Communiqués

Envoyez le spi !

 

En ce lundi matin, alors que le Cap Horn, seconde marque créditée de points de cette étape Qingdao- Rio est encore à plus de 3 500 milles, les équipages de la Volvo Ocean Race ont enfin troqué un interminable près pour un peu de reaching et de vent arrière.

 

Ces conditions, plus dans la norme de ces latitudes Sud, vont s'établirent pour les prochaines 48 heures, ... au moins. De quoi aller rechercher à pleine vitesse la seconde « Ice gate », positionnée un peu plus au nord, sur le 45° Sud, à quelques 1 500 milles de la tête de flotte.

 

Depuis le passage de la première porte à points, le franchissement du 36° Sud, il y a 10 jours, les marins en étaient venus à douter de pouvoir renouer un jour avec un bon vent arrière, pourtant promis dans cette zone des 40èmes.

 

Sidney Gavignet témoigne : « Après un peu plus de 3 semaines de mer, précisait le Français, chef de quart sur Puma, nous sommes en 3ème position au coude à coude avec Ericsson 4, avec Ericsson 3 qui nousprécède. L'ambiance à bord n'est pas mauvaise, mais c'est vrai qu'on a fait beaucoup de près, alors quedans les environs on fait plutôt du portant. Il y a donc un ou deux gars qui perdent un peu leur sens del'humour. Il faut pourtant garder un esprit positif, car on doit faire avec ce qu'on a. On a perdu un peu deterrain sur Ericsson 3. C'est pas génial, mais nous faisons tout pour réduire à nouveau l'écart. Le bateau vabien. Nous avons un équipier qui s'est blessé au genou, mais sinon tout le monde va bien à bord. Il restequelques 1 500 milles avant d'atteindre la prochaine Ice Gate et après, nous mettons le cap sur le Horn. »

 

Les spis sont donc de sortie et les marins retrouvent les sensations de vitesse qu'ils avaient un peu oubliées, saturés qu'ils étaient de navigation vent dans le nez. Mais les rugissements ne sont pas encore au menu, la force des vents restent un peu en dessous des moyennes habituelles et franchissent rarement les 25-30 noeuds. La mer reste cependant très dure et le froid persistant.

 

Pour l'heure, les 5 concurrents sont entrain de passer au nord de la première « Ice Gate ». Une ligne virtuelle située sur le 47° Sud entre le 155° et le 140,5 Ouest qui leur interdit, pour des raisons de sécurité, de plonger plus au sud et de risquer de rencontrer grolers et iceberg.

 

A l'entrée dans leur 4ème semaine de course, on retrouve, en tête, Ericsson 3, progressant à plus de 22 noeuds, suivi respectivement à 182 et 190 milles, par Ericsson 4 et Puma, presque bord à bord, calés sur une ligne un peu plus nord et progressant presque à la même vitesse.

 

Cent milles derrière suit, en 4ème position, Green Dragon, le plus au sud des concurrents, frôlant presque la latitude de la porte de protection des risques contre les glaces. Et enfin Telefonica Blue, à 412 milles du leader, qui progresse un peu en dessous de son potentiel de vitesse (mais tout de même à 18 noeuds) depuis qu'il a rompu son étai et qu'il navigue sous réparation de fortune.

 

Positions ce lundi 9 mars à 8h30

 

1 - Ericsson 3à 5 367 milles de Rio
2 - Ericsson 4à 182 milles
3 - Pumaà 190 milles
4 - Green Dragonà 289 milles
5 - Telefonica Blueà 412 milles
Delta Lloyd- DNS
Telefonica Black- DNS
Team Russia- DNS

 

 

VOLVO OCEAN RACE 2008-2009

 

Classement général Provisoire après 7 manches (sur 17)

 

1- Ericsson 4- 49 points + 4 points= 53 points
2- Telefonica Blue- 42 points + 2,5 points= 44,5 points
3- Puma- 41 points + 3 points= 44 points
4- Ericsson 3- 28 points + 3,5 points= 32,5 points
5- Green Dragon- 30 points + 2 points= 32 points
6- Telefonica Black- 21 points + 0= 21points
7- Delta Lloyd- 12 points + 0= 12 points
8- Team Russia- 10,5 points + 0= 10,5 points

Mots clés:
Événements / Activités
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média

For information on how Volvo Cars process your personal data in relation to Volvo Cars Global Newsroom click here.

Le site Volvo Cars utilise des cookies afin d'optimiser votre expérience utilisateur sur ce site. Les cookies du site ne stockent pas d'informations personnelles. Pour en savoir plus, consultez notre Page Politique en matière de cookies.
Nous attirons votre attention sur le fait que ce site est destiné aux médias et que tout usage des visuels à titre commercial ou publicitaire est interdit. Merci de vous référer aux Conditions d’utilisation du site

Acceptez