Communiqués

Le passage du camion au train réduit considérablement les émissions dans le réseau logistique de Volvo Cars

Zurich - Volvo Cars réduit considérablement ses émissions de CO2 dans ses opérations logistiques en passant du camion au train pour effectuer les transports entre ses usines de fabrication et de nouveaux dépôts automobiles.

 

En Europe tout particulièrement, où les camions sont encore omniprésents dans le transport des voitures neuves vers les dépôts de distribution et les concessions sur les différents marchés, l’entreprise est en train de réduire ses émissions en abandonnant de plus en plus de transports par camions au profit du transport ferroviaire.

 

Ainsi par exemple, en mettant en œuvre le transport ferroviaire, elle a réduit ses émissions de CO2 de près de 75% sur le trajet reliant son usine de Gand en Belgique, à un dépôt spécialement construit à cet effet dans le nord de l’Italie. Sur un autre itinéraire, de Gand à un deuxième dépôt en Autriche, les émissions ont été réduites de près de la moitié depuis le passage au transport ferroviaire.

 

Ces deux initiatives font partie du plan d’action pour le climat que Volvo Cars a dévoilé cette année. Dans le cadre de ce plan, l’entreprise vise à réduire de 40% son empreinte carbone sur le cycle de vie par voiture entre 2018 et 2025, ce qui nécessitera une réduction de 25% des émissions opérationnelles, y compris logistiques. Le plan 2025 est une étape tangible au profit de l’ambition de Volvo Cars, à savoir devenir une entreprise climatiquement neutre d’ici 2040.

 

«Lorsque nous avons déclaré que nous avions l’intention de réduire considérablement nos émissions dans toutes nos activités, nous le pensions vraiment», a déclaré Javier Varela, vice-président senior en charge de la production et de la logistique chez Volvo Cars. «Notre réseau logistique n’est qu’une pièce de ce puzzle, mais il est néanmoins important. C’est un exemple de notre engagement pour réduire notre impact sur l’environnement via des étapes significatives et concrètes.»

 

Volvo Cars cherche également à utiliser le transport ferroviaire à plus grande échelle en Chine et aux États-Unis. Les voitures sont d’ores et déjà transportées par train deux fois par semaine de ses usines de fabrication basées en Chine vers le port de Gand en Belgique. D’autres liaisons ferroviaires permettent de livrer des voitures Volvo neuves aux dépôts régionaux en Chine et en Russie. 

 

Aux États-Unis, l’usine de fabrication de Charleston, en Caroline du Sud, a exploité un réseau de fret ferroviaire bien établi qui achemine des voitures neuves vers des dépôts situés dans des villes d’Amérique du Nord. Ces trains remplacent d’ores et déjà l’équivalent de dizaines de camions par semaine, un nombre susceptible d’augmenter lorsque la prochaine génération de XC90 entrera en production.

 

Le plan d’action climatique de Volvo Cars représente l’un des projets les plus ambitieux de l’industrie automobile. Il contient des actions concrètes en phase avec l’Accord de Paris sur le climat de 2015, qui vise à limiter le réchauffement de la planète à 1,5 degré Celsius au-dessus des niveaux préindustriels.

 

Les ambitions de Volvo Cars pour 2040 vont au-delà de la réduction des émissions d’échappement et passent par l’électrification totale, car l’entreprise réalise que l’électrification ne suffit pas à réduire son impact sur l’environnement. C’est pourquoi elle s’intéresse également à la lutte contre les émissions de carbone dans tous les domaines: dans son réseau de production, dans ses activités plus vastes, dans sa chaîne logistique, mais aussi par le biais du recyclage et de la réutilisation des matériaux.

 

Les ambitions de l’entreprise en matière d’électrification se reflètent dans la toute nouvelle ligne de voitures Recharge récemment lancée. Recharge sera le nom générique de toutes les voitures Volvo rechargeables, équipées d’une motorisation tout électrique et Plug-in Hybrid. La gamme Recharge a pour objectif de booster encore davantage les ventes de voitures électriques de Volvo Cars et d’encourager, par le biais d’incitations, les conducteurs de véhicules Plug-in Hybrid à utiliser le mode Pure autant que possible.

Mots-clés :
Environnement, Durabilité
Les descriptifs et les données reprises dans ce document de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements décrits sont susceptibles d'être en option. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.

Contact

  • Simon Krappl
    Marketing & Communications Director | Switzerland
    Volvo Automobile (Schweiz) AG
    Téléphone mobile: +41 79 290 19 60

For information on how Volvo Cars process your personal data in relation to Volvo Cars Global Newsroom click here.

Le site média Volvo Cars utilise des cookies afin d'optimiser votre expérience utilisateur sur ce site. Les cookies du site ne stockent pas d'informations personnelles. Pour en savoir plus, consultez notre Page Politique en matière de cookies.

Accepter