Communiqués

Technologie LiDAR et superordinateur IA de série sur la nouvelle génération de Volvo 100 % électrique pour contribuer à sauver des vies

Sensors on electric successor to XC90 – Complete sensor set

Le prochain SUV phare 100 % électrique de Volvo Cars sera équipé de série de technologies de sécurité de pointe, contribuant ainsi à sauver encore plus de vies alors que le constructeur établit une nouvelle référence en matière de sécurité automobile.

 

Le successeur 100 % électrique de l’actuel XC90, dont le lancement est prévu en 2022, sera doté de série de capteurs ultramodernes – dont la technologie LiDAR mise au point par Luminar – et d’un ordinateur de conduite autonome alimenté par la technologie SoC de système sur une puce de NVIDIA DRIVE Orin™.

 

En associant ce matériel de pointe aux logiciels Volvo, Zenseact et Luminar pour la prochaine génération de sa technologie anticollosion éprouvée, Volvo Cars prétend offrir un nouveau dispositif de sécurité à même de réduire le nombre de décès et d’accidents sur la route.

 

« Volvo Cars est et a toujours été un leader de la sécurité automobile, et s’emploie à repousser les limites en la matière », a déclaré Håkan Samuelsson, le CEO de l’entreprise. « En équipant nos véhicules de série avec ce matériel, nous sommes en mesure d’en améliorer à distance les fonctions de sécurité de manière continu et d’instaurer des systèmes de conduite autonome avancés, ce qui contribue à renforcer notre leadership en matière de sécurité. »

 

Avec ce nouveau dispositif de sécurité, Volvo Cars vise à réduire le nombre de collisions, et cette tendance devrait s’accélérer dans le temps grâce aux mises à jour logicielles à distance. Les nouvelles technologies sont également conçues pour apporter une solution spécifique aux situations de circulation difficiles, à l’origine d’une large part des blessures graves et des décès qui continuent de se produire aujourd’hui.

 

« À travers notre ambition d’offrir des véhicules toujours plus sûrs, notre objectif à long terme est de parvenir à éviter totalement les collisions et de mettre un terme définitif aux accidents », a indiqué Henrik Green, directeur de la technologie chez Volvo Cars. « En améliorant notre technologie de sécurité en continu par le biais de mises à jour à distance, nous misons sur des collisions toujours plus rares et espérons sauver plus de vies. »

 

Une fois lancée, la technologie est appelée à se perfectionner au fil du temps : elle gagnera en performance et permettra à la voiture d’assister le conducteur en améliorant ses réflexes en situation de danger. Alors que les anciens systèmes se contentaient d’avertir le conducteur des menaces potentielles immédiates, cette nouvelle technologie de sécurité interviendra lorsque nécessaire – et de façon croissante à terme – pour éviter une collision.

 

Sauver des vies et éviter les blessures reste la priorité du constructeur, mais Volvo Cars voit un avantage supplémentaire à la raréfaction des accidents de voiture impliquant des Volvo, puisqu’elle s’accompagnera d’une réduction des coûts d’assurance. Le package de services proposé de série sur tous les véhicules Volvo 100 % électriques comprend en effet une assurance lorsque cela est possible.

 

Au-delà d’une suite de capteurs et des performances de calcul de l’IA, le prochain vaisseau amiral de Volvo sera également équipé de systèmes de secours pour des fonctions clés telles que la direction et le freinage, ce qui en fera un véhicule matériellement apte à une conduite autonome sûre et sans surveillance lorsque celle-ci sera disponible.

 

Ces systèmes de secours, couplés au LiDAR et aux capacités logicielles et de calcul du véhicule, permettront le déploiement de l’option de conduite autonome sur autoroute mise au point en interne avec Zenseact, l’entreprise de développement de logiciels de conduite autonome de Volvo Cars. Proposée en option, la technologie de conduite autonome sur autoroute sera activée pour les clients une fois qu’il aura été vérifié qu’elle est sûre et légalement conforme selon le contexte et la situation géographique de chacun.

 

Plus tôt cette année, Volvo Cars a annoncé son intention d’utiliser la technologie NVIDIA pour centraliser le calcul. L’ordinateur central et l’ordinateur de conduite autonome, tous deux alimentés par la technologie NVIDIA, permettent à ses véhicules de gagner en sécurité, en personnalisation et en durabilité au fil du temps grâce aux mises à jour à distance, tout en leur fournissant la puissance de calcul nécessaire au traitement de la vision et du LiDAR.

 

Le nouveau dispositif de sécurité de Volvo Cars illustre la volonté du constructeur de collaborer avec des leaders de la technologie tels que Luminar, NVIDIA et Zenseact afin d’offrir les meilleures voitures à ses clients, et les plus sûres possibles. Grâce à ses partenariats, Volvo Cars dispose de la base technologique nécessaire pour s’imposer comme l’une des entreprises les plus dynamiques dans un secteur en constante évolution.

 

Volvo Cars présentera plus en détail sa future feuille de route technologique lors du Volvo Cars Tech Moment, qui aura lieu le 30 juin prochain.

 

 

Volvo Car Group en 2020

Au cours de l’exercice fiscal 2020, le résultat d’exploitation de Volvo Car Group a atteint 8,5 milliards de SEK (839 millions d’euros), contre 14,3 milliards de SEK (1,4 milliard d’euros) en 2019. Le chiffre d’affaires pour cette période s’élève à 262,8 milliards de SEK (25,9 milliards d’euros), contre 274,1 milliards de SEK (27 milliards d’euros) en 2019. Sur l’ensemble de l’année 2020, les ventes mondiales ont atteint de 661 713 véhicules, soit une baisse de 6,2 % par rapport à 2019 (705 452 unités).

 

A propos de Volvo Car Group

Volvo existe depuis 1927. Aujourd’hui, Volvo est une des marques automobiles les plus connues et les plus respectées au monde, avec 661 713 véhicules vendus en 2020 dans une centaine de pays. Volvo Cars appartient à la société chinoise Zhejiang Geely Holding (Geely Holding) depuis 2010.

 

En 2020, Volvo Cars comptait, en moyenne, environ 40 000 employés à plein temps. Le siège social, le développement produit, le marketing et l’administration de Volvo Cars sont principalement situés à Göteborg, en Suède. Le siège de Volvo Cars en Chine se trouve à Shanghai. Ses principales usines de production de voitures se situent à Göteborg (Suède), Gand (Belgique), en Caroline du Sud (États-Unis) et à Chengdu et Daqing (Chine) ; les moteurs sont fabriqués à Skövde (Suède) et Zhangjiakou (Chine), et les éléments de carrosserie à Olofström (Suède).

 

Fort de sa nouvelle ligne directrice « Freedom to Move », Volvo Cars entend offrir à ses clients la liberté de se déplacer de manière personnalisée, durable et sûre. Cette volonté se traduit par une triple ambition pour l’entreprise : d’ici au milieu de cette décennie, faire en sorte que les véhicules tout électriques représentent la moitié de ses ventes mondiales et générer 5 millions de contacts directs avec ses clients. Volvo Cars s’est aussi engagé à réduire son empreinte carbone avec l’ambition de devenir une entreprise climatiquement neutre d’ici à 2040.

Mots clés:
Sécurité, Technologie, Durabilité, Conduite autonome, Connectivité, Electrification
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média