Communiqués

VOLVO CARS AU SALON DE L’AUTOMOBILE DE GUANGZHOU 2014

The all-new Volvo XC90
 

La Chine, pierre angulaire de l’expansion mondiale de Volvo Car Group

  

  • Ventes record cette année d’au moins 80 000 véhicules en Chine, qui devient le premier marché de Volvo

  • Production en Chine du très prisé crossover XC60 à l’usine de Chengdu

  • Production en Chine de la future nouvelle berline à l’usine de Daqing

  • Lancement asiatique du nouvel XC90 à Guangzhou

  

Volvo Car Group, entreprise suédoise détenue par le groupe chinois Zhejiang Geely Holding, est déterminée à faire de la Chine la pièce maîtresse de ses projets d’expansion mondiale par la mise en place de nouveaux sites de production, et la production en Chine de ses modèles les plus récents destinés au marché intérieur et international.

 

La Chine est sur le point de supplanter les États-Unis comme premier marché de Volvo Cars en 2014, avec au minimum 80 000 véhicules commercialisés, contre 61 146 unités par rapport à 2013, soulignant la place grandissante qu’occupe l’entreprise sur le marché automobile affichant la plus forte croissance au monde.

 

Le segment premium du marché automobile chinois devrait selon les prévisions connaître une croissance de 20% cette année. Volvo escompte dépasser ce niveau en 2014, indiquant par là même gagner des parts de marché sur ses concurrents. Son objectif à long terme est de vendre 200 000 véhicules par an dans le pays.

 

Volvo Cars a marqué son engagement à long terme envers la Chine au début du mois en agrandissant sensiblement son site de production de Daqing.

 

Daqing fabriquera certains des modèles les plus innovants de la gamme Volvo reposant sur l’architecture produit évolutive SPA, une plate-forme véhicule modulaire. Cette opération fera de Daqing l’une des usines automobiles les plus avancées de Chine. La première Volvo SPA à sortir des chaînes de Daqing sera une nouvelle berline premium.

 

Ce mois-ci également, Volvo Cars a démarré la production de son crossover champion des ventes XC60 à l’usine de Chengdu. Le Volvo XC60 est le second modèle produit en Chine après le lancement en fabrication, en novembre 2013, de la berline Volvo S60L à empattement allongé.

 

L’arrivée du XC60 sur les chaînes de montage de Chengdu se traduit par la création de 500 emplois manufacturiers qui portent l’effectif total de l’usine à environ 2 650 personnes. Une nouvelle organisation du temps de travail garantira l’augmentation de production qui s’impose.

  

Le XC60 est le modèle champion des ventes de Volvo en Chine et dans le monde.

 

Globalement, les ventes du XC60 ont progressé de 20,4% avec 98 309 véhicules sur les 9 premiers mois de 2014, et les ventes en Chine affichent sur la même période une hausse de 32,3 % avec 24 940 véhicules. Au début de l’année, le XC60 a franchi la barre des 500 000 unités depuis son lancement en 2008.

 

Une première chinoise à Guangzhou : le tout nouveau Volvo XC90

 

Au Salon de l’Automobile de Guangzhou 2014, Volvo Cars présentera pour la première fois au public chinois le tout nouveau Volvo XC90. Avec les États-Unis, la Chine sera le principal marché du premier modèle Volvo entièrement développé sous appartenance chinoise de l’entreprise.

 

Le tout nouveau XC90 est un SUV 7 places de qualité premium, au design remarquable, équipé de systèmes de sécurité au meilleur niveau mondial, d’une motorisation T8 Twin Engine haut de gamme délivrant près de 400 ch, avec des émissions de CO2 limitées à environ 60 g/km : une combinaison inégalée de puissance, d’économie de carburant, et de finitions intérieures exceptionnelles. La voiture offre un design extérieur et intérieur de toute beauté, avec notamment une console de contrôle à écran tactile type tablette constituant le cœur d’un tout nouveau système de commande embarqué.

 

Avec la S60L essence Plug-in Hybrid produite en Chine, le XC90 T8 Twin Engine confirme la position de leader de Volvo Cars en matière d’électrification intelligente. Volvo commencera en 2015 à proposer à la clientèle chinoise un XC90 T8 Twin Engine doté d’une autonomie électrique portée à 50 km, conformément à la réglementation locale en vigueur.

 

Après trois années de préparation dans le cadre d’un programme d’investissement de 11 milliards de dollars (environ 8,76 milliards d’euros), le tout nouveau XC90 ouvre un nouveau chapitre de l’histoire de Volvo. Le véhicule s’empare de la nouvelle orientation du design de Volvo, intègre sa propre gamme de technologies inédites, et adopte la nouvelle architecture produit évolutive SPA de la marque ainsi que sa famille de motorisations Drive-E 2 litres 4-cylindres à haut rendement.

 

Ainsi, le tout nouveau XC90 constitue une preuve indubitable de la stratégie « Volvo par Volvo ». Avec son remarquable mélange de luxe, d’espace, de polyvalence, d’efficacité et de sécurité d’envergure mondiale, le véhicule fait entrer le segment SUV dans une nouvelle dimension, au même titre que le XC90 initial en 2002.

 

« L’architecture SPA nous a permis de créer le premier SUV au monde sans concessions », explique le Dr Peter Mertens, Vice-président senior en charge de la R&D de Volvo Car Group. « Voilà un habitacle généreux et flexible procurant une sensation de parfaite maîtrise, associé à l’agilité et au confort délicat d’un modèle beaucoup plus petit et plus bas ».

 

Une série spéciale First Edition de 1 927 XC90, proposée en septembre à l’échelle mondiale uniquement en ligne, a trouvé preneurs en l’espace de 47 heures. Quelque 350 modèles First Edition sont allés à des acheteurs chinois : c’est bien là le signe de l’attractivité qu’exerce le XC90 sur la clientèle chinoise des SUV de luxe.

 

Volvo à Daqing

 

Volvo Cars possède déjà un site de production à Daqing, fondé en septembre 2013. Son premier produit, le XC Classic, une version du célèbre SUV Volvo XC90, a été lancé en Chine en septembre 2014.

 

L’usine de Daqing, qui emploie environ 700 personnes, est dotée d’une capacité initiale de 80 000 véhicules.

 

La décision de Volvo Cars d’accroître sensiblement sa production à Daqing souligne son engagement croissant en Chine. L’entreprise suédoise, majoritairement détenue par le groupe chinois Zhejiang Geely Holding, entretient aussi des relations étroites et évolutives avec le gouvernement municipal de Daqing, qui possède 37% de Volvo Cars.

 

Volvo Cars et la ville de Daqing œuvrent ensemble à la relance de la croissance économique et au développement de la ville et de sa région, sous l’impulsion de la présence grandissante de Volvo Cars sur le marché automobile chinois en plein expansion.

 

Volvo à Chengdu

 

L’usine de Chengdu est située dans la Zone de Développement Economique et Technologique de Chengdu en Chine centrale. La capacité de production annuelle est de 120 000 véhicules.

 

Volvo Cars possède par ailleurs une usine à Daqing, au nord-est de la Chine, où a démarré l’assemblage du Volvo XC Classic, variante du Volvo XC90 de première génération fabriquée localement pour le marché chinois.

 

Volvo Cars exploite également une usine de moteurs à Zhangjiakou, au nord-ouest de Pékin. Ce site, opérationnel depuis l’automne 2013, alimente Chengdu et Daqing.

 

L’ensemble des activités de l’entreprise en Chine a été développé selon les standards et processus internationaux de Volvo Cars mis en œuvre en Europe, dans les usines de Torslanda et de Gand.

 

« L’usine de Chengdu est strictement au niveau de nos usines européennes », confie Lars Danielson, Vice-Président senior chargé des Opérations de Volvo Cars en Chine et Directeur général de Volvo Cars Chine. « Que ce soit en termes de qualité, de technologies et d’équipements installés, d’environnement de travail et de sécurité, ou de performances écologiques, notre usine de Chengdu répond aux normes et exigences internationales de Volvo Cars ».

 

Qualité chinoise au niveau international

 

Les véhicules fabriqués en Chine seront aux normes internationales. Volvo fait appel aux standards internationaux de supervision comme le Système de Production Volvo Cars, référence du constructeur en termes d’ingénierie qualité, audits qualité et assurance qualité.

 

Les niveaux de technologies et d’équipements installés sont identiques, tout comme l’environnement de travail et les standards de sécurité et de performances environnementales. Cette pratique sera relayée sur l’ensemble des sites en Chine.

 

Outre le Système de Production mondiale, Volvo impose des standards internationaux dans tous les autres domaines d’activités. Tous les employés ont été formés à leurs tâches selon les standards internationaux spécifiques de Volvo Cars. L’ensemble des fournisseurs a été soumis avec succès à un rigoureux processus d’évaluation selon les standards internationaux fournisseurs de Volvo Cars.

 

Toutes les activités doivent se conformer aux Standards Environnementaux Internationaux Volvo Cars. Les principes des normes et processus internationaux de Volvo Cars ont été mis en œuvre dans différents domaines comme l’environnement de travail, la santé et la sécurité. Cette pratique sera relayée sur l’ensemble des sites en Chine.

 

 

Volvo Car Group en 2013

Volvo Car Group a enregistré sur l’exercice 2013 un résultat d’exploitation de 1,919 milliard de couronnes suédoises (66 millions en 2012). Les revenus sur cette période se sont élevés à 122 245 millions de couronnes suédoises (contre 124 547 millions en 2012), tandis que le résultat net totalisait 960 millions de couronnes suédoises (- 542 millions en 2012). Les ventes mondiales de l’année ont atteint 427 840 véhicules (421 951 en 2012), soit une hausse de 1,4% par rapport à l’année précédente. Fruit de la maîtrise des coûts et de fortes ventes, ce résultat d’exploitation constitue concrètement une preuve supplémentaire de la progression du plan de transformation mis en oeuvre par Volvo Car Group. Sur l’ensemble de l’année 2014, la société espère continuer d’afficher un bilan positif et prévoit une hausse de près de 10% de ses ventes mondiales.

 

 

A propos de Volvo Car Group

Volvo existe depuis 1927. Aujourd’hui, Volvo compte parmi les marques automobiles les plus réputées et les plus respectées au monde, avec 427 000 véhicules vendus en 2013 dans une centaine de pays. Volvo Cars appartient depuis 2010 au groupe chinois Zhejiang Geely Holding (Geely Holding). La société était rattachée au groupe suédois Volvo Group jusqu’en 1999, année de son rachat par l’américain Ford Motor Company. L’acquisition de Volvo Cars par Geely Holding date de 2010.

 

En décembre 2013, Volvo Cars comptait plus de 23 000 employés à travers le monde. Le siège social, les services administratifs, marketing et développement produit de Volvo Cars sont concentrés à Göteborg (Suède). Volvo Cars Chine a son siège à Shanghai. Les principales usines de production automobile se situent à Göteborg (Suède), Gand (Belgique) et Chengdu (Chine) ; les moteurs sont fabriqués à Skövde (Suède) et Zhangjiakou (Chine) et les pièces de carrosserie, à Olofström (Suède).

 

 

Mots clés:
Salons de l’auto, Événements / Activités, Entreprise
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média

For information on how Volvo Cars process your personal data in relation to Volvo Cars Global Newsroom click here.

Le site Volvo Cars utilise des cookies afin d'optimiser votre expérience utilisateur sur ce site. Les cookies du site ne stockent pas d'informations personnelles. Pour en savoir plus, consultez notre Page Politique en matière de cookies.
Nous attirons votre attention sur le fait que ce site est destiné aux médias et que tout usage des visuels à titre commercial ou publicitaire est interdit. Merci de vous référer aux Conditions d’utilisation du site

Acceptez