Communiqués

Une star qui visait les toiles : la Volvo 850 fêté ses 25 ans

La Volvo 850, une traction avant à moteur transversal 5 cylindres, a été une véritable révolution. Née du projet Galaxy, elle avait pour ambition de tutoyer les étoiles. Ce qu’elle fit, puisque la série 850 a brillé en compétition et donné naissance aux premières transmissions intégrales du constructeur suédois.

 

La toute nouvelle Volvo 850 GLT fut lancée en première mondiale le 11 juin 1991 au Stockholm Globe Arena (devenu le Ericsson Globe). Fruit d’un des investissements industriels les plus importants de Suède, ce modèle marquait une rupture avec ses prédécesseurs : une traction avant à moteur transversal 5 cylindres qui faisait la part belle au plaisir de conduite.

 

 

Volvo 850 GLT

 

 

 

Le nouveau modèle a été lancé sous le slogan : « Une voiture dynamique avec quatre innovations mondiales », à savoir le moteur transversal 5 cylindres, l’essieu arrière Delta-Link conçu par Volvo, le système de protection intégrée contre les impacts latéraux (SIPS) et la ceinture de sécurité avant à réglage automatique.

 

Même si son design évoquait la série 700, la 850 rimait avec nouveauté. Son développement a commencé en 1978 : lors d’une réunion organisée cette année-là, il fut décidé qu’il était temps de se viser les étoiles. C’est pourquoi le projet fut baptisé « Galaxy ».

 

Le projet Galaxy a permis à deux séries de modèles de voir le jour, l’une suédoise, l’autre hollandaise. Alors que la technologie a été développée conjointement, les équipes ont travaillé séparément dans un second temps. L’entreprise hollandaise Volvo Car B.V a développé ce qui allait devenir la série 400, tandis que l’équipe suédoise Volvo Cars s’est concentrée sur la série 850.

 

Le premier modèle présenté fut la 850 GLT, avec son moteur 20 soupapes à aspiration normale développant 170 ch. Pendant la phase de développement, Volvo a tout mis en œuvre pour faire de la 850 GLT une voiture dynamique offrant un grand plaisir de conduite avec un bruit d’admission et d’échappement étudié.

 

C’est en février 1993 que fut présentée la déclinaison break de la 850, une version arborant plusieurs caractéristiques distinctives de Volvo, à l’instar de son hayon pratiquement vertical qui maximise le volume de chargement ou encore, et surtout, des feux verticaux allongés recouvrant l’intégralité des montants arrière. Pendant la phase de développement, le designer en chef Jan Wilsgaard disposait d’une maquette sur laquelle les longs blocs optiques arrière pouvaient être retirés et remplacés pour faciliter la comparaison. Cette version break a reçu le prestigieux « 1994 Good Design Grand Prize » décerné par un jury japonais, ainsi que le prix du plus beau break d’Italie.

 

La série 850 s’est vite développée avec l’ajout de plusieurs options de motorisations. Le modèle le plus marquant fut présenté au Salon de l’automobile de Genève 1994. Avec sa livrée jaune à nulle autre pareille, la T-5R créa la surprise. Limitée à 2 500 exemplaires, cette édition spéciale arborait un moteur turbocompressé avec échangeur air/air développant 240 ch pour 330 Nm de couple, et était équipée de becquets spéciaux, sortie d’échappement carrée et jantes alliage 17” Titan. Les modèles jaunes furent écoulés en deux semaines, de sorte que l’on décida de produire le même nombre de modèles en noir, puis 2 500 T-5R de plus en vert foncé.

 

Volvo 850 T5 R

 

L’année 1994 fut aussi celle où Volvo renoua avec la compétition… en fanfare. Car les 850 qui se présentèrent sur la ligne de départ de la première course de la saison à Thruxton, en Angleterre, étaient des breaks ! Disputer en « fourgonnette » le championnat de voitures de tourisme le plus populaire d’Europe, le British Touring Car Championship (BTCC), était l’assurance d’attirer l’attention. Volvo a beaucoup investi, avec Tom Walkinshaw Racing, dans les deux voitures pilotées par le Suédois Rickard Rydell et le Néerlandais Jan Lammers. En 1995, les breaks passèrent dans l’illégalité suite à un changement de règlement et Volvo dû se résoudre à revenir aux berlines. Cette saison-là, Rickard Rydell s’est hissé sur la troisième place du podium du championnat.

 

Volvo 850 Racing, BTCC

 

Dès le départ, la presse baptisa la Volvo 850 « voiture la plus sûre du monde » et, en 1995, une nouvelle première mondiale fit son apparition en matière de sécurité, faisant de la Volvo 850 la première voiture de série à se doter d’airbags latéraux.

 

Lancée en 1996, la 850 AWD, première transmission intégrale du constructeur était un modèle précurseur pour Volvo. La 850 All Wheel Drive roulait en permanence en quatre roues motrices et un viscocoupleur répartissait automatiquement la puissance entre les roues avant et arrière. Lorsque l’une des roues arrière commençait à patiner, le système anti-patinage TRACS transférait automatiquement la puissance sur la roue avant offrant la meilleure adhérence. La 850 AWD était équipée d’un nouveau moteur turbo basse pression développant 193 ch. Elle préfigurait les modèles XC à transmission intégrale si prisés de nos jours.

 

La Volvo 850 fut produite jusqu’en 1996. Lorsqu’il fut temps de faire évoluer la série en 1997, les désignations passèrent à S70 pour les berlines et V70 pour le break. Au total, 1 360 522 unités, toutes versions confondues, de la série 850 ont été vendues.

Mots-clés :
850, Sports motorisés, Design, Historique, Fabrication, 1991
Les descriptifs et les données reprises dans ce document de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements décrits sont susceptibles d'être en option. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.

Contact

  • Sascha Heiniger
    Director Corporate & Brand Communication
    Volvo Car Switzerland AG
    Téléphone mobile: +41-79-9135962

For information on how Volvo Cars process your personal data in relation to Volvo Cars Global Newsroom click here.

Le site média Volvo Cars utilise des cookies afin d'optimiser votre expérience utilisateur sur ce site. Les cookies du site ne stockent pas d'informations personnelles. Pour en savoir plus, consultez notre Page Politique en matière de cookies.

Accepter