Communiqués

VOLVO CAR CORPORATION PRESENTE SES SOLUTIONS ANTICOLLISIONS. TANT POUR LES VOITURES QUE POUR LES PIETONS.

VOLVO CAR CORPORATION PRESENTE SES SOLUTIONS ANTICOLLISIONS.  TANT POUR LES VOITURES QUE POUR LES PIETONS.

 

Volvo Cars a récemment présenté plusieurs systèmes de prévention des collisions. Parmi ceux-ci figurent un système de freinage automatique si un piéton surgit devant la voiture et un autre appelé Collision Avoidance by Auto Steering (évitement des collisions par braquage automatique) détectant le risque de collision frontale provoqué par un changement de voie et manoeuvrant automatiquement la direction de la voiture pour ramener celle-ci sur la voie quittée par inadvertance.

 

Ces équipements, qui font partie intégrante du programme de développement de la sécurité active chez Volvo Cars, seront commercialisés dans les prochaines années.

Les Volvo V70, XC70 et S80 peuvent déjà être équipées d'un dispositif d'anticipation de collision capable d'activer automatiquement le freinage si la voiture est proche de heurter l'arrière d'un véhicule à l'arrêt ou en mouvement. L'anticipation de collision avec freinage automatique, appelé CWAB pour Collision Warning with Auto Brake, sera lancé en Amérique du Nord début 2008

 

La prochaine étape est le développement d'un système capable de détecter les piétons et de freiner automatiquement si un piéton surgit brusquement devant la voiture sans réaction de la part du conducteur.

 

Tout comme le nouveau CWAB d'anticipation de collision avec freinage automatique, cette future technologie utilisera l'association d'un radar et d'une caméra pour détecter les objets situés devant la voiture. Cette fois, le capteur radar est encore plus sophistiqué et il dispose d'un angle de balayage très large pour lui permettre de détecter les piétons surgissant latéralement.

 

Avertir d'abord... freiner automatiquement ensuite

Si la voiture s'approche d'un obstacle (piéton ou autre véhicule), un voyant rouge apparaît d'abord sur l'affichage « tête haute » du pare-brise pour alerter le conducteur, accompagné d'un signal sonore. Dans la plupart des cas, cela suffira à faire réagir le conducteur à temps.

 

Si le risque de collision augmente, les freins sont immédiatement préparés : les plaquettes se rapprochent des disques (gain de temps) et la pression hydraulique s'accroît (freinage plus puissant même si le conducteur n'appuie pas très fort sur la pédale de frein).

 

En cas d'absence de réaction du conducteur alors que la collision devient imminente, la voiture freinera d'elle-même.

 

Ce freinage automatique a pour but de ralentir autant que possible la voiture afin de réduire les conséquences d'un choc dans l'hypothèse où la collision n'a pu être totalement évitée malgré le freinage d'urgence. Cette fonction de freinage automatique est capable de réduire la vitesse de la voiture d'environ 25 km/h. Malheureusement, en fonction de la situation et de la vitesse effective de la voiture, il arrive que dans certains cas, la collision ne puisse être totalement évitée.

 

« Les statistiques accidentologiques montrent que le risque de décès d'un passager augmente énormément si la collision survient alors que la vitesse de la voiture dépasse 30 km/h. Voici pourquoi il est si important pour nous d'arriver à ralentir la voiture autant que possible quand une collision est inévitable, » déclare Jonas Ekmark.

 

Afin d'éviter l'activation du freinage automatique alors que le conducteur maîtrise la situation, Volvo Cars a programmé le freinage automatique pour qu'il n'intervienne que lorsqu'il est devenu impossible d'éviter la collision. Certes, il est peut-être trop tard pour y échapper même en appliquant toute la puissance de freinage disponible mais il reste crucial de réduire autant que possible la vitesse de la voiture. « Toutefois, dans la plupart des cas, les signaux d'alerte apparaîtront à temps et le conducteur pourra éviter le choc. C'est évidemment le meilleur scénario possible, » poursuit Jonas Ekmark.

 

Braquage automatique pour éviter la collision frontale
La technologie d'évitement des collisions par braquage automatique (Collision Avoidance by Auto Steering) est un développement de l'Alerte Franchissement de Ligne LDW (Lane Departure Warning) que l'on trouve sur les Volvo V70, XC70 et S80 (lancement en Amérique du Nord début 2008).

 

Le LDW utilise une caméra pour surveiller la position de la voiture entre les marquages routiers. Si la voiture franchit l'une de ces lignes sans raison apparente et sans utiliser de clignotant, le conducteur est alerté par un signal sonore.

 

La technologie d'évitement de collision par braquage automatique va nettement plus loin. Le but est ici d‘éviter une collision frontale provoquée par un moment de distraction grâce à un radar et à une caméra chargés de surveiller la position de la voiture et le trafic survenant en face.

 

Si la voiture est sur le point de changer de voie alors qu'un autre véhicule arrive dans le sens opposé, le système détecte un risque de collision grave et actionne la direction pour ramener la voiture en sécurité sur sa voie de circulation.

 

Cette technologie d'évitement de collision par braquage automatique est en cours de développement. Sa fiabilité doit être irréprochable et c'est pourquoi les experts de Volvo Car Corporation étudient en ce moment le degré d'intervention souhaitable de la direction et la plage exacte de vitesses dans laquelle cette technologie pourra opérer.

 

La communication entre les voitures, un moyen efficace d'éviter les accidents

Quand les voitures pourront effectivement communiquer entre elles et avec l'infrastructure routière qui les entoure, de nombreux accidents seront probablement évités. Mais pour qu'une telle communication fonctionne, il importe que tous les intervenants parlent le même « langage » quelle que soit leur marque ou leur provenance. Plusieurs projets internationaux se penchent actuellement sur cette standardisation.

 

Avec d'autres constructeurs automobiles, Ford Motor Company participe au projet américain CAMP (Collision Avoidance Metric Partnership) et au projet PReVENT financé par la Commission Européenne. La tâche confiée à Volvo Car Corporation dans ces projets est d'évaluer le potentiel des communications de voiture à voiture :

  • Une voiture circulant sur une chaussée glissante pourrait en avertir les suivantes.
  • Les bouchons inopinés seraient signalés.
  • Il serait possible de coordonner les mesures automatiques d'évitement en cas de risque de collision.
  • Il serait également possible de conduire « en convoi » puisque la communication coordonnée permettrait aux véhicules de se rapprocher énormément les uns des autres sur autoroute afin de réduire l'emprise au sol, de fluidifier le trafic et de réduire la consommation de carburant.

Volvo dispose de plusieurs véhicules d'essai issus du projet CAMP capables de communiquer entre eux. Le conducteur de l'une de ces voitures peut ainsi savoir qu'une autre voiture a rencontré un obstacle et a dû freiner brusquement. Ce conducteur ne sera donc pas surpris par le même obstacle.

 

« Grâce à la communication entre véhicules et avec les infrastructures routières environnantes, de nombreux accidents qui ont encore lieu aujourd'hui pourraient être évités. Les grands défis consistent à trouver un « langage » commun et à déterminer quelles sont les applications les plus urgentes et les plus efficaces, » conclut Jonas Ekmark.

 

Mots clés:
Sécurité, Technologie
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média

For information on how Volvo Cars process your personal data in relation to Volvo Cars Global Newsroom click here.

Le site Volvo Cars utilise des cookies afin d'optimiser votre expérience utilisateur sur ce site. Les cookies du site ne stockent pas d'informations personnelles. Pour en savoir plus, consultez notre Page Politique en matière de cookies.
Nous attirons votre attention sur le fait que ce site est destiné aux médias et que tout usage des visuels à titre commercial ou publicitaire est interdit. Merci de vous référer aux Conditions d’utilisation du site

Acceptez