Communiqués

Volvo Cars et Volvo Trucks partagent les données des véhicules en temps réel pour améliorer la sécurité routière

 

Volvo Cars and Volvo Trucks share live vehicle data to improve traffic safety

Volvo Cars, le constructeur automobile premium, et Volvo Trucks, premier constructeur de poids lourds au monde, s’apprêtent à partager des données en temps réel pour étendre la couverture des technologies de sécurité connectées des deux entreprises, un système dans le Cloud qui permet aux véhicules de communiquer les uns avec les autres et d’alerter les conducteurs des dangers situés en amont de leur itinéraire.

 

C’est la première fois que Volvo Cars partage des données liées à la sécurité avec une autre société. Cette collaboration avec Volvo Trucks marque une première étape vers une masse critique de véhicules connectés susceptible d’avoir un impact significatif sur la sécurité routière en général.

 

À compter de 2018, des données en temps réel anonymisées seront partagées entre les voitures Volvo dotées de l’Alerte feux de détresse de Volvo Cars et certains poids lourds Volvo commercialisés en Suède et en Norvège et équipés de systèmes Volvo Trucks d’alerte en cas de danger.

 

Chez Volvo Cars, le partage de connaissances sur la sécurité avec d’autres entreprises en vue de sauver le plus de vies possible ne date pas d’hier. En 1959, déjà, Volvo ouvrit son brevet sur la ceinture de sécurité à trois points d’ancrage à d’autres constructeurs, une initiative qui a, depuis, permis de sauver environ un million de vies.

 

« Basé sur notre technologie de sécurité connectée, le partage de données sur la sécurité en temps réel contribue à éviter des accidents, affirme Malin Ekholm, Vice-Présidente du Centre de sécurité de Volvo Cars. Plus nos véhicules partageant des données sur la sécurité en temps réel seront nombreux, plus nos routes seront sûres. Nous nous réjouissons de collaborer avec de nouveaux partenaires qui partagent notre engagement en faveur de la sécurité routière ».

 

La technologie d’alerte feux de détresse de Volvo Cars est la première en son genre dans l’industrie automobile. Dès qu’une Volvo équipée du système allume ses feux de détresse, une alerte est envoyée à toutes les Volvo circulant dans le secteur et connectées au service de Cloud, ce qui permet d’aider les conducteurs à éviter d’éventuels accidents. Ce système est particulièrement utile dans les angles morts et au sommet des côtes.

 

L’Alerte feux de détresse est disponible en Suède et en Norvège depuis 2016, où elle équipe en série tous les modèles des gammes 90 et 60, ainsi que le XC40. L’arrivée de la flotte de Volvo Trucks dans le Cloud permettra de couvrir une zone géographique plus vaste, d’identifier davantage de dangers potentiels et de renforcer la sécurité routière en général. Les deux marques Volvo représentent une part considérable des nouvelles immatriculations de véhicules dans la région.

 

« La sécurité connectée offre aux conducteurs de Volvo une vision presque « au-delà des murs » et permet d’éviter les situations critiques ou les accidents avant qu’ils ne se produisent, ajoute Malin Ekholm. Nous avons à cœur de partager cette capacité à anticiper et à éviter les dangers avec un maximum de conducteurs. »

 

En anonymisant, validant et agrégeant les données collectées et partagées, l’initiative se conformera à la réglementation générale sur la protection des données personnelles (RGPP) déployée cette année dans toute l’Union européenne.

 

  

Volvo Car Group en 2017

Au cours de l’exercice fiscal 2017, le résultat d’exploitation de Volvo Car Group a atteint 14,061 milliards de SEK (1,425 milliard d'euros), contre 11,014 milliards de SEK (1,164 milliard d’euros) en 2016. Le chiffre d’affaires pour cette période s’élève à 210,912 milliards de SEK (21,377 milliards d'euros) contre 180,902 milliards de SEK (19,112 milliards d’euros) en 2016. Sur l’ensemble de l’année 2017, les ventes mondiales ont atteint un record de 571 577 véhicules écoulés, soit une hausse de 7,0 % comparativement à 2016. Ces résultats reflètent la radicale transformation financière et opérationnelle mise en œuvre par Volvo ces dernières années afin de se positionner en vue de sa prochaine phase de croissance.

 

À propos de Volvo Car Group

Volvo existe depuis 1927. Aujourd’hui, Volvo est une des marques automobiles les plus connues et les plus respectées au monde, avec 571 577 véhicules vendus en 2017 dans une centaine de pays. Volvo Cars appartient à la société chinoise Zhejiang Geely Holding (Geely Holding) depuis 2010, et était rattaché jusqu’en 1999 au groupe suédois Volvo Group, lorsque la compagnie a été rachetée par l’Américain Ford Motor Company. En 2010, Geely Holding a acquis Volvo Cars.

 

En 2017, Volvo Cars comptait, en moyenne, environ 38 000 employés à plein temps. Le siège social, le développement produit, le marketing et l’administration de Volvo Cars sont principalement situés à Göteborg, en Suède. Le siège de Volvo Cars en Chine se trouve à Shanghai. Ses principales usines de production de voitures se situent à Göteborg (Suède), Gand (Belgique), et Chengdu et Daqing (Chine) ; les moteurs sont fabriqués à Skövde (Suède) et Zhangjiakou (Chine), et les éléments de carrosserie à Olofström (Suède).

 

Mots clés:
Sécurité, Technologie, Connectivité
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média