Communiqués

LA SUEDE SOUTIENT LES AMBITIONS DE LA RUSSIE SUR LA SECURITE ROUTIERE

 

La Suède fait partie des pays où le nombre de tués sur les routes est le plus bas. Il a souvent été suggéré aux autorités suédoises et à l'industrie automobile de ce pays de partager avec d'autres intervenants leurs connaissances sur le sujet éminemment crucial de la sécurité automobile. Les autorités suédoises et russes ont aujourd'hui pour ambition d'intensifier leur partage des informations disponibles sur ce sujet. L'une des étapes importantes de cette démarche a été le Séminaire sur la Sécurité Routière qui s'est tenu à Moscou le 25 septembre dernier avec le soutien de Volvo Car Corporation, de Volvo Truck Corporation, de l'ambassade de Suède et de la Chambre de Commerce suédoise.

 

Expertise et données sur la sécurité routière

Les acteurs majeurs de la sécurité routière en Suède ont été invités à partager leurs connaissances et leur expérience avec leurs collègues russes. Outre les entités Volvo, ce partage implique l'administration routière suédoise, l'inspection suédoise du trafic routier, l'université technique suédoise Chalmers de même que l'organisation non-gouvernementale basée à Bruxelles ETSC (European Traffic Safety Council, Conseil Européen pour la Sécurité des Transports).     


La sécurité, une longue tradition

Pour Volvo, la sécurité est une valeur fondamentale et à ce titre, la marque est reconnue depuis des décennies dans le monde entier pour son leadership sécuritaire. Il y a plus de 70 ans, les fondateurs de Volvo affirmaient que « les voitures étant conduites par des personnes, notre ligne directrice chez Volvo est, et doit rester, la sécurité.» « Depuis sa création, Volvo a lancé énormément de premières mondiales en matière de sécurité qui sont ensuite devenues des standards, » rappelle Ingrid Skogsmo, Directrice du Centre de Sécurité de Volvo Cars. Un exemple de ces premières mondiales est la cellule de sécurité lancée en 1944 avec la Volvo PV 444 en même temps que le célèbre pare-brise feuilleté, deux contributions majeures de la marque à la sécurité.
Mieux encore, la plus importante de toutes les inventions Volvo, la ceinture de sécurité à trois points, apparue en 1959, est considérée aujourd'hui comme l'un des systèmes techniques ayant sauvé le plus de vies dans l'histoire de l'humanité.

 

L'histoire de Volvo Trucks foisonne également d'exemple du même type. Rappelons que Volvo Trucks fut le tout premier constructeur à lancer un système anti-encastrement frontal (Front Underrun Protection) en série sur tous ses camions de même que l'Alcolock (éthylotest avec antidémarrage) en option d'usine. D'un point de vue historique, rappelons aussi que la ceinture à enrouleur à trois points avec blocage électronique date de 1979.

     

Une connaissance basée sur des accidents réels

La grande capacité de Volvo à concevoir et à construire des véhicules sûrs est étayée par une importante banque de données sur les accidents réels patiemment alimentée par la marque. Cette banque de données répertorie 36 000 accidents impliquant 60 000 personnes et analyse de nombreux détails spécifiques aux véhicules lourds (camions, bus...). « Tout cela nous a permis de nous concentrer sur les vraies questions et de comprendre l'importance d'une collaboration étroite entre constructeurs automobiles et responsables des infrastructures, » explique Lars-Göran Löwenadler, Directeur de la Sécurité de Volvo Trucks. 


Priorité à la prévention des accidents

De nombreux systèmes de sécurité embarqués dans les voitures et camions Volvo servent à aider le conducteur à éviter l'accident. Ces dernières années, Volvo a dévoilé plusieurs systèmes de sécurité active. Certains des plus récents développements ont été présentés en septembre à Versailles grâce au camion démonstrateur Volvo Integrated Safety Truck. Au Salon de l'Automobile de Francfort, mi-septembre, Volvo Cars a présenté ses systèmes de détection du manque de concentration du conducteur (Driver Alert Control) et d'alerte en cas de distance insuffisante avec le véhicule précédent (Distance Alert).  


La « Vision Zéro » suédoise

Volvo s'associe également de manière très active à la volonté suédoise de réduire drastiquement le nombre d'accidents sur les routes du pays, la « Vision Zéro ». En 1996, le gouvernement suédois a lancé l'initiative «Vision Zéro », soit zéro accidents, à terme, sur les routes suédoises avec comme objectif intermédiaire la réduction de moitié du nombre de morts en dix ans, de 1997 à 2007. « Nous contribuons à cette volonté en présentant à la fois des technologies de sécurité active qui aident à prévenir les accidents et des systèmes de protection qui, en cas d'accident, peuvent éviter ou réduire les blessures et sauver des vies, » déclare Ingrid Skogsmo. « La Suède est l'un des pays où l'on meurt le moins sur la route. Ce constat résulte d'une collaboration déjà longue entre les autorités, le monde universitaire et l'industrie automobile en Suède, tout le monde s'étant accordé sur un objectif commun : éviter que des vies se perdent sur la route, » conclut Lars-Göran Löwenadler.

Mots clés:
Sécurité
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média

For information on how Volvo Cars process your personal data in relation to Volvo Cars Global Newsroom click here.

Le site Volvo Cars utilise des cookies afin d'optimiser votre expérience utilisateur sur ce site. Les cookies du site ne stockent pas d'informations personnelles. Pour en savoir plus, consultez notre Page Politique en matière de cookies.
Nous attirons votre attention sur le fait que ce site est destiné aux médias et que tout usage des visuels à titre commercial ou publicitaire est interdit. Merci de vous référer aux Conditions d’utilisation du site

Acceptez