Communiqués

LA NOUVELLE VOLVO C30 STCC ENFIN DEVOILEE

 

Volvo Car Corporation et Polestar débuteront cette année la saison du Championnat Suédois de Voitures de Tourisme (STCC) le 24 avril à Jyllandsringen, au Danemark. Leur ambition : défendre à la fois les titres de champions en équipe et en individuel. La nouvelle voiture de course est au coeur de cet objectif.

 

"Je n'ai jamais conduit une Volvo aussi rapide" déclare Robert Dahlgren, pilote Volvo Polestar. A première vue, ce qui frappe le plus dans cette nouvelle voiture est sa nouvelle face avant. Comme dans sa version de production, la nouvelle voiture de course a un avant plus long, plus bas, plus large, et... un look plus agressif. Et plus important encore, le nouveau design permet d'augmenter la pression au sol à l'avant, et d'améliorer le flux d'air autour du véhicule.

 

"Nous avons beaucoup travaillé pour tirer parti au maximum de la version reliftée de la C30, passant d'innombrables heures dans la soufflerie de Volvo Cars au cours du processus," déclare Jan Andersson, Directeur technique de l'équipe Volvo Polestar.

 

Encore plus d'essais sur piste pour décrocher de nouvelles victoires

En 2009, Volvo et Polestar étaient l'équipe la plus rapide dans toutes les sessions de qualification et ils ont gagné la moitié des courses qualificatives. La clé du succès a été un programme intensif de tests tout au long de la période précédant la saison 2010. L'équipe a déjà fait 3 000 kilomètres d'essais sur piste avec le nouveau véhicule. Allez comparer ça avec les quelques 150 kilomètres que chaque pilote parcourt lors d'un week-end de course normal de STCC !

 

"Nous avons passé en revue chaque détail de la nouvelle voiture : suspension avant et arrière, moteur et aérodynamisme. Nous voulons être sûrs à 100% de toutes les améliorations, et confirmer également la fiabilité de tous les composants, qu'ils soient nouveaux ou révisés », ajoute Christian Dahl, Team Manager de l'équipe Volvo Polestar.

 

Participer au STCC, pour gagner

Volvo Cars a récemment prolongé son contrat avec Polestar jusqu'à la fin de la saison 2012. Le constructeur automobile suédois confirme ainsi sa confiance en Polestar pour développer le nouveau véhicule et faire son entrée officielle dans la STCC. La suite du programme? 18 manches - une bataille pour remporter jusqu'à 450 points.

 

Derek Crabb, Directeur de Motorsport chez Volvo Car Corporation, semble très confiant. "En 2007, nous avons prouvé ensemble qu'une voiture de course peut gagner tout en utilisant un carburant plus écologique, et ce en introduisant pour la première fois dans les courses du bioéthanol au lieu de l'essence. L'année d'après, nous avons démontré que la voiture la plus rapide n'avait pas nécessairement besoin de venir d'Allemagne ou du Royaume-Uni. Et l'année dernière nous avons prouvé que notre technologie verte « DRIVe », que l'on retrouve dans nos modèles de production, pouvait également tout surpasser sur la piste. Notre staff et tous les fans de Volvo Polestar peuvent maintenant se rendre compte par eux mêmes de ce que nous sommes prêts à tenter et ce que nous pouvons faire. Cela vaut bien plus que quelques points dans une compétition."

 

Lien vers YouTube: http://www.youtube.com/watch?v=OMcbBHcpSM0

Mots clés:
Special Interests, Sponsoring
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média

For information on how Volvo Cars process your personal data in relation to Volvo Cars Global Newsroom click here.

Le site Volvo Cars utilise des cookies afin d'optimiser votre expérience utilisateur sur ce site. Les cookies du site ne stockent pas d'informations personnelles. Pour en savoir plus, consultez notre Page Politique en matière de cookies.
Nous attirons votre attention sur le fait que ce site est destiné aux médias et que tout usage des visuels à titre commercial ou publicitaire est interdit. Merci de vous référer aux Conditions d’utilisation du site

Acceptez