Communiqués

Alimentation électrique climatiquement neutre à l’usine Volvo de Daqing, en Chine

Zurich – L’usine de production Volvo de Daqing, en Chine, est maintenant entièrement alimentée par de l’électricité climatiquement neutre. L’énergie produite à partir de la biomasse (83%) et de l’énergie éolienne (17%) permet d’économiser environ 34'000 tonnes de CO2 par an – une étape importante vers l’objectif de neutralité climatique dans la production visé par le constructeur automobile suédois haut de gamme d’ici 2025. L’usine de fabrication de la province du Heilongjiang suit l’exemple de la plus grande usine chinoise de Volvo à Chengdu, qui utilise de l’électricité climatiquement neutre depuis 2020 – tout comme près de 90% des installations de production mondiale de Volvo Cars.

 

Les centrales à biomasse qui alimentent Daqing utilisent des résidus agricoles et forestiers locaux et extraits de manière durable pour la production d’électricité. En outre, une partie de l’énergie renouvelable provient de l’énergie éolienne.

 

«Chez Volvo Cars, la durabilité est aussi importante que la sécurité», explique Javier Varela, Senior Vice President Industrial Operations and Quality. «Pour atteindre nos objectifs climatiques ambitieux, il est essentiel de réduire les émissions de notre réseau de production. Je suis très heureuse que Daqing soit maintenant alimentée à 100% par de l’électricité climatiquement neutre.»

 

Coordination étroite avec les fournisseurs

Parallèlement au jalon de Daqing, Volvo Cars a fait d’autres progrès dans la réduction des émissions de ses usines chinoises. Au cours des derniers mois, l’entreprise a contacté les fournisseurs locaux et les a encouragés à passer, eux aussi, à une alimentation énergétique climatiquement neutre. La réponse a été très positive.

 

Pour que Volvo Cars atteigne son objectif de neutralité climatique dans la production d’ici 2025, elle doit pouvoir avoir accès à une alimentation électrique et un chauffage climatiquement neutres. À cette fin, le constructeur automobile haut de gamme suédois est à la recherche de partenaires locaux au sein du gouvernement et de l’économie qui soutiendront le développement d’alternatives durables.

 

«Nous ne pourrons atteindre nos objectifs en matière de protection du climat que si nous collaborons avec nos fournisseurs», explique M. Varela. «Le soutien que nous avons reçu jusqu’à présent en Chine nous encourage. Nous voulons établir la référence pour la durabilité dans l’industrie manufacturière chinoise.»

 

Objectifs de développement durable ambitieux

Volvo Cars poursuit des objectifs climatiques et de développement durable qui comptent parmi les plus ambitieux de toute le secteur automobile. La production climatiquement neutre n’en est qu’un pilier. Au cœur de cette démarche se trouve la transformation de l’entreprise en un constructeur de voitures électriques exclusivement d’ici 2030, qui proposera alors uniquement ce type de véhicules.

 

Toutefois, l’entreprise ne se concentre pas uniquement sur l’élimination des émissions des véhicules grâce à l’électrification. Il s’agit de réduire au niveau minimal les émissions de CO2 dans l’ensemble de l’entreprise ainsi que dans la chaîne d’approvisionnement. Le recyclage et la réutilisation des matériaux jouent également un rôle important pour améliorer la durabilité. À court terme, il faudra diminuer l’empreinte carbone d’un véhicule Volvo de 40% sur l’ensemble de son cycle de vie d’ici 2025 par rapport à 2018. Volvo Cars veut devenir une entreprise totalement neutre sur le plan climatique d’ici 2040.

Mots-clés :
Fabrication, Durabilité
Les descriptifs et les données reprises dans ce document de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements décrits sont susceptibles d'être en option. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contact
  • Simon Krappl
    Marketing & Communications Director | Switzerland
    Volvo Automobile (Schweiz) AG
    Téléphone mobile: +41 79 290 19 60