Communiqués

Des gâteaux pour faire du 2 septembre le jour le plus sûr de l’année

Volvo distribue des gâteaux aux conducteurs afin de favoriser une conduite, insciemment, plus prudente

 

Slow Down Cake by Volvo Cars
 

2 septembre 2019, Bruxelles - Nous conduisons plus prudemment lorsque nous transportons un gâteau sur le siège passager de notre voiture. C’est ce qui ressort des chiffres publiés la semaine dernière par Responsible Young Drivers : 87 % des Belges adoptent un comportement de conduite responsable lorsqu’ils transportent de la nourriture dans leur voiture. Le jour de la rentrée scolaire est le jour lors duquel il est primordial de redoubler d’attention sur la route. C’est pourquoi, Wim Maes, le CEO de Volvo Car Belux, distribue aujourd’hui, à Wemmel, des gâteaux faits de la main du célèbre chef Jeroen Meus. Avec cette action ludique, la marque automobile désire faire passer un message fort et sensibiliser chaque automobiliste à rouler de manière prudente, comme s’il transportait un gâteau, et ce tout au long de l’année, afin de garantir plus de sécurité aux abords des écoles.

 

Le Slow Down Cake: une recette de Jeroen Meus
Les gâteaux, ou « Slow Down Cakes », qui sont distribués aujourd’hui devant l’école primaire Mater Dei de Wemmel, ont été réalisés spécialement pour l’occasion par Jeroen Meus. Pour mener à bien ce projet, il a été secondé par son chef pâtissier habituel, Zuut, qui s’est récemment vu octroyer le titre de meilleur chocolatier par Gault & Millau.

 

Il s’agit d’un gâteau fragile et très fin, avec un fond de pâte d'à peine 2,5 mm. Le crumble sur le côté est tout aussi sensible et la ganache montée sur le dessus du gâteau s'effondre en cas de vitesse excessive. Le gâteau a été agrémenté de fines tranches de chocolat délicates. Le garnissage du gâteau, une compote de baies rouges (qui poussent sur les buissons des forêts suédoises), évoque le caractère suédois de Volvo. Un délicieux gâteau, qui sera complètement décomposé si vous ne conduisez pas prudemment.

 

Le premier jour d’école, le jour le plus sûr de l’année
Ce n’est pas un hasard si Volvo a décidé de mener cette action le jour de la rentrée des classes. En effet, le début de l’année scolaire va souvent de pair avec un trafic plus dense. Après les mois d’été plus calmes, les automobilistes ne sont plus habitués à un tel trafic. C’est également ce qui ressort des chiffres de STATBel : l’année dernière, le nombre d’accidents en Flandre a augmenté de 14 % en septembre en comparaison au mois d’août. Dans la région de Bruxelles-Capitale, ce pourcentage a même atteint les 25 %. Les alentours des écoles sont particulièrement vulnérables. Les initiatives telles que les rues scolaires sont utiles, mais selon une étude réalisée par VIAS, la plupart des accidents impliquant des enfants se produisent en dehors de cette zone, à savoir à une distance située entre 30m et 300m de la porte de l’école.

 

Slow down : une vitesse excessive est à l'origine de 30% des accidents mortels.
Malheureusement, les excès de vitesse restent  fréquents dans les zones 30. En 2018, jusqu'à 166.000 automobilistes ont été condamnés à payer une amende pour excès de vitesse dans ces zones, ce qui équivaut à 454 PV par jour !

 

Stefaan Verhas, directeur de l'école primaire Mater Dei de Wemmel, où les gâteaux sont distribués ce lundi, en fait également l'expérience : « Les conducteurs conduisent souvent trop vite aux abords de notre école, surtout après deux mois de vacances. Ils ont oublié que cette rue abrite une école. Mais il ne suffit pas de conduire prudemment uniquement dans notre rue. En effet, la plupart de nos élèves vivent à proximité, et un grand nombre d'entre eux viennent à pied ou à vélo. Nous aimerions donc demander aux chauffeurs d’être plus vigilants dans ce périmètre. »

 

3.000 enfants victimes d'un accident de la route sur le chemin de l'école en 2018
Les chiffres publiés la semaine dernière par Vias montrent également que 11 % des enfants belges se rendent à l’école en vélo, que 31 % s’y rendent à pied et que 30 % sont déposés devant l’école par leurs parents. Ces deux groupes se mettent parfois en danger. En effet, les parents qui déposent leurs enfants à l’école en voiture sont souvent pressés car ils se rendent ensuite au travail. Et cette précipitation est particulièrement dangereuse pour les usagers vulnérables qui se trouvent sur la route à ce moment précis.

 

Benoît Godart, porte-parole de l'institut Vias, réagit : « À 50 km/h, la distance d'arrêt d'un véhicule est deux fois plus importante qu'à 30 km/h et ne permet pas au conducteur de s'arrêter devant un enfant qui traverse soudainement. D'où l'importance de respecter la limitation de vitesse, en particulier aux abords d'une école ».

 

D’ici 2020, pas de blessés graves ou de victimes d’accidents dans les nouvelles voitures Volvo
Ce n’est pas un hasard si Volvo, en tant que marque automobile, a mis en place cette action.

D’ici 2020, la marque a pour ambition d’empêcher les accidents graves ou mortels avec ses nouvelles Volvo. C’est pourquoi, le constructeur automobile s'engage non seulement à mettre en place des systèmes de sécurité qui contribuent à prévenir les accidents, mais aussi à sensibiliser le conducteur lui-même.

 

« En tant que constructeur automobile, nous jouons un rôle social majeur sur le plan de la sécurité routière, et nous en sommes parfaitement conscients chez Volvo. D'une part, nous agissons pour plus de sécurité sur les routes en rendant nos voitures aussi sûres que possible grâce à la technologie et à l'innovation, mais nous savons que cela ne suffit pas. La sécurité routière ne peut être assurée que si le style de conduite du conducteur est aussi adapté à son environnement. Avec des initiatives comme le Slow Down Cake, nous essayons de sensibiliser tous les automobilistes - conducteurs Volvo ou non, cela n’a pas d’importance. » - Wim Maes,  CEO de Volvo Car Belux.

 

------------------------------------------------

 

Volvo Car Group en 2018

Au cours de l’exercice fiscal 2018, le résultat d’exploitation de Volvo Car Group a atteint 14,185 milliards de SEK (1,354 milliard d’euros), contre 14,061 milliards de SEK (1,343 milliard d’euros) en 2017. Le chiffre d’affaires pour cette période s’élève à 252,653 milliards de SEK (24,127 milliards d’euros), contre 208,646 milliards de SEK (19,924 milliards d’euros) en 2018. Sur l’ensemble de l’année 2018, les ventes mondiales ont atteint un record de 642 253 véhicules, soit une hausse de 12,4 % par rapport à 2017. Ces résultats reflètent la transformation financière et opérationnelle radicale mise en œuvre par Volvo ces dernières années afin de se positionner en vue de sa prochaine phase de croissance.

 

A propos de Volvo Car Group

Volvo existe depuis 1927. Aujourd’hui, Volvo est une des marques automobiles les plus connues et les plus respectées au monde, avec 642 253 véhicules vendus en 2018 dans une centaine de pays. Volvo Cars appartient à la société chinoise Zhejiang Geely Holding (Geely Holding) depuis 2010, et était rattaché jusqu’en 1999 au groupe suédois Volvo Group, lorsque la compagnie a été rachetée par l’Américain Ford Motor Company. En 2010, Geely Holding a acquis Volvo Cars.

 

En 2018, Volvo Cars comptait, en moyenne, environ 43 000 employés à plein temps. Le siège social, le développement produit, le marketing et l’administration de Volvo Cars sont principalement situés à Göteborg, en Suède. Le siège de Volvo Cars en Chine se trouve à Shanghai. Ses principales usines de production de voitures se situent à Göteborg (Suède), Gand (Belgique), en Caroline du Sud (Etats-Unis) et à Chengdu et Daqing (Chine) ; les moteurs sont fabriqués à Skövde (Suède) et Zhangjiakou (Chine), et les éléments de carrosserie à Olofström (Suède).

 

Dans le cadre de la nouvelle mission de l’entreprise « Freedom to Move », Volvo Cars entend offrir un vaste éventail de services de mobilité supplémentaires sûrs, personnalisés et durables.  Cet objectif se traduit par de nombreuses ambitions commerciales : d’ici au milieu de la prochaine décennie, le constructeur prévoit de générer la moitié de son chiffre d’affaires annuel grâce aux véhicules 100 % électriques, tandis qu’un tiers des modèles vendus devrait être autonome. L’entreprise s’est aussi fixée pour objectif de proposer la moitié de sa gamme sous forme d’abonnement.

Mots clés:
Sécurité
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.

Contact média

Pour de plus amples informations sur la manière dont Volvo Cars traite vos données personnelles en relation avec Volvo Cars Global Newsroom, CLIQUEZ ICI.

Volvo Cars Newsroom utilise des cookies pour optimiser l'utilisation de ce site web. Les cookies du site web ne stockent pas d'information personelle. Pour plus d'information, lisez notre Page de la politique des cookies

Accepter