Communiqués

Le bébé, un heureux sous-produit du projet YCC de Volvo

 

Encadré

 

Dans l’industrie automobile, être affecté à une équipe chargée du développement d’une voiture conceptuelle spectaculaire pour le circuit international des salons de l’auto est une arme à deux tranchants pour les concepteurs, ingénieurs et experts techniques. D’une part, il y a tout ce prestige apte à propulser une brillante carrière lorsqu’une nouvelle voiture conceptuelle absolument remarquable fait ses débuts sur la scène mondiale. D’autre part, il y a le stress, l’anxiété et les entraves personnelles qu’occasionnent les délais impossibles, les conflits de personnalité, les défis techniques inattendus et les longues heures passées au travail.

 

Bien que de nombreuses carrières aient été lancées suite du succès d’une voiture conceptuelle, on relate aussi tout autant de divorces et de sacrifices personnels au saint nom du projet.

 

Et puis, il y a cette équipe qui a donné naissance à la Volvo YCC – Your Concept Car. Elle en a relevé le défi en relevant les natalités.

 

La YCC a été conçue et développée par une équipe de neuf femmes dessinatrices, ingénieurs et directrices de projets au sein de la Volvo Car Corporation. Ce groupe de base se tourna aussi vers d’autres ressources de la compagnie pour aider à concrétiser le projet. Au total, 130 personnes ont participé au projet, dont plus de la moitié étaient des femmes.

 

À l’issue de ce projet mouvementé de 14 mois, deux des membres de l’équipe de base et 17 des membres du projet tout entier avaient donné naissance à un enfant.

 

« Nous l’avons baptisée la voiture anti-divorce », dit en badinant l’un des membres de l’équipe.

 

La directrice technique du projet, Elna Holmberg, a eu un enfant à peine deux mois avant le dévoilement de la voiture au Salon de l’auto de Genève. Et c’est sur la route du même salon que la directrice du projet, Camilla Palmertz, a annoncé qu’elle était enceinte.

 

Pratiquement tous les membres de l’équipe de base avaient des enfants, âgés de 2 à 10 ans. Les membres de l’équipe savaient très bien qu’elles avaient toutes de lourdes responsabilités familiales en dehors de leur vie professionnelle, et firent un effort spécial pour accommoder mutuellement leurs horaires chargés.

 

« Je me souviens en particulier d’une réunion des cinq membres de l’équipe de direction, raconte Tatiana Butovitsch Temm. Maria devait aller chercher son enfant chez sa belle-mère ; Elna était au téléphone avec le plombier qui travaillait à réparer une fuite d’eau à la maison ; Camilla était au téléphone à planifier la livraison d’un piano et j’étais couchée par terre avec une migraine atroce. Les gens étaient au téléphone, allaient et venaient, mais ce fut une réunion très productive. »

 

« On ne peut pas arrêter d’être mère juste parce qu’on est ingénieur, ajoute Mme Temm. Le fait d’être obligée de partir à 15 h pour aller à la garderie ne veut pas dire qu’on ne peut pas faire son travail. Nous savions ce que nous avions à faire, et nous l’avons fait. Il est possible d’accommoder la vie privée des gens et de faire quand même le travail. »

 

L’équipe a aussi essayé de réduire le stress du projet qui déborderait sur leurs vies personnelles.

 

« Il y aura toujours du stress et des conflits dans n’importe quel projet comme celui-ci, explique la directrice, Mme Palmertz, mais les conflits sont une façon de progresser, de surmonter les obstacles. Vu que nous avions tout approfondi longtemps d’avance, une fois que le projet a été lancé, il y a eu beaucoup moins de conflits et ceux qui étaient inévitables ont été plus facilement résolus. Nous savions toutes ce que nous voulions atteindre.

 

« Le résultat est qu’il y a eu moins de surtemps, moins de larmes et moins de crises de nerf qu’il aurait pu y avoir autrement », conclut Mme Palmertz.

 

-30-

Mots clés:
YCC, Special Interests, Concepts
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.