Communiqués

EN REDUISANT SES COUTS DE PERSONNEL, VOLVO CAR CORPORATION EVITE DE NOUVEAUX LICENCIEMENTS

 

Volvo Car Corporation vient de signer avec les syndicats un accord unique qui très probablement évitera de nouveaux licenciements au sein de la société. Aux termes de cet accord, tous les employés - les cols bleus comme les cols blancs - contribueront à la réduction des frais de personnel en 2009 par le biais, par exemple, du report des révisions de salaire. Bien évidemment, ces économies concernent également la haute direction de l'entreprise.

 

« Nous nous trouvons en ce moment dans une situation extrême avec un marché automobile mondial particulièrement faible, surtout aux Etats-Unis et en Suède, et nous devons absolument agir pour encore réduire nos coûts, » avoue Stephen Odell, le PDG de Volvo Car Corporation. 

 

A la suite des mesures de réduction des coûts prises l'automne dernier, Volvo Car Corporation a pu atteindre un équilibre acceptable et doit maintenant s'attacher à retenir les compétences au sein de l'entreprise et optimiser son fonctionnement en vue de la reprise du marché. Les nouvelles mesures prévues par cet accord permettront d'économiser près de 500 millions SEK (soit environ 57 millions USD, ou 44,6 millions EUR) en 2009. De plus, une réduction du volume de production est prévue à Gand et à Torslanda afin de répondre à la faible demande actuelle.

 

L'accord signé, valable du 1er avril au 31 décembre 2009, comprend les mesures suivantes :

  • La révision des salaires au sein de l'entreprise est reportée à janvier 2010 pour l'ensemble du personnel, ce point permettant déjà de réaliser près de la moitié des économies prévues.
  •  L'ATK (arbetstidskompensation, ou « compensation du temps de travail ») sera réduit d'environ 1h30 par semaine pour tout le personnel entre le 1er avril et le 31 décembre.
  • Les 40 cadres les plus élevés dans la hiérarchie, y compris la haute direction, verront leur salaire réduit de 5 % entre le 1er avril et le 31 décembre 2009.
  • Aucune prime (bonus) ne sera versée au personnel (direction comprise) en 2009 et 2010.
  • Pour faire face à la baisse des commandes, l'accord comprend aussi jusqu'à 45 jours de chômage technique en 2009 pour le personnel employé à la production avec une réduction de salaire de 15 % pour chaque jour de chômage technique, ce qui signifie une diminution du salaire mensuel de 5 % maximum. Le nombre de jours de chômage technique variera d'une usine à l'autre (Göteborg, Skövde, Floby et Olofström).

 

« Un tel accord est unique en son genre, » affirme Stephen Odell. « Mais nous nous trouvons dans une situation unique, elle aussi, une situation qui exige des mesures extraordinaires afin d'améliorer la compétitivité de notre entreprise. Avec les syndicats, le dialogue a été franc et ouvert. Cet accord, nous le pensons tous, est un bon modèle pour garantir notre pérennité et éviter, pour l'heure, de nouveaux licenciements, » conclut M. Odell.

Mots clés:
Entreprise
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média

For information on how Volvo Cars process your personal data in relation to Volvo Cars Global Newsroom click here.

Le site Volvo Cars utilise des cookies afin d'optimiser votre expérience utilisateur sur ce site. Les cookies du site ne stockent pas d'informations personnelles. Pour en savoir plus, consultez notre Page Politique en matière de cookies.
Nous attirons votre attention sur le fait que ce site est destiné aux médias et que tout usage des visuels à titre commercial ou publicitaire est interdit. Merci de vous référer aux Conditions d’utilisation du site

Acceptez