Communiqués

Volvo Cars s’apprête à supprimer le cuir dans l’ensemble de ses véhicules 100 % électriques dans un souci du bien-être animal

Volvo Cars' new leather free material for its next generation cars

Volvo Cars adopte une position éthique envers le bien-être animal dans ses voitures tout électriques. Tous les nouveaux modèles Volvo 100 % électriques, à commencer par le nouveau C40 Recharge, ne contiendront aucun élément en cuir.

 

Dans les années à venir, Volvo Cars lancera une gamme totalement inédite de véhicules tout électriques. D’ici 2030, la marque entend proposer exclusivement des véhicules 100 % électriques – tous sans cuir.

 

Conformément à ses ambitions visant à supprimer totalement les éléments en cuir, Volvo Cars s’emploie activement à trouver des sources durables et de haute qualité pour nombre de matériaux actuellement utilisés dans l’ensemble de l’industrie automobile.

 

L’entreprise a pour objectif d’utiliser 25 % de matériaux recyclés et d’origine biologique dans la fabrication des nouveaux véhicules Volvo d’ici à 2025, dans la mesure où elle s’efforce de devenir une entreprise totalement circulaire d’ici 2040. Dans le cadre de ses plans d’action en faveur du climat, elle attend également de l’ensemble de ses fournisseurs directs, y compris de matériaux, qu’ils utilisent exclusivement des énergies renouvelables d’ici 2025.

 

L’évolution de Volvo Cars vers des intérieurs sans cuir est également motivée par les inquiétudes suscitées par les effets néfastes de l’élevage bovin sur l’environnement, notamment la déforestation. Le bétail serait responsable de près de 14 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre attribuables aux activités humaines, la majorité étant imputable à l’élevage bovin.

 

Plutôt que des intérieurs en cuir, Volvo Cars proposera à ses clients des alternatives telles que des matériaux durables et de haute qualité, issus de sources recyclées et d’origine biologique.

 

À titre d’exemple, Nordico, un nouveau matériau d’intérieur créé par Volvo Cars se composera de textiles issus de matériaux recyclés, comme les bouteilles PET, de matières bio-attribuées issues de forêts durables en Suède et en Finlande, et de bouchons recyclés provenant de l’industrie du vin – établissant ainsi une nouvelle norme en matière de design intérieur haut de gamme. Ce matériau fera son apparition dans la nouvelle génération de modèles Volvo.

 

Volvo Cars continuera également à proposer des options de sellerie en laine mélangée provenant de fournisseurs qui certifient s’approvisionner de manière responsable, à l’heure où l’entreprise veille à garantir la traçabilité totale et le bien-être animal dans sa chaîne d’approvisionnement en laine.

« En tant que constructeur automobile progressiste, nous devons répondre aux besoins de tous les aspects du développement durable, et pas uniquement réduire les émissions de CO2 », explique Stuart Templar, directeur mondial du développement durable chez Volvo Cars. « L’approvisionnement responsable constitue une part importante de ces efforts, y compris le respect du bien-être animal. Ne plus utiliser de cuir à l’intérieur de nos voitures tout électriques est la prochaine étape à franchir pour remédier à ce problème. »

 

Volvo Cars cherche également à réduire le recours aux produits résiduels issus de l’élevage de bétail, couramment utilisés dans la production de matières plastiques, caoutchouc, lubrifiants et adhésifs, que ce soit comme composant du matériau, ou comme produit chimique dans le traitement ou la production du matériau.

 

L’entreprise franchit ce cap car elle considère que, même si ne plus utiliser de cuir est un pas dans la bonne direction, cette mesure seule ne suffit pas à rendre un habitacle vegan.

 

En s’efforçant de remplacer ces matériaux autant que possible, Volvo Cars adopte une position ferme et éthique pour aider à mettre fin à la souffrance animale, en contribuant à réduire la demande de matériaux contenant des produits d’origine animale.

 

« Trouver des produits et des matériaux qui soutiennent le bien-être animal représentera un défi de taille. Néanmoins, ce n’est pas une raison pour éviter ce sujet important », précise Stuart Templar. « Cette aventure en vaut la peine. Afficher un état d’esprit réellement progressiste et durable signifie que nous devons nous poser des questions difficiles et nous efforcer de trouver des réponses. »

 

 

 

Volvo Car Group en 2020

Au cours de l’exercice fiscal 2020, le résultat d’exploitation de Volvo Car Group a atteint 8,5 milliards de SEK (1,4 milliard d’euros*), contre 14,3 milliards de SEK (1,3 milliard d’euros*) en 2019. Le chiffre d’affaires pour cette période s’élève à 262,8 milliards de SEK (25,9 milliards d’euros*), contre 274,1 milliards de SEK (23,9 milliards d’euros*) en 2018.
* montants arrondis, sur la base d’un taux de change au 4/03/2021 de 1 SEK pour 0,0984753 € Sur l’ensemble de l’année 2020, les ventes mondiales ont atteint 661 713 unités (contre 705 452 l’année précédente), soit une baisse de 6,2 % par rapport à 2019.

 

A propos de Volvo Car Group

Volvo existe depuis 1927. Aujourd’hui, Volvo est une des marques automobiles les plus connues et les plus respectées au monde, avec 661 713 véhicules vendus en 2020 dans une centaine de pays. Volvo Cars appartient à la société chinoise Zhejiang Geely Holding (Geely Holding) depuis 2010.

 

En 2020, Volvo Cars comptait, en moyenne, environ 40 000 employés (41 500) à plein temps. Le siège social, le développement produit, le marketing et l’administration de Volvo Cars sont principalement situés à Göteborg, en Suède. Le siège de Volvo Cars pour la région Asie-Pacifique se trouve à Shanghai, et à Mahwah, dans le New Jersey, pour la région Amériques. Ses principales usines de production de voitures se situent à Göteborg (Suède), Gand (Belgique), en Caroline du Sud (États-Unis) et à Chengdu et Daqing (Chine).

 

Fort de sa ligne directrice « Freedom to Move », Volvo Cars entend offrir à ses clients la liberté de se déplacer de manière personnalisée, durable et sûre. Cet objectif se traduit par diverses ambitions commerciales. À titre d’exemple, l’entreprise souhaite que, d’ici à 2025, les véhicules 100 % électriques représentent la moitié de ses ventes à l’échelle mondiale, que la moitié de ses ventes se fassent en ligne et que la moitié de ses logiciels soient développés en interne. Volvo Cars s’engage également à réduire en continu son empreinte carbone, afin de devenir une entreprise climatiquement neutre d’ici 2040.

Volvo Car Group en 2020

Au cours de l’exercice fiscal 2020, le résultat d’exploitation de Volvo Car Group a atteint 8,5 milliards de SEK (1,4 milliard d’euros*), contre 14,3 milliards de SEK (1,3 milliard d’euros*) en 2019. Le chiffre d’affaires pour cette période s’élève à 262,8 milliards de SEK (25,9 milliards d’euros*), contre 274,1 milliards de SEK (23,9 milliards d’euros*) en 2018.
* montants arrondis, sur la base d’un taux de change au 4/03/2021 de 1 SEK pour 0,0984753 € Sur l’ensemble de l’année 2020, les ventes mondiales ont atteint 661 713 unités (contre 705 452 l’année précédente), soit une baisse de 6,2 % par rapport à 2019.

 

A propos de Volvo Car Group

Volvo existe depuis 1927. Aujourd’hui, Volvo est une des marques automobiles les plus connues et les plus respectées au monde, avec 661 713 véhicules vendus en 2020 dans une centaine de pays. Volvo Cars appartient à la société chinoise Zhejiang Geely Holding (Geely Holding) depuis 2010.

 

En 2020, Volvo Cars comptait, en moyenne, environ 40 000 employés (41 500) à plein temps. Le siège social, le développement produit, le marketing et l’administration de Volvo Cars sont principalement situés à Göteborg, en Suède. Le siège de Volvo Cars pour la région Asie-Pacifique se trouve à Shanghai, et à Mahwah, dans le New Jersey, pour la région Amériques. Ses principales usines de production de voitures se situent à Göteborg (Suède), Gand (Belgique), en Caroline du Sud (États-Unis) et à Chengdu et Daqing (Chine).

 

Fort de sa ligne directrice « Freedom to Move », Volvo Cars entend offrir à ses clients la liberté de se déplacer de manière personnalisée, durable et sûre. Cet objectif se traduit par diverses ambitions commerciales. À titre d’exemple, l’entreprise souhaite que, d’ici à 2025, les véhicules 100 % électriques représentent la moitié de ses ventes à l’échelle mondiale, que la moitié de ses ventes se fassent en ligne et qu’elle soit propriétaire de la moitié de ses logiciels. Volvo Cars s’engage également à réduire en continu son empreinte carbone, afin de devenir une entreprise climatiquement neutre d’ici 2040.

 

Mots clés:
Environnement, Intérieur, Design, Durabilité
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média