Communiqués

LE VOILE SE LÈVE SUR LA VOLVO OCEAN RACE 2017-2018 : UN NOUVEAU PARCOURS QUI S’ANNONCE DIFFICILE

LE VOILE SE LÈVE SUR LA VOLVO OCEAN RACE 2017-2018 : UN NOUVEAU PARCOURS QUI S’ANNONCE DIFFICILE

Tough new route for 2017-2018 Volvo Ocean Race announced

La Volvo Ocean Race est considérée comme l’une des compétitions sportives les plus difficiles et les plus prestigieuses du monde toutes disciplines confondues. Nul autre événement ne met aussi sévèrement à l’épreuve les hommes et le matériel ni ne requiert une telle combinaison entre compétences individuelles, travail d’équipe, excellence technique, puissance technologique et… une bonne dose de courage.

 

Des qualités que Volvo Cars partage avec cette course et qui expliquent l’acquisition de la compétition par le groupe en 1997, soucieux qu’il était de créer un lien entre sa tradition de prouesse technologique, de design et d’esprit d’équipe d’une part, et la course à la voile la plus appréciée et la plus ardue du monde d’autre part. « La Volvo Ocean Race est exigeante et prestigieuse. Tout comme nous », a déclaré Håkan Samuelsson, Président et CEO de Volvo Cars.

 

Aujourd’hui, Volvo Cars a le plaisir de se joindre à l’équipe de la Volvo Ocean Race pour dévoiler une édition 2017-2018 qui poussera les voiliers hautes performances de 65 pieds et leurs équipages jusqu’à leurs extrêmes limites sur cette course de neuf mois autour du monde.

 

Le nouveau tracé sera le plus long de l’histoire de la course, avec plus de 45 000 milles marins (mm), la traversée de quatre océans et des escales dans 11 grandes villes sur cinq continents. Cette année, près de 12 500 milles de la course seront disputés dans l’océan Austral, les eaux glacées et déchaînées qui bordent l’Antarctique et où, sans l’entrave des terres, certaines dépressions météorologiques profondes créent des vagues géantes et des vents parmi les plus forts de la planète, dépassant parfois les 130 km/h.

                 

Pour Volvo Cars, la course est une ode à des valeurs communes et l’occasion rêvée d’associer sa marque à un événement itinérant de dimension mondiale et de présenter ses véhicules sur cinq continents. La course dure neuf mois et fait escale dans de nombreux ports autour de la planète.

 

« Lors de la dernière édition, nous avons accueilli plus de 2,3 millions de visiteurs et reçu plus 70 000 VIP dans nos installations des villes hôtes. Nous sommes bien décidés à rendre la compétition encore plus passionnante en 2017-2018 et à faire de l’expérience dans les villages qui jalonnent la course un moment privilégié pour nos fans, nos invités et nos partenaires », a déclaré Richard Mason, Directeur des opérations pour la course.

 

La compétition qui fête ses 43 ans partira d’Alicante fin 2017 pour un sprint de 700 mm vers Lisbonne, au Portugal. De la capitale portugaise, la flotte se dirigera vers le sud pour atteindre le Cap, en Afrique du Sud, avant de disputer une manche épique de quelques semaines dans l’océan Austral puis de remonter vers l’équateur jusqu’à Hong Kong, en Chine.

 

Après un transfert hors compétition vers Canton, en Chine, où seront organisées une course In-Port et une série d’activités sur place, les voiliers repartiront de Hong Kong pour mettre le cap sur Auckland, en Nouvelle-Zélande. Les équipages poursuivront leur route vers l’océan Austral pour franchir le plus mythique des passages, le cap Horn, et remonter dans l’Atlantique vers le port brésilien d’Itajaí.

 

De là, comme lors de la dernière édition, les voiliers regagneront l’hémisphère nord, et plus précisément la côte est des Etats-Unis, à Newport, sur Rhode Island, avant de s‘élancer sur le ruban bleu d’une manche transatlantique qui les verra rallier les côtes britanniques pour la première fois depuis 12 ans.

 

En mai 2018, la flotte jettera l’ancre à Cardiff, capitale du Pays de Galles puis s’affrontera au nord des îles britanniques lors d’une manche courte qui s’annonce ardue et les mènera jusqu’à l’avant-dernière escale à Göteborg, en Suède. L’édition 2017-2018 se terminera en apothéose à la Haye, aux Pays-Bas.

 

« Plus d’action, plus de vitesse, plus de milles sur le fil et plus de villes hôtes, mais une course plus courte qui évolue dans la bonne direction, qui la rapproche de ses racines et de son héritage tout en optimisant la valeur commerciale et l’excellence du partenariat pour nos sponsors », s’est félicité Mark Turner, nommé CEO de la Volvo Ocean Race en début de mois.

 

La Volvo Ocean Race a été achetée en 1997 par AB Volvo, constructeur de poids lourds, bus, engins pour la construction, moteurs industriels et de bateaux. Volvo Car Group, la branche automobile, appartenait alors à AB Volvo. Depuis 1999 -année où Ford avait racheté Volvo Car Group- la course est détenue conjointement par Volvo Car Group et AB Volvo.

 

Pour plus de contenus visuels et audiovisuels, rendez-vous sur le site Internet officiel de la Volvo Ocean Race.

  

 

Volvo Car Group en 2015

 

Au cours de l’exercice fiscal 2015, le résultat d’exploitation de Volvo Car Group a atteint 6,62 MSEK (698 millions d’euros), contre 2,128 MSEK (224 millions d’euros) enregistrés en 2014. Le chiffre d’affaires pour cette période s’élève à 164,043 MSEK (17,3 milliards d’euros), contre 137,590 MSEK (14,5 milliards d’euros) en 2014. Sur l’ensemble de l’année 2015, les ventes mondiales ont atteint un record de 503 127 véhicules écoulés, soit une hausse de 8 % comparativement à 2014. Ces ventes historiques couplées à un résultat d’exploitation record particulièrement encourageant, incitent Volvo Car Group à poursuivre ses investissements vers sa transformation à l’échelle mondiale.

 

À propos de Volvo Car Group

 

Volvo existe depuis 1927. Aujourd’hui, Volvo est une des marques automobiles les plus connues et les plus respectées au monde, avec 503 127 véhicules vendus en 2015 dans une centaine de pays. Volvo Cars appartient à la société chinoise Zhejiang Geely Holding (Geely Holding) depuis 2010, et était rattaché jusqu’en 1999 au groupe suédois Volvo Group, lorsque la compagnie a été rachetée par l’américain Ford Motor Company. En 2010, Geely Holding a acquis Volvo Cars.

 

 

En décembre 2015, Volvo Cars comptait plus de 29 000 employés à travers le monde. Le siège social, le développement produit, le marketing et l’administration de Volvo Cars sont principalement situés à Göteborg, en Suède. Le siège de Volvo Cars en Chine se trouve à Shanghai. Ses principales usines de production de voitures se situent à Göteborg (Suède), Gand (Belgique), et Chengdu (Chine) ; les moteurs sont fabriqués à Skövde (Suède) et Zhangjiakou (Chine), et les éléments de carrosserie à Olofström (Suède).

 

Mots clés:
Événements / Activités, Entreprise
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média

For information on how Volvo Cars process your personal data in relation to Volvo Cars Global Newsroom click here.

Le site Volvo Cars utilise des cookies afin d'optimiser votre expérience utilisateur sur ce site. Les cookies du site ne stockent pas d'informations personnelles. Pour en savoir plus, consultez notre Page Politique en matière de cookies.
Nous attirons votre attention sur le fait que ce site est destiné aux médias et que tout usage des visuels à titre commercial ou publicitaire est interdit. Merci de vous référer aux Conditions d’utilisation du site

Acceptez