Communiqués

Premier pays à adopter le break V90 pour ses voitures de police, la Suède pourrait faire des émules

 

Volvo V90 as a police car

Les services de maintien de l’ordre suédois prendront possession de leurs premiers V90 début 2017, le nouveau break premium de Volvo ayant obtenu la plus haute note jamais attribuée lors des essais éprouvants menés par la police suédoise.

 

Les exigences, pour des véhicules d’intervention d’urgence, sont plus strictes que pour les routières grand public. Et contrairement à bon nombre de pays, en Suède, la voiture de police est considérée comme un lieu de travail. En d’autres termes, pour être adoptée par la police, chaque voiture doit respecter des normes très strictes en matière de performance, de confort, de qualité et d’ergonomie.

 

L’essai automobile de la police suédoise se concentre sur cinq critères : freinage, parcours d’obstacles, évitement avec et sans freinage et conduite à grande vitesse en situation d’urgence.

 

Le score global du V90 s’est établi à 9,2 sur 10, la note la plus élevée jamais obtenue par une voiture lors ces essais des plus exigeants.

 

Selon le protocole d’essai final du V90 préparé par les pilotes d’essai de la police suédoise, il est stipulé : « Dans l’ensemble, il est difficile de trouver le moindre défaut. Châssis, direction, suspension, antipatinage et motorisation affichent tous des performances exemplaires. Le changement rapide de voie à grande vitesse semble presque trop facile : la voiture fait ce qu’on lui demande et se joue des forces latérales comme si de rien n’était ».

 

Si la police suédoise est la première à utiliser le V90, Volvo Cars a déjà vendu des véhicules aux forces de l’ordre de pays comme la Norvège, l’Italie, le Royaume-Uni et les Pays-Bas. Le Volvo V90 n’échappant pas à la règle, il  sera lui aussi proposé aux polices de nombreux pays.

 

À bord du V90 de police, Volvo fait franchir un nouveau cap à l’expérience de conduite très raffinée de ce modèle déjà récompensé. Pour transformer le break premium en véhicule d’urgence adapté, le département dédié aux produits spéciaux de Volvo Cars l’a transformé conformément aux besoins spécifiques des forces de l’ordre.

 

Ainsi, le châssis est renforcé et plus dynamique, les freins et la suspension sont optimisés et le véhicule se dote de tous les outils et systèmes de communication nécessaires. Il faut une semaine environ pour transformer le V90 standard en véhicule de police dans l’usine spéciale de Volvo Cars à Torslanda, en Suède.

 

Volvo Cars n’en est pas à son coup d’essai en matière de voitures de police, loin de là : dès 1929, la police suédoise veillait sur ses concitoyens au volant d’une Volvo. Dans les décennies qui ont suivi, des Volvo classiques telles que l’Amazon et la 144 ont, à leur tour, revêtu l’uniforme. Plus récemment, les breaks XC70 et V70 sont venus gonfler les rangs des forces de police. Enfin, le XC70, comme le V90, a été élu meilleur véhicule jamais testé par la police à son lancement.

 

 

Volvo Car Group en 2015

Au cours de l’exercice fiscal 2015, le résultat d’exploitation de Volvo Car Group a atteint 6,62 MSEK (698 millions d’euros), contre 2,128 MSEK (224 millions d’euros) enregistrés en 2014. Le chiffre d’affaires pour cette période s’élève à 164,043 MSEK (17,3 milliards d’euros), contre 137,590 MSEK (14,5 milliards d’euros) en 2014. Sur l’ensemble de l’année 2015, les ventes mondiales ont atteint un record de 503 127 véhicules écoulés, soit une hausse de 8 % comparativement à 2014. Ces ventes historiques couplées à un résultat d’exploitation record particulièrement encourageant, incitent Volvo Car Group à poursuivre ses investissements vers sa transformation à l’échelle mondiale.

 

A propos de Volvo Car Group

Volvo existe depuis 1927. Aujourd’hui, Volvo est une des marques automobiles les plus connues et les plus respectées au monde, avec 503 127 véhicules vendus en 2015 dans une centaine de pays. Volvo Cars appartient à la société chinoise Zhejiang Geely Holding (Geely Holding) depuis 2010, et était rattaché jusqu’en 1999 au groupe suédois Volvo Group, lorsque la compagnie a été rachetée par l’américain Ford Motor Company. En 2010, Geely Holding a acquis Volvo Cars.

 

En décembre 2015, Volvo Cars comptait plus de 29 000 employés à travers le monde. Le siège social, le développement produit, le marketing et l’administration de Volvo Cars sont principalement situés à Göteborg, en Suède. Le siège de Volvo Cars en Chine se trouve à Shanghai. Ses principales usines de production de voitures se situent à Göteborg (Suède), Gand (Belgique), et Chengdu (Chine) ; les moteurs sont fabriqués à Skövde (Suède) et Zhangjiakou (Chine), et les éléments de carrosserie à Olofström (Suède).

 

Mots clés:
Technologie, Special Interests, 2017, V90, Groupe motopropulseur
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média