Communiqués

Partage d’alertes : dans toute l’Europe, les modèles Volvo se signaleront dangers et routes glissantes

Partage d’alertes : dans toute l’Europe, les modèles Volvo se signaleront dangers et routes glissantes

Slippery Road Alert demonstration on V60

Affichant des ambitions claires en matière de sécurité routière, Volvo Cars franchit un nouveau cap en rendant disponible dans toute l’Europe son système pionnier de technologie connectée au service de la prévention routière.

 

Cette technologie permet aux modèles Volvo de communiquer entre eux et d’avertir les autres conducteurs en cas d’éventuels dangers ou de portions de routes glissantes à proximité via le cloud Volvo.

 

Les fonctions de signalement des dangers et des routes glissantes (Hazard Light Alert et Slippery Road Alert) ont d’abord été introduites en 2016 en Suède et en Norvège sur les modèles Volvo de la série 90. Elles seront mises à la disposition des conducteurs de véhicules Volvo de toute l’Europe dès la semaine prochaine et feront partie des fonctionnalités de série sur toutes les nouvelles Volvo à partir de l'Année Modèle 2020. Il sera par ailleurs possible de mettre à niveau certains modèles antérieurs*.

 

« Le partage de données de sécurité en temps réel permet d’éviter les accidents », explique Malin Ekholm, responsable du centre de sécurité de Volvo Cars. « Les propriétaires de véhicules Volvo aident à rendre les routes plus sûres pour les autres conducteurs ayant activé cette fonctionnalité, tout en bénéficiant eux-mêmes d’alertes pour anticiper les éventuels dangers sur la suite de leur trajet ».

 

Les recherches menées par Volvo en matière de sécurité montrent qu’il est possible de réduire drastiquement le risque d’accident en adaptant sa vitesse au trafic réel. Les technologies de sécurité connectées permettent de favoriser un meilleur comportement au volant et d’améliorer la sécurité routière en alertant les conducteurs des dangers suffisamment à l’avance pour qu’ils aient le temps d’adapter leur conduite en conséquence.

 

Avec le lancement de ces fonctionnalités en Europe, Volvo Cars réitère par ailleurs l’invitation adressée au reste du secteur automobile à partager des données anonymisées touchant à la sécurité routière entre marques automobiles.

 

Le partage de ces données en temps réel pourrait augmenter fortement la sécurité routière et gagner en influence à mesure que progresse le nombre de voitures connectées. Depuis l’an dernier, Volvo Cars et Volvo Trucks partagent des données permettant d’avertir les conducteurs de dangers avoisinants en Suède et en Norvège.

 

« Plus il y aura de véhicules partageant des données de sécurité en temps réel, plus nos routes seront sûres. Nous espérons multiplier les collaborations avec des partenaires engagés eux aussi en faveur de la sécurité » commente Malin Ekholm.

 

À leurs débuts, les systèmes de Volvo Cars étaient les premiers de ce type dans le secteur automobile. Dès qu’une Volvo équipée allume ses feux de détresse, la fonction de signalement des dangers (Hazard Light Alert) envoie une alerte à toutes les Volvo à proximité connectées au service cloud, de façon à prévenir de possibles accidents. C’est une fonctionnalité particulièrement utile pour les zones sans visibilité et les routes de crête.

 

Parallèlement, la fonction de signalement des routes glissantes (Slippery Road Alert) sensibilise le conducteur à l’état de la route sur son trajet présent et à venir grâce à la collecte de données anonymes en provenance de voitures l’ayant précédé sur cet itinéraire, et ce, de façon à mettre en garde les conducteurs approchant d’une portion de route glissante.

 

Le mois dernier, Volvo Cars a fait une série d’annonces rendant compte de ses initiatives en matière de sécurité routière et de comportement au volant. À partir de 2020, la vitesse de toutes les Volvo sera limitée à 180 km/h, et à compter du début de la nouvelle décennie, l’entreprise installera des caméras embarquées et des capteurs qui permettront à la voiture d’intervenir si son conducteur, visiblement distrait ou en état d’ébriété, s’expose à un accident grave, voire mortel.

 

Enfin, la société a annoncé que pour la première fois, elle mettrait ses connaissances en matière de sécurité à disposition via une bibliothèque numérique centralisée, qu’elle incite le secteur automobile à utiliser pour que tous puissent voyager sur des routes plus sûres.

 

 

Note aux rédacteurs :

* Tous les véhicules Volvo produits depuis 2016 reposant sur l’architecture produit évolutive (SPA) et l’architecture modulaire compacte (CMA) sont compatibles avec les fonctions de signalement des dangers et des routes glissantes (Hazard Light Alert et Slippery Road Alert).

 

 

 

Volvo Car Group en 2018

Au cours de l’exercice fiscal 2018, le résultat d’exploitation de Volvo Car Group a atteint 14,185 milliards de SEK (1,354 milliard d’euros), contre 14,061 milliards de SEK (1,343 milliard d’euros) en 2017. Le chiffre d’affaires pour cette période s’élève à 252,653 milliards de SEK (24,127 milliards d’euros), contre 208,646 milliards de SEK (19,924 milliards d’euros) en 2018. Sur l’ensemble de l’année 2018, les ventes mondiales ont atteint un record de 642 253 véhicules, soit une hausse de 12,4 % par rapport à 2017. Ces résultats reflètent la transformation financière et opérationnelle radicale mise en œuvre par Volvo ces dernières années afin de se positionner en vue de sa prochaine phase de croissance.

 

A propos de Volvo Car Group

Volvo existe depuis 1927. Aujourd’hui, Volvo est une des marques automobiles les plus connues et les plus respectées au monde, avec 642 253 véhicules vendus en 2018 dans une centaine de pays. Volvo Cars appartient à la société chinoise Zhejiang Geely Holding (Geely Holding) depuis 2010, et était rattaché jusqu’en 1999 au groupe suédois Volvo Group, lorsque la compagnie a été rachetée par l’Américain Ford Motor Company. En 2010, Geely Holding a acquis Volvo Cars.

 

En 2018, Volvo Cars comptait, en moyenne, environ 43 000 employés à plein temps. Le siège social, le développement produit, le marketing et l’administration de Volvo Cars sont principalement situés à Göteborg, en Suède. Le siège de Volvo Cars en Chine se trouve à Shanghai. Ses principales usines de production de voitures se situent à Göteborg (Suède), Gand (Belgique), en Caroline du Sud (Etats-Unis) et à Chengdu et Daqing (Chine) ; les moteurs sont fabriqués à Skövde (Suède) et Zhangjiakou (Chine), et les éléments de carrosserie à Olofström (Suède).

Mots clés:
Sécurité, Technologie, Connectivité
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média

For information on how Volvo Cars process your personal data in relation to Volvo Cars Global Newsroom click here.

Le site Volvo Cars utilise des cookies afin d'optimiser votre expérience utilisateur sur ce site. Les cookies du site ne stockent pas d'informations personnelles. Pour en savoir plus, consultez notre Page Politique en matière de cookies.
Nous attirons votre attention sur le fait que ce site est destiné aux médias et que tout usage des visuels à titre commercial ou publicitaire est interdit. Merci de vous référer aux Conditions d’utilisation du site

Acceptez