Communiqués

Respirez de l’air propre avec la technologie révolutionnaire de purification de l’air des nouvelles Volvo

Volvo Cars Advanced Air Cleaner

Volvo Cars améliore la qualité de l’air à l’intérieur de ses voitures en y intégrant une technologie haut de gamme de filtration de l’air – une première mondiale – qui permet aux conducteurs de respirer un air propre et sain et de purifier l’air de l’habitacle avant de démarrer le moteur.

 

La technologie Advanced Air Cleaner, unique sur le marché, dispose d’un capteur qui mesure les niveaux de petites particules en suspension dans l’air de l’habitacle, les PM2.5.

 

En Chine, où les mesures de PM2.5 et les services d’informations associés font partie du quotidien, les conducteurs de Volvo peuvent également comparer la qualité de l’air dans l’habitacle avec l’air extérieur.

 

La mesure des PM2.5 est fréquemment utilisée pour évaluer la qualité de l’air et révéler la quantité de particules fines. De nombreuses zones urbaines présentent des valeurs de PM2.5 qui dépassent les seuils recommandés par l’Organisation mondiale de la santé. Il est donc urgent d’en réduire l’impact.

 

Disponible depuis le printemps sur tous les modèles Volvo des séries 90 et 60 basés sur l’architecture produit évolutive (SPA), le Advanced Air Cleaner élimine les particules fines de l’habitacle. Le filtre en fibre synthétique et l’ionisation retiennent jusqu’à 95 % de particules PM2.5.

 

Cette technologie optimise la qualité de l’air dans le véhicule et limite les effets délétères de la pollution atmosphérique et des particules fines sur la santé. L’air pur dans la voiture favorise également une conduite plus sûre, car l’air sain et frais peut améliorer la concentration du conducteur.

 

Les conducteurs des modèles Volvo équipés du Advanced Air Cleaner peuvent utiliser l’application smartphone Volvo On Call (le cas échéant) pour planifier un nettoyage supplémentaire de l’air de leur habitacle avant leur trajet. L’application leur indique ensuite les niveaux de PM2.5 à l’intérieur de l’habitacle après le nettoyage.

 

« Avec notre technologie Advanced Air Cleaner, soyez sûr que l’air que vous respirez à l’intérieur de votre Volvo est plus propre et plus sain », affirme Anders Löfvendahl, technicien senior spécialiste de la qualité de l’air de l’habitacle chez Volvo Cars. « Nous sommes convaincus que l’air propre est bon à la fois pour la santé et pour la sécurité, et nous continuerons à travailler en ce sens. »

 

En parallèle à la technologie Advanced Air Cleaner, Volvo Cars réfléchit également à d’autres manières de créer un habitacle sain dans ses voitures. Ses ingénieurs se concentrent particulièrement sur l’élimination des émissions provenant des matières organiques présentes dans la voiture et sur la réduction des matériaux allergènes dans les habitacles.

 

Volvo Cars impose des exigences d’approvisionnement strictes à ses fournisseurs pour réduire la génération et l’émission d’odeurs provenant de pièces et de matériaux présents dans l’habitacle. L’entreprise travaille également avec de nombreux instituts et universités sur des projets concernant l’utilisation de matériaux, et elle développe et intègre des normes de plus en plus strictes concernant les allergènes dans ses habitacles.

 

Une équipe dédiée d’évaluateurs d’odeurs, appelés « Nez » en interne, testent l’odeur des composants individuels et des voitures dans leur ensemble. Malgré nos avancées technologiques, cette équipe est essentielle au processus de contrôle des odeurs, car le nez humain est bien plus sensible qu’un instrument d’analyse.

 

Volvo Car Group en 2019

Au cours de l’exercice fiscal 2019, le résultat d’exploitation de Volvo Car Group a atteint 14,3 milliards de SEK (1,4 milliard d’euros), contre 14,2 milliards de SEK (1,3 milliard d’euros) en 2018. Le chiffre d’affaires pour cette période s’élève à 274,1 milliards de SEK (25,9 milliards d’euros), contre 252,7 milliards de SEK (23,9 milliards d’euros) en 2018. Sur l’ensemble de l’année 2019, les ventes mondiales ont atteint un record de 705 452 véhicules, soit une hausse de 9,8 % par rapport à 2018. Ces résultats reflètent la transformation financière et opérationnelle radicale mise en œuvre par Volvo ces dernières années afin de se positionner en vue de sa prochaine phase de croissance.

 

A propos de Volvo Car Group

Volvo existe depuis 1927. Aujourd’hui, Volvo est une des marques automobiles les plus connues et les plus respectées au monde, avec 705 452 véhicules vendus en 2019 dans une centaine de pays. Volvo Cars appartient à la société chinoise Zhejiang Geely Holding (Geely Holding) depuis 2010.

 

En 2019, Volvo Cars comptait, en moyenne, environ 41 500 employés à plein temps Le siège social, le développement produit, le marketing et l’administration de Volvo Cars sont principalement situés à Göteborg, en Suède. Le siège de Volvo Cars en Chine se trouve à Shanghai. Ses principales usines de production de voitures se situent à Göteborg (Suède), Gand (Belgique), en Caroline du Sud (États-Unis) et à Chengdu et Daqing (Chine) ; les moteurs sont fabriqués à Skövde (Suède) et Zhangjiakou (Chine), et les éléments de carrosserie à Olofström (Suède).

 

Fort de sa nouvelle ligne directrice « Freedom to Move », Volvo Cars entend offrir à ses clients la liberté de se déplacer de manière personnalisée, durable et sûre. Cette volonté se traduit par une triple ambition pour l’entreprise : d’ici au milieu de la décennie qui s’ouvre, faire en sorte que les véhicules tout électriques représentent la moitié de ses ventes mondiales et générer la moitié de son chiffre d’affaires directement auprès de ses clients. Volvo Cars s’est aussi engagé à réduire son empreinte carbone avec l’ambition de devenir une entreprise climatiquement neutre d’ici à 2040.

Mots clés:
Sécurité, Environnement, Intérieur, Technologie
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média