Communiqués

VOLVO CARS DÉMARRE LA PRODUCTION DU XC60 EN CHINE

 

Volvo XC60

 Volvo Cars a démarré à l’usine de Chengdu la fabrication du XC60, son crossover champion des ventes, élargissant ainsi sa production en Chine sur fond de forte progression commerciale.

 

Le Volvo XC60 est le second modèle fabriqué à Chengdu après le lancement de production en novembre 2013 de la Volvo S60L, berline à empattement allongé.

 

L’arrivée du XC60 sur les chaînes de montage de Chengdu se traduit par la création de 500 emplois manufacturiers, qui portent l’effectif total de l’usine à environ 2 650 personnes. Une nouvelle organisation du temps de travail garantira l’augmentation de production qui s’impose.

 

Le XC60 est le modèle champion des ventes de Volvo dans le monde et en Chine.

 

Globalement, les ventes du XC60 ont progressé de 20,4% avec 98 309 véhicules sur les 9 premiers mois de 2014, et les ventes en Chine affichent sur la même période une hausse de 32,% avec 24 940. Au début de l’année, le XC60 a franchi la barre des 500 0000 unités vendues depuis son lancement en 2008.

 

« Le démarrage de production du XC60 à Chengdu constitue une étape décisive de la transformation de Volvo Cars », explique Håkan Samuelsson, Président-Directeur Général de Volvo Cars. « Il sera déterminant pour booster la croissance globale de Volvo sur ce qui représente aujourd’hui notre plus grand marché ».

 

L’usine de Chengdu est située dans la Zone de Développement Economique et Technologique de Chengdu, en Chine centrale. Sa capacité annuelle de production est de 120 000 véhicules.

 

Volvo Cars possède aussi une usine à Daqing, au nord-est de la Chine, où a démarré l’assemblage du Volvo XC Classic, variante du Volvo XC90 de première génération fabriquée localement pour le marché chinois.

 

Volvo Cars exploite par ailleurs une usine de moteurs à Zhangjiakou, au nord-ouest de Pékin. Ce site, opérationnel depuis l’automne 2013, alimente Chengdu et Daqing.

 

L’ensemble des activités de l’entreprise en Chine a été développé selon les standards et processus internationaux de Volvo Cars mis en œuvre en Europe, dans les usines de Torslanda et de Gand.

 

« L’usine de Chengdu est absolument du même niveau que nos usines européennes », confie Lars Danielson, Vice-Président senior chargé des Opérations de Volvo Cars en Chine et Président Directeur Général de Volvo Cars Chine. « Que ce soit en termes de qualité, de technologies et d’équipements installés, d’environnement de travail et de sécurité, ou de performances écologiques, notre usine de Chengdu répond aux normes et exigences internationales de Volvo Cars ».

 

Volvo Cars enregistre depuis le début de l’année une évolution commerciale globale très positive en Chine, avec des ventes en hausse de 36% par rapport à 2013. Volvo Cars progresse beaucoup plus rapidement que le segment premium en Chine, raflant des parts de marché à ses principaux concurrents.

 

En Chine, les modèles à fortes ventes, hormis le XC60 et la S60L, sont le V60 leader de son segment et la gamme V40. Les véhicules Volvo sont actuellement commercialisés sur le marché chinois par un réseau de plus de 160 concessionnaires.

 

« La clientèle chinoise n’a pas d’attentes inférieures à celles des européens. Elle veut des produits de qualité supérieure », poursuit Lars Danielson. « Le choix est vaste sur le marché chinois fortement concurrentiel. C’est pourquoi nous mettons tout en œuvre pour produire à Chengdu des véhicules Volvo de grande qualité, au moins aussi bons que ceux qui sortent de nos usines européennes ».

 

 

Volvo Car Group en 2013

Au cours de l’exercice 2013, Volvo Car Group a enregistré un résultat d’exploitation de 1,919 millions de couronnes suédoises (66 millions en 2012). Le revenu sur cette période s’est élevé à 122 245 millions de couronnes suédoises (contre 124 547 millions en 2012), tandis que le résultat net totalisait 960 millions de couronnes suédoises (- 542 millions). Les ventes mondiales de l’année ont atteint 427 840 véhicules (421 951 en 2012), soit une hausse de 1,4 % par rapport à 2012. Le résultat d’exploitation est le fruit d’un meilleur contrôle des coûts et de fortes ventes, et constitue concrètement une preuve supplémentaire de la progression du plan de transformation mis en place par Volvo Car Group. Pour l’année 2014, la société espère rester dans le positif et prévoit d’enregistrer une hausse de 10 % des ventes mondiales.

 

A propos de Volvo Car Group

Volvo existe depuis 1927. Aujourd’hui, Volvo est une des marques automobiles les plus connues et les plus respectées au monde, avec 427 000 véhicules vendus en 2013 dans une centaine de pays. Volvo Cars appartient à la société chinoise Zhejiang Geely Holding (Geely Holding) depuis 2010, et était rattaché jusqu’en 1999 au groupe suédois Volvo Group, lorsque la compagnie a été rachetée par l’américain Ford Motor Company. En 2010, Geely Holding a acquis Volvo Cars.

 

En décembre 2013, Volvo Cars comptait plus de 23 000 employés à travers le monde. Le siège social, le développement produit, le marketing et l’administration de Volvo Cars sont principalement situés à Göteborg, en Suède. Le siège de Volvo Cars en Chine se trouve à Shanghai. Ses principales usines de production de voitures se situent à Göteborg (Suède), Gand (Belgique), et Chengdu (Chine) ; les moteurs sont fabriqués à Skövde (Suède) et Zhangjiakou (Chine), et les éléments de carrosserie à Olofström (Suède).

Mots clés:
Entreprise, Fabrication
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média