Communiqués

LES VOITURES INTELLIGENTES EVITENT LES ACCIDENTS

 

L'objectif est que les voitures de demain puissent simplement éviter les accidents ; même si aujourd'hui, certaines sont déjà assez développées pour alerter le conducteur ou freiner la voiture pour empêcher une collision.

 

Est-ce qu'il vous est déjà arrivé de vous assoupir, voire presque de vous endormir au volant ? Si c'est le cas, vous n'êtes pas le seul à avoir répondu "oui" à cette question.

 

Beaucoup d'accidents de la route sont causés par des conducteurs assoupis, et ce dans le monde entier. Il est parfois difficile de certifier que c'est un conducteur fatigué qui a provoqué l'accident ; ainsi toute l'ampleur du problème est en grande partie cachée. Ce qui est clair, cependant, c'est que les conducteurs somnolents présentent un large risque pour la sécurité routière.

 

Selon le NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration), aux Etats-Unis, environ 100 000 accidents sont causés par des conducteurs s'endormant au volant. Suite à ces accidents, quelques 1 500 conducteurs et passagers sont tués et 70 000 sont blessés.

 

La situation est identique en Europe. Les statistiques de l'organisation d'assurance allemande (GDV) révèlent qu'environ 25 % des accidents mortels sur l'autoroute allemande sont causés par des conducteurs fatigués ou endormis.

 

Les accidents en dehors des villes sont plus fréquents

Par rapport aux accidents « normaux », les accidents liés au sommeil se produisent davantage en dehors des villes, et sur des routes où la vitesse est limitée entre 70 et 110 km/h (Anna Anlund, VTI, the Swedish National Road and Transport Research Institute, en Suède).

Volvo Cars a développé une technologie qui peut alerter un conducteur somnolent avant qu'il ne s'assoupisse au volant. Ce système, appelé Driver Alert Control (alerte vigilance conducteur), s'assure automatiquement de la bonne trajectoire de la voiture, en contrôlant la façon dont elle se déplace entre les lignes au sol.

 

L'alerte vigilance conducteur se concentre principalement sur des situations avec un risque de déconcentration important, et où un accident pourrait avoir de sérieuses conséquences. Par exemple, sur une portion de route linéaire, facile à conduire et monotone, le conducteur peut se sentir détendu et le risque de s'assoupir augmente.

 

Un des autres facteurs d'accidents fréquents est la distraction. Un téléphone portable qui se met à sonner ou bien alors un conducteur qui fait tomber quelque chose et commence à le chercher partout. Selon le NHTSA, les conducteurs distraits sont à l'origine de 40 % des sorties de route.

 

Les sorties de routes sont souvent fatales

Les sorties de route représentent un peu plus de 20 % de tous les accidents et presque 40 % des accidents mortels, selon les statistiques américaines (NTHTSA, 2003). Dans d'autres pays, les statistiques révèlent également que les sorties de routes figurent fortement parmi les accidents graves.

 

Afin de réduire les risques de sorties de route, Volvo a mis au point un système connu sous le nom de Lane Departure Warning (alerte franchissement de ligne), qui surveille la route via une camera installée sous le rétroviseur. Si une roue franchit accidentellement la ligne, un signal alerte le conducteur pour qu'il puisse réagir.

 

Collision Avoidance By Auto Steering (système anticollision par direction automatique), un des autres systèmes qui permet de réduire les sorties de route, surveille le trafic en approche grâce à un radar et des caméras. Si le conducteur ne répond pas au signal d'alerte, le système renforce l'effort de braquage pour remettre la voiture dans la bonne voie.

 

La collision frontale est un scénario d'accident difficile qui engendre souvent de très sérieuses conséquences. En Allemagne, ces collisions frontales représentent 5 % de tous les accidents et 20 % des accidents mortels.

 

Même lorsqu'il s'agit de chocs frontaux, l'alerte franchissement de ligne contribue à réduire leur fréquence. Cette technologie sera disponible sur les prochains modèles Volvo.

 

Les chocs arrière sont fréquents

Les chocs arrière sont des collisions qui se produisent souvent, représentant 29 % de tous les accidents signalés par la police aux Etats-Unis. Sur à peu près la moitié des chocs arrière, le conducteur n'a pas freiné avant l'impact.

 

Ces accidents, arrivant fréquemment à faible allure, ne représentent pas de risques particuliers sauf au niveau du cou, blessure de longue durée. City Safety, un nouveau système Volvo actif jusqu'à 30 km/h, permet d'éviter ou de réduire les conséquences d'un choc arrière.

 

City Safety permet d'éviter ou de réduire les conséquences d'une collision à basse vitesse, en freinant automatiquement la voiture et en limitant l'accélérateur. Dans la foulée, les feux stop sont allumés pour prévenir les autres automobilistes. City Safety est un équipement de série sur le nouveau Volvo XC60.

 

Le système est programmé pour répondre aux véhicules qui précèdent, qu'ils soient garés ou qu'ils se déplacent dans la même direction.

 

En fonction de la vitesse du véhicule et de la distance qui le sépare de la voiture qui précède, le système calcule le freinage nécessaire pour éviter la collision. Si celui-ci excède un niveau donné sans même que le conducteur ne réagisse, le risque d'une collision devient alors imminent et le système freine automatiquement.

 

Un danger pour les piétons japonais

Les piétons qui traversent la chaussée sont une des sources d'accident les plus communes dans nos villes. Aux Etats-Unis, plus de 11 % de tous les tués sur la route sont des piétons, et au Japon, environ 30 %.

 

Volvo Cars travaille actuellement sur une nouvelle technologie avancée dans le but de réduire, voire totalement éviter toute collision avec des piétons, en environnement urbain. Elle utilisera radars et cameras.

 

L'objectif est d'identifier les piétons et d'alerter le conducteur pour qu'il puisse éviter l'accident. Si ce dernier ne réagit pas à temps, le système freine automatiquement la voiture.

 

Brève chronologie sécurité Volvo depuis 2000

2000  

Inauguration du Centre de Sécurité de Volvo Cars à Göteborg (Suède)

(Volvo On Call) Système d'assistance et de sécurité

2001   Volvo Safety Concept Car (SCC)
2003   IDIS (Intelligent Driver Information System), système d'information « intelligent »
2004  

BLIS (Blind Spot Information System), système anti-angle mort)

ACC (Adaptive Cruise Control), régulateur de vitesse adaptatif

2005   Driver Alert, système d'alerte en cas de risque d'endormissement du conducteur (concept)
2006   Système anti-collision avec aide au freinage (Collision Warning with Brake Support)
2007  

Système (Volvo City Safety) permettant d'éviter les collisions à basse vitesse (concept)

CADS II : Régulateur de vitesse adaptatif (ACC) combiné à l'anticipation de collision (CWAB)

Alerte de franchissement de ligne (LDW)

2008  

Alcoguard Ethylotest anti-démarrage

Volvo City Safety équipe de série le nouveau Volvo XC60

2009  

Concept S60 avec système d'avertissement anticollision avec freinage entièrement automatique (Collision Warning with Full Auto Brake) et détection des piétons.

50ème anniversaire de la ceinture sécurité à 3 points Volvo

   

 

Nb: Ce communiqué fait partie du dossier « VOLVO SAFETY BELT 50 YEARS ANNIVERSARY »
(LES CINQUANTE ANS DE LA CEINTURE DE SECURITE VOLVO) du 10 au 13 aout 2009.

 

Mots clés:
Sécurité, Technologie
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.