Communiqués

Nouveau concept autonome 360c de Volvo Cars : et si prendre la route devenait plus pratique que de prendre l’avion ?

Nouveau concept autonome 360c de Volvo Cars : et si prendre la route devenait plus pratique que de prendre l’avion ?

Volvo 360c Interior Sleeping

Imaginez un monde dans lequel vous pourriez parcourir de longues distances sans passer par la case aéroport. Un monde où les contrôles de sécurité, les heures de file d’attente et les cabines d’avion bruyantes et exiguës appartiendraient au passé. Et si, au lieu de tout cela, votre propre cabine privée de première classe venait vous chercher pour vous emmener directement à destination ?

 

Telle est la vision de la mobilité de demain que dévoile aujourd’hui Volvo Cars à travers son nouveau concept Volvo 360c, une interprétation holistique du futur de la mobilité automobile, à la fois autonome, électrique, sûr et connecté. Cette vision pourrait aussi offrir de nouvelles perspectives commerciales pour Volvo Cars, en concurrençant notamment un secteur aéronautique domestique pesant plusieurs milliards de dollars.

 

Le 360c est un véhicule 100 % autonome et tout électrique sans conducteur humain. Le concept exploite au maximum la liberté de conception offerte par l’absence de volant et de moteur à combustion, qui permet de repenser le placement traditionnel des occupants au niveau des deuxième et troisième rangées.

 

Le concept 360c propose quatre déclinaisons possibles des véhicules autonomes – couchette, bureau mobile, salon ou espace de divertissement – qui réinventent la manière dont nous voyagerons demain. Il introduit aussi une proposition de norme mondiale sur la manière dont les véhicules autonomes pourront communiquer en toute sécurité avec tous les autres usagers de la route.

 

« L’industrie va évoluer dans les toutes prochaines années et Volvo doit se positionner à l’avant-garde de cette transformation », a déclaré Håkan Samuelsson, Président et CEO de Volvo Cars. « La conduite autonome nous permet de franchir un nouveau cap en matière de sécurité, mais aussi de développer de nouveaux modèles économiques et d’offrir au consommateur la possibilité d’utiliser le temps passé en voiture à faire toute autre chose que conduire. »

 

 

Le 360c se pose en concurrent potentiellement lucratif des vols court courrier, un secteur qui pèse plusieurs milliards de dollars et englobe les compagnies aériennes, les constructeurs d’avions et d’autres prestataires de services. Les trajets les plus courts, dont la distance entre points de départ et d’arrivée est d’environ 300 kilomètres, sont les cibles privilégiées de cette inéluctable disruption promise par les modes de transport alternatifs.

 

À titre d’exemple, aux États-Unis, plus de 740 millions de voyageurs ont embarqué sur des vols intérieurs l’an dernier, or le secteur des vols domestiques est évalué à plusieurs milliards de dollars de chiffre d’affaires. Plusieurs lignes intérieures particulièrement fréquentées, telles que New York-Washington DC, Houston-Dallas ou Los Angeles-San Diego, sont plus chronophages par voie aérienne que par la route si l’on tient compte du trajet jusqu’à l’aéroport, du passage des points de contrôle et des temps d’attente.

 

« Les vols intérieurs apparaissent comme la meilleure solution au moment d’acheter son billet, or c’est loin d’être le cas. Le 360c incarne un tout nouvel enjeu pour l’industrie », affirme Mårten Levenstam, Vice-Président senior en charge de la Stratégie corporate de Volvo Cars. « La couchette offre un confort premium placé sous le signe de la sérénité du soir jusqu’au matin, pour se réveiller frais et dispos à destination. Elle pourrait nous permettre de concurrencer les plus grands constructeurs d’avions ».

 

Au-delà des nouveaux profils de clients potentiels de Volvo Cars, le 360c aura un impact sur le futur de la mobilité, de la planification urbaine, des infrastructures et de l’empreinte environnementale de la société moderne. En plus de réinventer notre mobilité, il modifiera nos interactions amicales et familiales lors de nos déplacements et offrira de nouveaux moyens de profiter du temps passé à nous déplacer dans les villes du futur.

 

« La plupart du temps, les concepts de véhicules autonomes sont une vitrine technologique et non pas une vision de la manière dont les gens les utiliseront », déplore Robin Page, Vice-Président senior en charge du Design de Volvo Cars. « Or Volvo est une marque centrée sur l’humain. Nous nous focalisons donc sur le quotidien de nos clients et comment leur faciliter la vie. Le 360c est une nouvelle déclinaison de cette démarche ».

 

Le 360c s’affiche délibérément comme le point de départ d’un vaste débat sur le potentiel de la technologie de conduite autonome en matière de transformation fondamentale de la société, et ce, à plusieurs égards.

 

« Quand les frères Wright, pionniers américains de l’aviation, se sont envolés en 1903, ils n‘avaient aucune idée de ce à quoi l’aviation moderne allait ressembler », constate Mårten Levenstam. « Si nous ignorons de quoi le futur de la conduite autonome sera fait, nous savons que cette technologie aura un fort impact sur nos modes de déplacement, sur la manière de penser nos villes et sur notre utilisation des infrastructures. Nous considérons le 360c comme un moyen d’engager une discussion qui sera enrichie par l’apport d’idées nouvelles et de réponses à mesure que nous progresserons ».

 

 

Volvo Car Group en 2017

Au cours de l’exercice fiscal 2017, le résultat d’exploitation de Volvo Car Group a atteint 14,061 milliards de SEK (1,425 milliard d'euros), contre 11,014 milliards de SEK (1,164 milliard d’euros) en 2016. Le chiffre d’affaires pour cette période s’élève à 210,912 milliards de SEK (21,377 milliards d'euros) contre 180,902 milliards de SEK (19,112 milliards d’euros) en 2016. Sur l’ensemble de l’année 2017, les ventes mondiales ont atteint un record de 571 577 véhicules écoulés, soit une hausse de 7,0 % comparativement à 2016. Ces résultats reflètent la radicale transformation financière et opérationnelle mise en œuvre par Volvo ces dernières années afin de se positionner en vue de sa prochaine phase de croissance.

 

À propos de Volvo Car Group

Volvo existe depuis 1927. Aujourd’hui, Volvo est une des marques automobiles les plus connues et les plus respectées au monde, avec 571 577 véhicules vendus en 2017 dans une centaine de pays. Volvo Cars appartient à la société chinoise Zhejiang Geely Holding (Geely Holding) depuis 2010, et était rattaché jusqu’en 1999 au groupe suédois Volvo Group, lorsque la compagnie a été rachetée par l’Américain Ford Motor Company. En 2010, Geely Holding a acquis Volvo Cars.

 

En 2017, Volvo Cars comptait, en moyenne, environ 38 000 employés à plein temps. Le siège social, le développement produit, le marketing et l’administration de Volvo Cars sont principalement situés à Göteborg, en Suède. Le siège de Volvo Cars en Chine se trouve à Shanghai. Ses principales usines de production de voitures se situent à Göteborg (Suède), Gand (Belgique), et Chengdu et Daqing (Chine) ; les moteurs sont fabriqués à Skövde (Suède) et Zhangjiakou (Chine), et les éléments de carrosserie à Olofström (Suède).

Mots clés:
Environnement, Concepts, Entreprise, Durabilité, Conduite autonome, Electrification
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média