Communiqués

Le simulateur de conduite « ultime » de Volvo Cars s’inspire des dernières technologies en matière de jeux vidéo, pour une sécurité optimale

Volvo Cars “ultimate driving simulator” uses latest gaming technology to develop safer cars

Les ingénieurs de Volvo Cars l’appellent le « simulateur de conduite ultime ». Mais cette technologie n’est pas une incitation à se (re)lancer à corps perdu dans les jeux vidéo... Au contraire : ce simulateur de réalité mixte révolutionnaire imaginé par le constructeur suédois permet de nouveaux progrès technologiques en matière de sécurité et de conduite autonome.


Si le siège conducteur mobile, le volant à retour d’effort et le casque de réalité virtuelle au son limpide rendraient jaloux n’importe quel gamer passionné, le simulateur de Volvo Cars fait passer ces technologies au niveau supérieur. Au point qu’il devient difficile de distinguer réalité et simulation... Or, c’est exactement l’effet recherché.

Doté d’une technologie de pointe basée sur la fameuse plateforme de développement 3D en temps réel Unity, ainsi que sur les solutions expertes en réalité virtuelle et mixte de l’entreprise finlandaise Varjo, ce simulateur est utilisé pour conduire un véritable véhicule, sur de véritables routes. Ce système associe des images 3D haute définition particulièrement réalistes, un casque de réalité augmentée et une combinaison intégrale Teslasuit à retour d’effort, qui s’appuie sur un environnement virtuel tout en analysant les réactions du corps humain.

Grâce à ce savant mélange entre solutions logicielles et équipement matériel, les ingénieurs de Volvo Cars ont la possibilité de créer à l’infini des scénarios de conduite depuis une piste d’essai réelle, dans un véhicule réel, et ce en toute sécurité. Ils obtiennent ainsi des informations clés sur les interactions entre les conducteurs et les véhicules, qui permettront de développer de nouvelles fonctionnalités en matière de sécurité active, d’assistance à la conduite et de conduite autonome.

Les testeurs ont notamment accès à de telles solutions ou interfaces qui sont encore à l’état de projets, à de futurs modèles de voitures, et autres scénarios. Ce système peut être utilisé sur de véritables pistes d’essai ou en laboratoire. À noter que tous les scénarios sont entièrement personnalisables, pour des possibilités infinies.

Le simulateur « ultime » de Volvo Cars a fait l’objet d'une démonstration hier, dans le cadre d'un événement organisé par une équipe d’experts en innovation et retransmis en direct depuis l’Open Innovation Arena de Volvo.


L’année dernière, Volvo Cars est devenu, avec Varjo, le premier constructeur automobile à rendre possible la conduite d'un véritable véhicule avec casque de réalité mixte. Cette collaboration est aujourd'hui élargie, et inclut désormais la plateforme Unity et le fabricant de combinaisons intégrales à retour d’effort Teslasuit. 

D’après Casper Wickman, responsable de l’expérience utilisateur pour l’Open Innovation Arena de Volvo et co-organisateur de l’événement, cette solution permet à Volvo Cars d’étudier des réactions humaines authentiques dans un environnement sécurisé, pour un coût bien moins élevé que lors de tests réels. 

« Notre collaboration avec de formidables partenaires tels que Varjo, Unity et Teslasuit nous a permis de tester un nombre impressionnant de scénarios, dans des conditions extrêmement proches de la réalité, sans avoir à créer quoi que ce soit sur le plan matériel », explique-t-il. « Nous pouvons ainsi tester de véritables véhicules dans des scénarios de conduite réalistes, mais pouvant être modifiés sur simple pression d’un bouton. »

En effet, les tests constituent une phase cruciale du développement de systèmes de sécurité automobiles, tels que les technologies anti-collision. Néanmoins, les tests en conditions réelles peuvent être à la fois dangereux, chronophages et coûteux. En revanche, les simulations en réalité virtuelle et mixte permettent de réaliser des essais en toute sécurité, dans des environnements authentiques. De plus, elles évitent la construction de prototypes physiques et la création de scénarios complexes.

« L’application de cette technologie révolutionnaire nous permet d’explorer de nouvelles voies et d’être à la pointe du développement, pour concevoir les véhicules sécurisés du futur. C’est formidable de contribuer à de tels progrès », ajoute Casper Wickman.

Visionnez l’intégralité de l’événement ici ou téléchargez la vidéo des meilleurs moments ici.

 

Technologie présentée :

 

Casque de réalité mixte Varjo

L’année dernière, Volvo Cars est devenu, avec Varjo, le premier constructeur automobile à rendre possible la conduite d'un véritable véhicule avec casque de réalité mixte. Le casque XR-1 Developer Edition de Varjo utilise des caméras adaptées à la réalité mixte et propose des images de réalité mixte ou virtuelle en haute définition. Ce casque permet d’intégrer parfaitement les objets et environnements créés dans Unity au monde réel.

Teslasuit

Grâce à l’application de pressions, de vibrations ou de mouvements, la technologie de retour d’effort permet de recréer l’expérience du toucher lors d’interactions avec un environnement virtuel. Lorsqu’ils portent la combinaison intégrale Teslasuit, dotée de cette technologie avancée, les testeurs de Volvo peuvent ressentir lors des simulations des sensations similaires à celles vécues lors d'un accident de voiture, mais dans une version atténuée et sans courir le moindre risque. La combinaison permet également aux ingénieurs de Volvo d’analyser ces réactions en observant comment les muscles, le niveau de stress et la fréquence cardiaque varient en cas d’accident. Les résultats de ces analyses sont ensuite utilisés pour la création de systèmes de sécurité nouvelle génération, destinés à éviter les situations à risques ou à limiter leur impact.

Systèmes de simulation Unity

Les scénarios utilisés pour les simulations exploitent les dernières solutions logicielles 3D en temps réel de Unity, l’entreprise à l’origine de l’une des plateformes de développement les plus populaires dans le domaine des jeux vidéo. Grâce à Unity, les experts de Volvo créent des environnements et des objets virtuels intégrés aux simulations, ou placent une version 3D reproduite à la perfection d’un véhicule Volvo dans n’importe quel environnement virtuel, afin d’analyser le modèle dans différentes situations et dans des conditions climatiques et de luminosité variées. 

 

 

 

Volvo Car Group en 2019

Au cours de l’exercice fiscal 2019, le résultat d’exploitation de Volvo Car Group a atteint 14,3 milliards de SEK (1,4 milliard d’euros), contre 14,2 milliards de SEK (1,3 milliard d’euros) en 2018. Le chiffre d’affaires pour cette période s’élève à 274,1 milliards de SEK (25,9 milliards d’euros), contre 252,7 milliards de SEK (23,9 milliards d’euros) en 2018. Sur l’ensemble de l’année 2019, les ventes mondiales ont atteint un record de 705 452 véhicules, soit une hausse de 9,8 % par rapport à 2018. Ces résultats reflètent la transformation financière et opérationnelle radicale mise en œuvre par Volvo ces dernières années afin de se positionner en vue de sa prochaine phase de croissance.

 

A propos de Volvo Car Group

Volvo existe depuis 1927. Aujourd’hui, Volvo est une des marques automobiles les plus connues et les plus respectées au monde, avec 705 452 véhicules vendus en 2019 dans une centaine de pays. Volvo Cars appartient à la société chinoise Zhejiang Geely Holding (Geely Holding) depuis 2010.

 

En 2019, Volvo Cars comptait, en moyenne, environ 41 500 employés à plein temps Le siège social, le développement produit, le marketing et l’administration de Volvo Cars sont principalement situés à Göteborg, en Suède. Le siège de Volvo Cars en Chine se trouve à Shanghai. Ses principales usines de production de voitures se situent à Göteborg (Suède), Gand (Belgique), en Caroline du Sud (États-Unis) et à Chengdu et Daqing (Chine) ; les moteurs sont fabriqués à Skövde (Suède) et Zhangjiakou (Chine), et les éléments de carrosserie à Olofström (Suède).

 

Fort de sa nouvelle ligne directrice « Freedom to Move », Volvo Cars entend offrir à ses clients la liberté de se déplacer de manière personnalisée, durable et sûre. Cette volonté se traduit par une triple ambition pour l’entreprise : d’ici au milieu de la décennie qui s’ouvre, faire en sorte que les véhicules tout électriques représentent la moitié de ses ventes mondiales et générer la moitié de son chiffre d’affaires directement auprès de ses clients. Volvo Cars s’est aussi engagé à réduire son empreinte carbone avec l’ambition de devenir une entreprise climatiquement neutre d’ici à 2040.

Mots clés:
Sécurité, Technologie, Conduite autonome
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média