Communiqués

VOLVO CARS S’EMPLOIE A OPTIMISER LA SECURITE EN ETUDIANT LE COMPORTEMENT DES CONDUCTEURS DANS LES MEGALOPOLES CHINOISES

China FOT – studying driving behaviour in Chinese megacities

Le Centre de Recherche sino-suédois pour la Sécurité Routière (CTS), au sein duquel Volvo Car Group joue un rôle majeur, débute une étude approfondie du comportement des conducteurs dans les mégalopoles chinoises de Pékin et Shanghai. Comprendre la façon dont les automobilistes y gèrent la densité exceptionnelle du trafic fait partie des objectifs primordiaux de Volvo Cars, afin de mettre au point des systèmes de sécurité qui aident les conducteurs à éviter les accidents.

 

« Le développement de toutes nos technologies de premier plan en matière de sécurité se base sur la connaissance du trafic en conditions réelles. En Chine, les essais opérationnels sur le terrain nous procureront de précieuses informations sur l’attitude des automobilistes au cœur d’un environnement intense, avec un taux très élevé d’accidents et de victimes. Cette étude révélera également la façon dont nos systèmes actuels de sécurité et d’aide aux conducteurs fonctionnent dans le contexte chinois », explique John-Fredrik Grönvall, Directeur de la Recherche sur les Accidents de la Circulation au sein du Centre de Sécurité de Volvo Cars.

Le projet Midsize Naturalistic Driving FOT (Conduite Naturelle Moyenne, Field Operational Tests - essais opérationnels sur route) en Chine est une initiative commune à Volvo Cars, l'Institut de Recherche autoroutière du Ministère des Transports chinois (RIOH), l'Université Tongji, l'Université Chalmers de Technologie, et aux sociétés suédoises ÅF Technologies et Autoliv.

Quatre des participants – Volvo Cars, le RIOH, l'Université Tongji, et l'Université Chalmers de Technologie – sont également partenaires du nouveau Centre de Recherche sino-suédois pour la Sécurité Routière à Pékin en Chine.

« Le respect des connaissances de Volvo Cars en matière de sécurité routière et la Vision Zéro suédoise prennent de plus en plus d’importance en Chine. Le FOT en Chine est le troisième projet de sécurité routière que nous avons initié au cours de l’an dernier et, somme toute, nous avons à présent 40 chercheurs impliqués. Le RIOH et l'Université Tongji, nos partenaires chinois expérimentés, fournissent à notre projet des informations essentielles sur les conditions de circulations locales » déclare Hans Nyth, Directeur du Centre de Recherche sino-suédois pour la Sécurité Routière.

 

CAMERAS ET CAPTEURS INTEGRES AU VEHICULE

 

Les dix Volvos S60L du projet FOT en Chine seront équipées de plusieurs caméras qui surveillent le conducteur et le trafic environnant. Les informations sont également collectées depuis les capteurs de sécurité intégrés aux systèmes d’assistance et de sécurité de la voiture. Ainsi le moindre incident ou situation peut être étudié et évalué. Les conducteurs ont d’ailleurs signé un accord pour être filmés.

 

À partir de mai 2014, un grand nombre de clients réels à Pékin et Shanghai conduiront les voitures pendant une période-test de dix mois. Les informations collectées, environ 5 téraoctets de données, correspondant à environ 100 000 km de conduite, seront analysées en 2015.

 

Jusqu’à présent, les tests opérationnels les plus complets ont été menés aux États-Unis et en Europe. Volvo Cars a également été partenaire de l’étude FOT en Europe, récemment achevée. 

 

 « Le comportement de base d’un conducteur est à peu près le même partout dans le monde. Cependant, la culture et l’environnement spécifique de circulation sont des facteurs locaux qui influencent les comportements clés, comme l’appréhension et l’évitement des risques dans un trafic urbain très dense. C’est l’un de nos principaux points d’attention dans l’étude FOT en Chine », conclut John-Fredrik Grönvall. 

Mots clés:
Sécurité, Technologie, Durabilité
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contacts média