nouvelle plate-forme « grande voiture » de Volvo. Très innovante, cette traction avant dispose notamment d'un six cylindres en ligne, des airbags rideaux, du système WHIPS contre le coup du lapin (Whiplash Protection System), d'un téléphone GSM intégré et d'une technologie informatique sophistiquée. C'est également la première voiture au monde à présenter une Déclaration de Produit Environnemental. La dernière propulsion de Volvo, une 940, sort des chaînes de Torslanda. Les 940, S90 et V90 terminent leur carrière après 667 000 unités écoulées.

1999
De nouveaux moteurs -diesel et Bi-Fuel (gaz naturel et essence) - viennent enrichir la gamme Volvo S80. Autre innovation notable : le PremAir®, un revêtement catalytique du radiateur capable de transformer l'ozone polluant en oxygène. L'usine de Gand se voit décerner plusieurs récompenses internationales pour la qualité de ses installations. Mais le fait le plus marquant pour Volvo en 1999 - une étape majeure de son histoire - survient le 8 mars. Ce jour-là, à 16 heures 06, le président d'une assemblée générale extraordinaire d'AB Volvo frappe la table de son marteau... Les actionnaires viennent d'approuver l'acquisition de Volvo Car Corporation par Ford Motor Company pour la somme de 50 milliards de couronnes suédoises. Le transfert de propriété aura lieu le 31 mars.

2000
En matière de nouveautés, l'année sera très chargée : nouvelles versions des Volvo S40 et V40, nouvelles Volvo V70 et V70 XC, toute nouvelle Volvo S60, une berline d'allure sportive, ainsi que trois nouveaux concept-cars, l'ACC (Adventure Concept Car), la SCC (Safety Concept Car) et la PCC1 (Performance Concept Car 1). Le Centre de Sécurité de Volvo Cars à Torslanda est inauguré par SM Carl XVI Gustaf. Son « laboratoire » sur les accidents offre d'excellentes possibilités d'étude, notamment des crash-tests entre deux véhicules à n'importe quelle vitesse et sous n'importe quel angle.

ISOFIX, la nouvelle norme concernant les sièges enfant, est lancée. Volvo accumule les records de vente avec, cette année, 422 100 voitures vendues. Hans-Olov Olsson est nommé Président-Directeur général de Volvo Car Corporation. Enfin, Mitsubishi devient l'unique propriétaire de NedCar.

2001
Volvo Cars présente sa propre gamme de moteurs diesel particulièrement respectueux de l'environnement, les D5. Leur niveau d'émission de gaz carbonique à effet de serre est inférieur de 30 % à celui des moteurs à essence de puissance équivalente. Les moteurs Bi-Fuel sont modifiés et se divisent désormais en deux versions bi-carburations : essence-GNC (gaz naturel comprimé) ou essence-GPL (gaz de pétrole liquéfié). La Volvo S60 AWD est lancé avec une nouvelle transmission à quatre roues motrices. Au centre de ce système hydraulique à commande électronique se trouve un répartiteur entièrement automatique Haldex. La marque présente une version route de la Safety Concept Car ainsi que l'Adventure Concept Car 1. Enfin, quelques séries spéciales « Ocean Race Special Edition » sont produites pour évoquer la Volvo Ocean Race 2001/2002 qui débute en septembre.

2002
Janvier, au Salon de Detroit... Volvo dévoile une toute nouvelle voiture, le Volvo XC90. Succès immédiat. Aucune autre Volvo n'aura reçu autant de prix et de récompenses en si peu de temps. Rapidement, le XC90 se voit décerner les notes les plus hautes en matière de sécurité par les organismes d'essai indépendants, tant européens qu'américains. Le Volvo XC90 est ce que l'on appelle de plus en plus communément un SUV, un Sports Utility Vehicle, soit un véhicule polyvalent axé sur les loisirs sportifs, tout-chemin, à quatre roues motrices. Il a été développé pour être très sécurisant, non seulement pour ses passagers mais également pour les autres usagers de la voie publique (voitures plus petites, cyclistes, piétons...). Volvo célèbre son 75e anniversaire le 14 avril. En partie dévoilée sous les traits de la Performance Concept Car 1, la Volvo S60R voit le jour au Mondial de l'Automobile de Paris cet automne en compagnie de sa soeur jumelle la V70 R. Ces deux sportives à transmission intégrale sont équipées d'un moteur de 300 ch pour un couple de 400 Nm associé à une boîte de vitesses à six rapports. Signalons encore la présentation en cours d'année de deux concepts intéressants, les Adventure Concept Car 2 et Performance Concept Car 2.


2003
Encore de nouvelles Volvo, cette fois la nouvelle génération des Volvo S40 et V50. La S40 garde son nom mais il s'agit d'une toute nouvelle voiture. La sécurité reste encore et toujours la priorité. La partie frontale de ces deux modèles, unique et brevetée, est divisée en plusieurs zones de déformation distinctes. Le système de protection contre les chocs latéraux est identique à celui des berlines Volvo de taille supérieure. Les sièges avant possèdent le système WHIPS contre le coup du lapin. La Volvo S40 équipée du quatre cylindres turbodiesel 1.6 est la première Volvo dont la consommation passe sous la barre des 5,0 l/100 km. Autre nouveauté de l'année, le Versatility Concept Car, VCC. La marque fête les 50 ans du break Volvo... Rappelons-nous, c'était la Volvo Duett.

2004
Première mondiale dans le monde automobile, Volvo présente son système BLIS à caméra anti-angle mort (Blind Spot Information System). La marque présente également son concept d'airbags latéraux pour cabriolets, une autre première mondiale. Le Volvo XC90 s'enrichit d'un nouveau moteur, un V8 compact conçu par Volvo et fabriqué par Yamaha. Durant cette année 2004, trois nouveaux concept-cars seront présentés, les Volvo YCC, 3CC et Tandem. La Volvo YCC (Your Concept Car) est une voiture développée de A à Z par une équipe 100 % féminine de Göteborg, une donnée qui ne manquera pas d'attirer l'attention avant même que la voiture ne soit présentée. Enfin, ce qui ne gâte rien, Volvo enregistre un nouveau record de ventes avec près de 460 000 voitures vendues.

2005
Lancement du tout nouveau C70 coupé-cabriolet à toit rigide escamotable en trois parties. Il dispose également d'airbags rideaux uniques montés dans les portières. Ils font partie du système intégré de protection contre les chocs latéraux. Le nouveau C70 est construit par Pininfarina qui assure également la gestion du site d'Uddevalla. A Bologne en décembre, Volvo présente sur les S40 et V50 de nouveaux moteurs diesel équipés d'un filtre à particules. Les autres Volvo diesel reçoivent également ce filtre à particules. Le nom Volvo a maintenant 90 ans (il a été déposé en 1915) ! Les ventes de l'année sont de 444 000 voitures. Fredrik Arp est nommé Président-Directeur général de Volvo Car Corporation. Par ailleurs, la Volvo Ocean Race 2005/2006 est lancée le 12 novembre depuis le nord de l'Espagne.

2006
Arrivée d'une nouvelle compacte, la C30, déjà célèbre pour - entre autres - son hayon en verre. D'abord présentée sous la forme d'un concept-car au Salon de Detroit en janvier, elle sortira dès l'automne, à Paris, sous sa forme définitive. A Genève, c'est la nouvelle S80 qui voit le jour sur la base d'une plate-forme suédo-américaine. Parmi ses nombreux moteurs, signalons la présence d'un puissant V8. Par ailleurs, les premières S40 fabriquées en Chine sortent des chaînes d'assemblage. En fin d'année, Volvo présente le City Safety, un système de freinage anticipé permettant d'éviter les collisions à faible vitesse.

2007
Première des Volvo V70 et XC70 au Salon de l'Automobile de Genève en mars. Présentation du concept Volvo XC60 à Detroit en janvier puis à Genève en mars.

Mots clés:
Historique
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média

For information on how Volvo Cars process your personal data in relation to Volvo Cars Global Newsroom click here.

Le site Volvo Cars utilise des cookies afin d'optimiser votre expérience utilisateur sur ce site. Les cookies du site ne stockent pas d'informations personnelles. Pour en savoir plus, consultez notre Page Politique en matière de cookies.
Nous attirons votre attention sur le fait que ce site est destiné aux médias et que tout usage des visuels à titre commercial ou publicitaire est interdit. Merci de vous référer aux Conditions d’utilisation du site

Acceptez