Communiqués

Nouveaux changements confirmés pour la Volvo Ocean Race 2011-2012

 

Avec 62 000 visiteurs dans le village de la course et 60 000 spectateurs le long de la côte nord de la baie de Galway entre Salthill et Barna, la série des régates côtières de samedi dernier a remporté un franc succès.

 

Le lendemain, au cours d'une troisième ‘table ronde' sur la série des changements concernant les prochaines éditions, la Volvo Ocean Race se tournait une nouvelle fois vers son futur et plus particulièrement vers la prochaine édition dont le coup d'envoi sera donné en 2011

 

La session de Galway qui fait suite aux présentations de Rio de Janeiro et de Boston a été suivie par des invités de marque tels que les marins français Franck Cammas, skipper de multicoques, les coureurs en solitaire Roland Jourdain et Jean-Luc Nélias, ainsi que Luc Gellusseau, régatier de l'America's Cup, qui avaient fait le déplacement en Irlande.

 

Knut Frostad, PDG de la Volvo Ocean Race, a débuté sa présentation en expliquant pourquoi et comment la course doit s'approprier les changements nécessaires afin d'accroître son succès dans le futur.

 

"Comme pour tout projet de course à la voile, plus tôt nous commençons à nous préparer, plus nous augmentons nos chances de réussite," dit-il. "Notre objectif principal est d'élever le nombre de bateaux participants à la prochaine édition. Nous savons qu'une flotte plus importante est nécessaire pour que la course atteigne son potentiel maximum."

 

D'après Knut Frostad, trois points d'action ont été déterminés pour attirer plus d'équipes à l'avenir. Le premier élément est le programme de maintien et de réduction des budgets, le second est d'augmenter la valeur des équipes, des sponsors et des ports engagés dans la course et le troisième est de faire en sorte que la course continue d'intéresser les meilleurs marins du monde.

 

"Un des éléments notables pour tenter d'aligner plus de bateaux sur la ligne de départ d'Alicante en 2011 est la réduction des budgets et l'augmentation de la valeur des équipes. A court terme, alors que cette édition est en cours et que tout est encore frais dans les esprits, nous travaillons sur la partie de réduction des coûts de l'équation. Pour y parvenir, les changements déjà annoncés incluent la réduction en nombre des équipages, passant de 11 à 10 équipiers et presque 40% de réduction des voiles de course" a souligné Frostad.

 

Aujourd'hui, Frostad et son équipe, qui inclut notamment des experts techniques de classe et de renommée mondiale comme Ken McAlpine et Bill Edgerton, ont détaillé les nouveaux changements.

 

Certains d'entre eux portent sur la composition des équipages dès la prochaine édition. Dans l'intention d'encourager les participations féminines, les nouvelles règles permettront aux équipages ‘féminins' d'être composés de 12 marins, y compris l'équipier multimédia, et dont deux d'entre eux pourront être des hommes.

En termes de jauge de la classe des Volvo Open 70, le poids maximum de la quille et des appendices sera de 7,400 kilogrammes. Il y aura aussi un poids minimum requis pour le voile de quille qui sera bientôt défini. Le voile de quille devra être solide et le profilage ne sera pas permis.

 

Le bateau devra peser entre 14,000 kilogrammes et 14,500 kilogrammes, comparé à une marge de 13,860 et 14,000 lors de cette édition en cours.

 

La combinaison de ces deux ajustements repose sur une tentative de faire en sorte que la flotte entière, qui sera composée d'anciens et de nouveaux Volvo Open 70, reste homogène ainsi que de limiter les frais de recherche investis dans la construction du bulbe et de son poids. Jusqu'à présent, les équipes disposant de moins de temps et de capacité financière compromettaient la stabilité de leur bateau et leur compétitivité.

 

Les étais creux ne seront pas autorisés, les voiles d'avant seront installées soit sur enrouleurs soit sur mousquetons. Le matossage, les déplacements de voiles et tout autre endroit de rangement à l'intérieur du bateau seront limités au centre de la coque.

 

Côté énergie, la totalité du poids des batteries de chaque bateau sera réduit de 100 kg. Cette réduction permettra aux architectes et aux équipes de remettre ces mêmes 100 kg dans la structure première et secondaire de la coque sans pour autant augmenter le poids du bateau. Actuellement, seuls quelques Volvo Open 70 disposent de panneaux solaires mais les nouvelles règles feront que tous devront avoir une source d'énergie renouvelable à bord, capable de générer 80 watts d'électricité.

 

D'autres détails ont concernés les tests autour de deux bateaux. Les organisateurs cherchent à faire en sorte que les équipes ne doivent pas avoir à construire deux bateaux pour être compétitifs lors des prochaines éditions. Avec ceci en tête, les tests comparatifs avec deux bateaux seront permis après que le bateau de ‘course' ait été mis à l'eau ou après une date encore à définir et qui pourrait être jusqu'à ce que la course commence. Plus d'information à ce sujet suivront prochainement.

 

La prochaine session de ‘table ronde' aura lieu le 22 Juin à Stockholm.

 

Volvo Ocena Race 2008-2009

 

Classement général Provisoire après 13 manches (sur 17)

 

 

1- Ericsson 4 - 94 points
2- Telefonica Blue - 81 points
3- Puma - 80 points
4- Ericsson 3 - 62,5 points
5- Green Dragon - 53 points
6- Telefonica Black - 39 points
7- Delta Lloyd - 31 points
8- Team Russia - 10,5 points

 

Anne Massot - Relations Presse pour la France

VOLVO OCEAN RACE

www.volvooceanrace.org

 

Mob: +33 6 16 19 12 20

Fixe : +33 4 94 433 910

Mots clés:
Événements / Activités
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média