Communiqués

LORIENT, VILLE ROSE

Volvo Ocean Race 2014-15 / Team SCA, premier équipage 100% féminin

Victoire historique à Lorient de Team SCA, l'équipage 100% féminin mené par Sam Davies

 

L’étape de Lorient de la Volvo Ocean Race va rester gravé dans l’histoire de la course au large. Pour la première fois depuis le départ d’Alicante, le 11 octobre dernier, c’est l’équipage 100 % féminin de Team SCA qui s’est imposé devant le reste de la flotte. Sam Davies et son équipage ont franchi en tête la ligne d’arrivée de l’étape 8 de la Volvo Ocean Race ce matin, à 4 h 11 minutes et 11 secondes à Lorient. Cette victoire magnifique s’est construite juste après le départ, à Lisbonne, lorsque les filles ont pris la tête. Depuis, elles n’ont pas fait la moindre erreur stratégique et aucun des six équipages masculins n’a jamais réussi à menacer leur domination.

« C’est énorme pour nous de gagner cette étape. Tous ceux qui nous suivent savent combien cette course est difficile et combien il est dur d’être sur le podium » a expliqué Sam Davies, juste après son arrivée. Avec cette victoire éclatante, Sam Davies marque les esprits. C’est la première fois que l’équipage parvient à s’imposer après avoir, de manière presque systématique, fermé la marche sur les étapes précédentes.

Malgré l’heure tardive, plusieurs bateaux suiveurs étaient sur le plan d’eau pour saluer l’équipage du bateau magenta et c’est Team Vestas Wind qui a pris la seconde place, à 4h 59 minutes et 38 secondes. Là encore, l’histoire ne pouvait être plus belle. On se souvient que le bateau avait été presque détruit sur un haut fond le 30 novembre 2014 et qu’il fait ici son grand retour après plusieurs mois de chantier. Abu Dhabi Ocean Racing complète le podium. Il s’agira d’un 7ème podium pour l’équipage émirati qui, sauf accident, est presque assuré d’une victoire à Göteborg.

La grande déception de cette étape est pour Dongfeng Race Team. L’équipage franco-chinois, qui s’est entraîné à Lorient, devrait terminer dernier de cette étape. Ce résultat sévère, le plus mauvais de toute l’épreuve, devrait leur fait perdre la seconde place au profit de Team Brunel et reflète mal les performances réalisées par Caudrelier et ses hommes sur ce tour du monde.

Temps de course de Team SCA : 3 jours 13 heures 11 minutes 11 secondes

Réaction de Sam Davies :


« Merci à tous pour le soutien. On a juste navigué comme on sait faire. Nous étions concentrées pour bien naviguer. Au vu des conditions, beaucoup de choses pouvaient arriver. L’étape était courte mais quand tu sais que tu vas rencontrer ce genre de condition, tu sais que ça peut être long. C’est la récompense de tout le travail que l’on a fait. C’est notre premier podium d’étape.
C’est énorme pour nous de gagner cette étape. Tous ceux qui nous suivent savent combien cette course est difficile et combien il est dur d’être sur le podium. Ca fait longtemps que l'on travaille pour ça. Nous avons escaladé des montagnes pour arriver jusque là. On avait dit que l'on voulait faire au moins un poidum. Et celui-là est particulièrement beau.
Certaines d'entre nous habitent ici. Nous sommes très contentes d'être à la maison. C'était dur. Nous avons eu beaucoup de vent dans le golfe de Gascogne, jusque 35 noeuds. Une mer énorme, face au vent. Les filles ont été incroyables même si certaines ont été un peu malades, elles ont continué à travailler. »



Notes aux journalistes : la Volvo Ocean Race

  • La prochaine Volvo Ocean Race sera la 12e édition d’un événement créé il y a 40 ans, en 1973, sous le nom de Whitbread Round the World Race.
  • La course démarrera le 4 octobre 2014 avec la première course In-Port à Alicante en Espagne et se terminera le 27 juin 2015 avec la dernière In-Port à Göteborg, siège suédois de Volvo.
  • Ce parcours de 38 739 milles s’arrêtera au Cap (Afrique du Sud), Abu Dhabi (EAU), Sanya (Chine), Auckland (Nouvelle-Zélande), Itajaí (Brésil), Newport (Rhode Island, Etats-Unis), Lisbonne (Portugal) and Lorient (France). Un pit-stop de 24 heures est prévu à La Hague entre France et Suède. 
  • Les deux prochaines éditions de la course se disputeront à bord d’un nouveau monotype, le Volvo Ocean 65. Dessiné par Farr Yacht Design, il est construit par un consortium de quatre chantiers en France, Italie, Suisse et Grande-Bretagne.
  • Ces voiliers de 65 pieds de long (19,8 m) sont tous strictement identiques et livrés ‘prêts à naviguer’. Ils sont équipés des dernières technologies vidéo, satellites et médiatiques pour encourager le travail des reporters embarqués, un programme mis en place depuis 2008-09.
  • Sept équipages vont franchir la ligne au départ d’Alicante en Octobre: Team SCA est le premier équipage 100 % féminin depuis 2001 – 2002. Abu Dhabi Ocean Racing revient avec le skipper anglais Ian Walker. Dongfeng Race Team est un projet franco chinois skippé par Charles Caudrelier. Team Brunel, originaire des Pays Bas, est skippé par Bouwe Bekking. Le Team Alvimedica est skippé par le jeune Charlie Enright. MAPFRE est skippé par Iker Martinez. Team Vestas Wind, du Danemark, est skippé par l’Australien Chris Nicholson.

La Volvo Ocean Race précédente est partie en octobre 2011 d’Alicante. En juillet 2012, les Français de Groupama sailing team menés par Franck Cammas remportaient une victoire historique.

Mots clés:
Événements / Activités
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média

For information on how Volvo Cars process your personal data in relation to Volvo Cars Global Newsroom click here.

Le site Volvo Cars utilise des cookies afin d'optimiser votre expérience utilisateur sur ce site. Les cookies du site ne stockent pas d'informations personnelles. Pour en savoir plus, consultez notre Page Politique en matière de cookies.
Nous attirons votre attention sur le fait que ce site est destiné aux médias et que tout usage des visuels à titre commercial ou publicitaire est interdit. Merci de vous référer aux Conditions d’utilisation du site

Acceptez