Communiqués

Le CEO de Volvo Cars invite les pouvoirs publics et l’industrie automobile à partager leurs données sur la sécurité routière

 

Håkan Samuelsson - President & CEO, Volvo Car Group

Volvo Cars, le constructeur automobile premium, estime que les pouvoirs publics et les constructeurs automobiles doivent contribuer au partage de donnés liées à la circulation afin d’améliorer la sécurité routière dans le monde, a déclaré lundi dernier Håkan Samuelsson, Président et CEO de Volvo Cars, lors d’une conférence à la Commission européenne de Bruxelles.

 

Le partage en temps réel de données anonymisées permettrait d’améliorer la sécurité routière dans son ensemble tout en préservant la vie privée des usagers de la route, a précisé M. Samuelsson. Et c’est que Volvo a commencé à faire il y a deux ans en Suède et en Norvège, en collaboration avec les autorités locales.

 

« Nous pensons que le partage de ces données doit être gratuit, au service du bien commun et au bénéfice de la société dans son ensemble. Il permet de sauver des vies, de gagner du temps et d’économiser l’argent du contribuable », a renchéri M. Samuelsson. « J’invite les autres constructeurs et les pouvoirs publics à collaborer avec nous pour mettre en œuvre un partage de données aussi large possible. »

 

Volvo Cars collabore avec les autorités routières suédoises et norvégiennes sur le partage des données liées à la sécurité depuis 2015. Grâce à un réseau dans le cloud, toutes les Volvo d’une région donnée partagent des informations anonymisées sur le frottement au sol en provenance de leur système antipatinage. Ces données sont transmises en temps réel à d’autres conducteurs de Volvo, qui sont informés des plaques de verglas sur la chaussée. Elles sont aussi envoyées aux autorités routières pour leur permettre d’envoyer rapidement leurs équipes d’intervention.

 

C’est la même démarche qui est utilisée pour avertir les conducteurs lorsqu’un autre véhicule active ses feux de détresse, indiquant la présence d’un danger potentiel en amont de la route. Ces technologies – l’alerte chaussée glissante et l’alerte feux de détresse – sont de série sur tous les véhicules basés sur la plateforme SPA (Scalable Product Architecture) commercialisés en Suède et en Norvège, à savoir les Volvo XC90, S90, V90, V90 Cross Country et le nouveau Volvo XC60.

 

M. Samuelsson, qui est intervenu à Bruxelles dans le cadre de la « Première conférence européenne sur la conduite connectée et automatisée », a souligné la nécessité de donner la priorité à la sécurité dans l’élaboration d’un cadre réglementaire régissant les voitures autonomes. En matière de conduite autonome, il est essentiel que l’interface utilisateur soit limpide quant au rôle du conducteur, a-t-il relevé.

 

M. Samuelsson a exprimé son inquiétude vis-à-vis du mode de conduite autonome de niveau 3. « Avec ce mode, la voiture a la charge de la conduite tout en contraignant le conducteur à se tenir prêt à reprendre le contrôle du véhicule en cas d’urgence, quand tout peut basculer en quelques secondes. Volvo juge que ce niveau n’offre pas les garanties de sécurité nécessaires et, fort de ce constat, entend directement passer au niveau supérieur pour ses voitures autonomes ».

 

C’est pourquoi, lorsque Volvo lancera ses premières voitures autonomes en 2021, elles seront au niveau 4, autrement dit sans nécessiter de supervision humaine sur les routes concernées. Cela signifie qu’elles seront capables de gérer les situations d’urgence et de sécuriser le véhicule sans intervention du conducteur, mais aussi que Volvo assumera la responsabilité quand la voiture roulera en mode autonome.

 

-------------------------------

Volvo Car Group en 2016

Au cours de l’exercice fiscal 2016, le résultat d’exploitation de Volvo Car Group a atteint 11 milliards de SEK (1,2 milliard d'euros), contre 6,6 milliards de SEK (697 millions d’euros) en 2015. Le chiffre d’affaires pour cette période s’élève à 180,7 milliards de SEK (19,1 milliards d'euros) contre 164,043 milliards de SEK (17,3 milliards d’euros) en 2015. Sur l’ensemble de l’année 2016, les ventes mondiales ont atteint un record de 534 332 véhicules écoulés, soit une hausse de 6,2 % comparativement à 2015. Ces ventes historiques couplées à un résultat d’exploitation record incitent Volvo Car Group à poursuivre ses investissements vers sa transformation à l’échelle mondiale.

 

À propos de Volvo Car Group

Volvo existe depuis 1927. Aujourd’hui, Volvo est une des marques automobiles les plus connues et les plus respectées au monde, avec 534 332 véhicules vendus en 2016 dans une centaine de pays. Volvo Cars appartient à la société chinoise Zhejiang Geely Holding (Geely Holding) depuis 2010, et était rattaché jusqu’en 1999 au groupe suédois Volvo Group, lorsque la compagnie a été rachetée par l’américain Ford Motor Company. En 2010, Geely Holding a acquis Volvo Cars.

En décembre 2016, Volvo Cars comptait plus de 31 000 employés à travers le monde. Le siège social, le développement produit, le marketing et l’administration de Volvo Cars sont principalement situés à Göteborg, en Suède. Le siège de Volvo Cars en Chine se trouve à Shanghai. Ses principales usines de production de voitures se situent à Göteborg (Suède), Gand (Belgique), et Chengdu (Chine) ; les moteurs sont fabriqués à Skövde (Suède) et Zhangjiakou (Chine), et les éléments de carrosserie à Olofström (Suède).

 

 

Mots clés:
Sécurité, Technologie, Conduite autonome, Connectivité
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média

For information on how Volvo Cars process your personal data in relation to Volvo Cars Global Newsroom click here.

Le site Volvo Cars utilise des cookies afin d'optimiser votre expérience utilisateur sur ce site. Les cookies du site ne stockent pas d'informations personnelles. Pour en savoir plus, consultez notre Page Politique en matière de cookies.
Nous attirons votre attention sur le fait que ce site est destiné aux médias et que tout usage des visuels à titre commercial ou publicitaire est interdit. Merci de vous référer aux Conditions d’utilisation du site

Acceptez