Communiqués

L’ART DE TRANSFORMER UN JEU DE PARC D’ATTRACTION EN UN TEST DE SORTIE DE ROUTE AU CENTRE DE SÉCURITÉ VOLVO CARS

 

Volvo XC90 crash test

Anders Axelson, expert en sécurité chez Volvo Cars est un excellent exemple de la façon dont certaines idées brillantes peuvent surgir dans les plus étranges circonstances. En 2007, lors d’une visite à Legoland avec ses jumelles, Anders a imaginé, à partir d’une attraction, un nouveau test de sécurité efficace dans le cadre de la protection des passagers en cas de sortie de route, thématique chère à Volvo Cars.

 

« En observant les gens être balancés dans toutes les directions lors d’un tour de Robocoaster, j’ai soudain réalisé que ces mouvements rapides et imprévisibles ressemblaient aux violentes forces auxquelles sont exposées les passagers en cas de collision dus à une sortie de route », déclare Anders Axelson.

 

Les accidents dus aux sorties de route occupent l’esprit d’Anders depuis 2006, lorsque Volvo Cars a intensifié le développement des technologies améliorant la protection des passagers dans ces situations complexes.

En se basant sur des données réelles, l’équipe d’Anders Axelson a conçu trois méthodes d’évaluation de crash tests, appelées ‘Ditch’ (Fossé), ‘Airborne’ (« En suspension ») et ‘Rough terrain’ (« Terrain difficile »), afin de mesurer les conséquences d’une collision à partir de divers scénarios de sortie de route.

L’analyse des films effectués à partir de plusieurs de ces tests a confirmé qu’être éjecté de la position supposée idéale, assis et fermement attaché, est à mettre en corrélation avec les mécanismes potentiellement responsable de blessures lors de vrais accidents.

 

À la recherche d’une méthode d’évaluation

« Les ingénieurs ont développé des solutions prometteuses afin de retenir efficacement les passagers en les maintenant  dans leur position. Mais étant donné qu’il est très long et coûteux d’effectuer les tests en condition réelles, nous avions besoin d’une méthode plus rapide et économique pour évaluer les idées », rappelle Anders Axelson.

Le coup de génie survint opportunément à l’occasion d’un voyage familial à Legoland, au Danemark. À l’époque, les jumelles d’Anders étaient trop petites pour monter dans le « Robocoaster », mais après avoir observé d’autres enfants se faire secouer par le bras du robot, il comprit que l’attraction avait un potentiel plus étendu que le seul divertissement.

De retour au bureau, Anders commença à chercher un robot similaire, qui pourrait être programmé afin d’imiter les mouvements exacts enregistrés par Volvo Cars lors des crash tests de sortie de route.

  

Équipement de tests unique

« Le constructeur de robots ABB possédait la technologie et les connaissances pour programmer une machine conçue pour un travail de précision, consistant à secouer un siège de voiture dans un apparent mouvement aléatoire », explique Anders Axelson.

 

Un siège de véhicule muni d’un système de retenue est monté sur le robot multiaxial. Le robot, équipé d’un mannequin crash tests, peut être programmé pour reproduire la cinématique des passagers lors des instants critiques d’une sortie de route.

 

Au cours du travail de développement du tout nouveau XC90 et d’autres véhicules de la société basés sur la nouvelle architecture évolutive, le propre « Robocoaster » de Volvo Cars a été utilisé, afin de déterminer la juste combinaison entre géométrie de la ceinture de sécurité, rétraction rapide, et conception permettant de maintenir fermement le passager en position en cas de sortie de route.

 

Une solution de sécurité en cas de sortie de route encore jamais vue

Le résultat se traduit par un ensemble d’équipements de protection en cas de sortie de route totalement innovant, incluant une rapide rétraction électrique de la ceinture de sécurité, ainsi qu’un système exclusif « d’absorption de l’énergie » dans le siège, qui amortit les forces verticales pouvant survenir dans ce type de situation.

 

« Le résultat le plus précieux des tests effectués avec le ‘Robocoaster’ réside probablement dans le parfait équilibre d’interactions entre la rétraction de la ceinture de sécurité, et le support latéral optimisé de notre siège dernière génération » ajoute Anders Axelson.

 

Par ailleurs, Anders Axelson n’est jamais monté sur le “Robocoaster” lors de sa visite à Legoland. « C’est hors de question, les attractions aussi violentes me rendent malades », déclare-t-il avec sourire.

Mots clés:
Sécurité, Technologie
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média

For information on how Volvo Cars process your personal data in relation to Volvo Cars Global Newsroom click here.

Le site Volvo Cars utilise des cookies afin d'optimiser votre expérience utilisateur sur ce site. Les cookies du site ne stockent pas d'informations personnelles. Pour en savoir plus, consultez notre Page Politique en matière de cookies.
Nous attirons votre attention sur le fait que ce site est destiné aux médias et que tout usage des visuels à titre commercial ou publicitaire est interdit. Merci de vous référer aux Conditions d’utilisation du site

Acceptez