Communiqués

Håkan Samuelsson voit son contrat de CEO de Volvo Cars prolongé jusqu’en 2022

 

Håkan Samuelsson - President & CEO, Volvo Car Group
 

Volvo Cars a prolongé le contrat de son Président et CEO Håkan Samuelsson de deux ans supplémentaires, jusqu’en 2022. Cette extension permet d’assurer la continuité de la direction de l’entreprise, qui poursuit sa transformation en prestataire de services de mobilité mondial et diversifié.

 

« J’ai pris énormément de plaisir à diriger l’entreprise jusque-là et j’ai hâte de poursuivre sa transformation », a déclaré Håkan Samuelsson.

 

Depuis que M. Samuelsson en est devenu le CEO en octobre 2012, Volvo Cars a opéré une refonte complète qui lui a permis de se positionner en concurrent de taille sur le segment premium, offrant une gamme entièrement renouvelée de modèles premium basés sur des plates-formes, des motorisations, des technologies de sécurité et des systèmes multimédia développés en interne.

 

À en juger par les années consécutives de records des ventes et des bénéfices, ainsi que les nombreuses marques de reconnaissance et récompenses prestigieuses décernées à ses modèles et à ses technologies de pointe, la stratégie de l’entreprise porte des fruits et permet d’affirmer que Volvo Cars repose désormais sur le socle le plus solide de son histoire.

 

Dans les années à venir, M. Samuelsson et Volvo Cars entendent exploiter ce mouvement ascendant pour capitaliser sur la révolution en cours dans l’industrie automobile et ouvrir la voie. Cette ambition s’exprime à travers une nouvelle série d’objectifs à plus long terme, annoncés il y a peu par Volvo Cars et axés sur une position de leadership en matière d’électrification, de conduite autonome et de nouveaux modèles de possession et d’accès à la voiture.

 

Dans le cadre de la nouvelle mission de l’entreprise « Freedom to Move », Volvo Cars entend offrir un vaste éventail de services de mobilité supplémentaires sûrs, personnalisés et durables au lieu de se contenter de vendre des voitures au consommateur final. D’ici au milieu de la prochaine décennie, le constructeur prévoit de générer la moitié de son chiffre d’affaires annuel grâce aux véhicules 100 % électriques, tandis qu’un tiers des modèles vendus devrait être autonome. L’entreprise s’est aussi fixée pour objectif de proposer la moitié de sa gamme sous forme d’abonnement.

 

Selon Volvo Cars, cette approche va transformer son lien avec ses clients et contribuer à établir plus de 5 millions de relations directes d’ici au milieu de la prochaine décennie. Elle permettra aussi à l’entreprise d’offrir de nouvelles perspectives à ses clients en matière de développement de services autour du véhicule, dont des services connectés.

 

Ces ambitions seront déterminantes pour bâtir la structure du Groupe composé de Volvo Cars et ses entreprises ou activités connexes, comme son service d’acquisition par abonnement Care by Volvo, sa nouvelle entreprise spécialisée dans la mobilité M, sa branche performance électrique Polestar ou son importante participation dans la nouvelle marque chinoise LYNK & CO et la joint-venture Zenuity, spécialisée dans la conduite autonome.

 

Les synergies et le partage des coûts de développement avec ces entreprises et d’autres filiales devraient stimuler encore la performance financière de l’entreprise et contribuer à générer une rentabilité de niveau premium.

 

« L’industrie évolue et il en va de même pour les attentes de nos clients. Nous voulons, et devons, répondre à ces demandes », a déclaré M. Samuelsson. « Notre intention pour ces prochaines années est de transformer nos ambitions disruptives en une réalité concrète. Notre transformation loin d’être terminée, et l’histoire de Volvo réserve encore bien des surprises ».

 

 

Volvo Car Group en 2017

Au cours de l’exercice fiscal 2017, le résultat d’exploitation de Volvo Car Group a atteint 14,061 milliards de SEK (1,425 milliard d'euros), contre 11,014 milliards de SEK (1,164 milliard d’euros) en 2016. Le chiffre d’affaires pour cette période s’élève à 210,912 milliards de SEK (21,377 milliards d'euros) contre 180,902 milliards de SEK (19,112 milliards d’euros) en 2016. Sur l’ensemble de l’année 2017, les ventes mondiales ont atteint un record de 571 577 véhicules écoulés, soit une hausse de 7,0 % comparativement à 2016. Ces résultats reflètent la radicale transformation financière et opérationnelle mise en œuvre par Volvo ces dernières années afin de se positionner en vue de sa prochaine phase de croissance.

 

À propos de Volvo Car Group

Volvo existe depuis 1927. Aujourd’hui, Volvo est une des marques automobiles les plus connues et les plus respectées au monde, avec 571 577 véhicules vendus en 2017 dans une centaine de pays. Volvo Cars appartient à la société chinoise Zhejiang Geely Holding (Geely Holding) depuis 2010, et était rattaché jusqu’en 1999 au groupe suédois Volvo Group, lorsque la compagnie a été rachetée par l’Américain Ford Motor Company. En 2010, Geely Holding a acquis Volvo Cars.

 

En 2017, Volvo Cars comptait, en moyenne, environ 38 000 employés à plein temps. Le siège social, le développement produit, le marketing et l’administration de Volvo Cars sont principalement situés à Göteborg, en Suède. Le siège de Volvo Cars en Chine se trouve à Shanghai. Ses principales usines de production de voitures se situent à Göteborg (Suède), Gand (Belgique), et Chengdu et Daqing (Chine) ; les moteurs sont fabriqués à Skövde (Suède) et Zhangjiakou (Chine), et les éléments de carrosserie à Olofström (Suède).

 

 

 

Mots clés:
Personnel Volvo, Entreprise
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média