Communiqués

Volvo Cars accuse le coup de la pandémie au premier semestre 2020, et table sur une forte reprise au second semestre

XC90 Recharge R-Design, in Thunder Grey

Volvo Cars annonce aujourd’hui ses résultats financiers pour le premier semestre 2020, qui sont marqués par la pandémie de coronavirus et ses retentissements sur l’économie mondiale.

 

Volvo Cars table sur une reprise de ses activités au second semestre grâce au retour à la normale des marchés automobiles.

 

Le résultat d’exploitation de l’entreprise enregistre -989 millions de SEK (96 millions d’euros) pour les six premiers mois de 2020, sous l’effet d’une baisse de son chiffre d’affaires de 14,1 % à 111,8 milliards de SEK (10,8 milliards d’euros).

 

Malgré un recul de ses ventes en valeur absolue au premier semestre, Volvo Cars a remporté des parts de marché en Chine, aux États-Unis et en Europe, où l’Allemagne s’est distinguée comme l’un des marchés les plus performants. L’entreprise a également enregistré une nette progression – de 79,8 % – de la demande pour ses modèles hybrides rechargeables commercialisés sous la marque Volvo Recharge, et une forte hausse de l’intérêt des consommateurs pour ses canaux de vente en ligne.

 

Volvo Cars a renoué avec la croissance en Chine au deuxième trimestre, regagnant ainsi une bonne partie du terrain perdu les trois premiers mois de l’année, ce qui se traduit par un recul global des ventes de seulement 3 % au premier semestre.

 

Un retour de la croissance a également été observé en juin aux États-Unis, où les ventes accusent pourtant un recul de 13,7 % en glissement annuel pour le premier semestre 2020. En Europe, la chute des ventes a été de 29,5 % pour cette même période.

 

Le marché des voitures particulières a décliné de 26 % en Chine pour ce premier semestre, contre 24 % et 38,1 % aux États-Unis et en Europe respectivement.

 

« La contraction observée au premier semestre n’est que temporaire », a déclaré Håkan Samuelsson, Président et CEO de Volvo Cars. « Nous anticipons une forte reprise au second semestre 2020, et notre gamme de voitures électrifiées Recharge nous place en excellente position pour répondre aux nouvelles tendances qui se profilent. »

 

Les ventes mondiales de Volvo Cars ont reculé de 20,8 %, à 269 962 unités, sur les six premiers mois de 2020. Cela s’explique par les mesures de confinement ou de restriction de la liberté de circulation imposées par les gouvernements, qui ont gravement pesé sur l’activité économique et la fréquentation des concessions.

L’entreprise a réagi sans délai pour atténuer l’impact de la pandémie de manière sécuritaire et pragmatique, en axant ses efforts sur les coûts fixes et la gestion du flux de trésorerie. Cette proactivité lui a permis de protéger son personnel et ses activités.

 

Volvo Cars a temporairement fermé ses sites de production et instauré une réduction du temps de travail avec le soutien de programmes d’aide publique. La reprise s’est effectuée en douceur, dans le respect d’un certain nombre de mesures de précaution, afin de réintégrer les employés dans les meilleures conditions de sécurité. Au total, l’arrêt de la production à l’usine suédoise de Torslanda n’a été que de 15 jours sur cette période.

 

« Cette pandémie a renforcé notre foi dans nos ambitions stratégiques. Nous sommes plus convaincus que jamais que la transformation accélérée de nos activités se traduira par une croissance de long terme », s’est réjoui M. Samuelsson. « Nous continuerons de centrer nos efforts et nos investissements sur l’électrification, les ventes en ligne et la connectivité. »

 

Volvo Cars est le seul constructeur automobile à proposer une version hybride rechargeable pour chacun des modèles de son catalogue. Son premier véhicule 100 % électrique, le XC40 Recharge P8, entrera en production d’ici la fin de l’année. Il s’agit du premier modèle d’une série de véhicules tout électriques dont le lancement est programmé dans les années à venir.

 

« Si le marché reprend conformément à nos prévisions, nous prévoyons de retrouver des volumes de vente de l’ordre de ceux du second semestre 2019, et avons pour ambition de revenir à des niveaux de bénéfices et de flux de trésorerie analogues. »

 

Pour plus de détail sur les performances financières de Volvo Cars au premier semestre 2020, consultez cette page

 

* montants arrondis, sur la base d’un taux de change au 21/07/2020 de 1 SEK pour 0,097666 €

 

 

Volvo, Car Group en 2019

Au cours de l’exercice fiscal 2019, le résultat d’exploitation de Volvo, Car Group a atteint 14,3 milliards de SEK (1,4 milliard d’euros), contre 14,2 milliards de SEK (1,3 milliard d’euros) en 2018. Le chiffre d’affaires pour cette période s’élève à 274,1 milliards de SEK (25,9 milliards d’euros), contre 252,7 milliards de SEK (23,9 milliards d’euros) en 2018. Sur l’ensemble de l’année 2019, les ventes mondiales ont atteint un record de 705452 véhicules, soit une hausse de 9,8 % par rapport à 2018. Ces résultats reflètent la transformation financière et opérationnelle radicale mise en œuvre par Volvo ces dernières années afin de se positionner en vue de sa prochaine phase de croissance.

 

A propos de Volvo, Car Group

Volvo existe depuis 1927. Aujourd’hui, Volvo est une des marques automobiles les plus connues et les plus respectées au monde, avec 705452 véhicules vendus en 2019 dans une centaine de pays. Volvo Cars appartient à la société chinoise Zhejiang Geely Holding (Geely Holding) depuis 2010.

 

En 2019, Volvo Cars comptait, en moyenne, environ 41500 employés à plein temps Le siège social, le développement produit, le marketing et ladministration de Volvo Cars sont principalement situés à Göteborg, en Suède. Le siège de Volvo Cars en Chine se trouve à Shanghai. Ses principales usines de production de voitures se situent à Göteborg (Suède), Gand (Belgique), en Caroline du Sud (États-Unis) et à Chengdu et Daqing (Chine); les moteurs sont fabriqués à Skövde (Suède) et Zhangjiakou (Chine), et les éléments de carrosserie à Olofström (Suède).

 

Fort de sa nouvelle ligne directrice «Freedom to Move», Volvo Cars entend offrir à ses clients la liberté de se déplacer de manière personnalisée, durable et sûre. Cette volonté se traduit par une triple ambition pour l’entreprise : d’ici au milieu de la décennie qui s’ouvre, faire en sorte que les véhicules tout électriques représentent la moitié de ses ventes mondiales et générer la moitié de son chiffre d’affaires directement auprès de ses clients. Volvo Cars s’est aussi engagé à réduire son empreinte carbone avec l’ambition de devenir une entreprise climatiquement neutre d’ici à 2040.

 

Mots clés:
Entreprise
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média