Communiqués

Volvo Cars et POC mettent en place le premier crash test entre une voiture et un casque de vélo

 

Volvo Cars, l’un des chefs de file de la sécurité automobile, s’est associé à POC, la marque suédoise spécialisée dans les sports et la sécurité, dans le cadre d’un projet de recherche novateur visant à renforcer la protection des cyclistes, pour procéder en première mondiale à une série de crash tests de casques de vélo contre des voitures.

 

Ce partenariat est la dernière illustration en date de la suprématie de Volvo en matière de développement de systèmes de sécurité. Il témoigne aussi de son ambition d’améliorer la sécurité routière pour tous à travers la collaboration et le partage de connaissances.

 

Les accidents entre vélos et voitures entraînant souvent des blessures graves ou la mort, Volvo Cars adopte une stratégie claire pour mettre un terme à ce type d’accidents en s’appuyant sur les technologies de sécurité active.

 

La détection des cyclistes avec freinage automatique à pleine puissance fait appel aux caméras et radars du véhicule afin de détecter les cyclistes, avertir le conducteur d’une collision imminente et activer le freinage en cas de besoin. Il s’agit d’un perfectionnement des systèmes automatiques de freinage d’urgence et de détection des piétons de Volvo Cars, conformément à sa vision de la sécurité.

 

Le projet de recherche Volvo-POC, qui prévoit une série de crash tests dédiés au sein du célèbre Centre de sécurité de Volvo Cars à Göteborg (Suède), s’inscrit dans le cadre d’un projet de recherche plus vaste, visant à étudier la nature des blessures à long terme subies par les cyclistes.

 

Lors de ces essais, les casques de vélo POC sont portés par des mannequins d’essai de choc montés sur un banc, d’où ils sont lancés vers différentes parties du capot d’une Volvo statique à différentes vitesses et selon différents angles, pour diverses mesures.

 

Les essais respectent les procédures réglementaires existantes en ce qui concerne la protection de la tête des piétons. Ils permettent à Volvo Cars et POC de réaliser une comparaison directe entre le fait de porter un casque et le fait de ne pas en porter.

 

Les procédures actuelles d’essai des casques de vélo, assez rudimentaires, consistent à lâcher des casques de différentes hauteurs sur une surface plane ou anguleuse et ne tiennent pas comptent des accidents entre un véhicule et un vélo. L’ambition du projet Volvo-POC est d’affiner et de faire progresser ces essais.

 

Les enseignements tirés de ce projet de recherche aideront POC à rendre ses casques plus sûrs et plus protecteurs en cas d’accident entre un vélo et une voiture, tandis que les essais apporteront à Volvo Cars de précieuses informations sur ce type d’accidents pour de futurs développements.

 

« Ce projet avec POC est un bon exemple de notre esprit avant-gardiste en matière de sécurité », a déclaré Malin Ekholm, Directrice du Centre de sécurité de Volvo Cars et l’une des principales ingénieures en sécurité du constructeur. « Nous développons régulièrement de nouvelles méthodes d’essai adaptées à des scénarios de circulation difficile. Notre but n’est pas seulement de nous conformer aux exigences légales ou de réussir les essais d’évaluation, mais d’aller au-delà, en nous appuyant sur des situations quotidiennes de circulation pour concevoir des technologies qui améliorent encore la sécurité ».

 

Avec plus de 60 récompenses internationales en matière de sécurité, d’innovation et de design, POC est réputé pour sa capacité à bousculer les conventions et mettre à profit la science, l’innovation et les dernières recherches pour faire émerger de nouvelles manières de penser afin de réduire le nombre d’accidents.

 

« À l’instar de Volvo Cars, la sécurité est au cœur de notre mission et inspire nos idées et nos innovations », affirme Oscar Huss, responsable du Développement produit de POC. « Grâce au travail réalisé en étroite collaboration avec les responsables scientifiques du POC Lab, nous nous efforçons d’ouvrir la voie en lançant de nouvelles pistes dans le domaine de la sécurité. Les normes de certification sont primordiales mais ne doivent pas peser sur notre volonté de chercher au-delà pour trouver des moyens plus efficaces et novateurs de limiter les conséquences des accidents.

 

Ces dernières années, Volvo Cars s’est également penché sur la protection des personnes évoluant à l’extérieur de ses voitures. Par exemple, le constructeur a lancé son système de détection des piétons avec freinage automatique à pleine puissance en 2010 et la détection des cyclistes avec freinage automatique à pleine puissance en 2013. Ces deux technologies sont de série sur toutes les Volvo dans le cadre du programme City Safety et ont contribué à améliorer la sécurité routière dans son ensemble.

 

Lors d’une collaboration antérieure, Volvo Cars et POC ont travaillé sur un projet pilote consistant à connecter les casques de vélo avec les véhicules en vue de prévenir les accidents.

 

Notes aux rédacteurs

 

  • Ces travaux de recherche s’inscrivent dans un projet de plus grande ampleur visant à étudier les types de blessures à long terme subies par les cyclistes afin de développer les principes de protection et d’améliorer la sécurité routière. Les parties impliquées dans ce projet d’envergure sont Volvo Cars, POC, le KTH Royal Institute of Technology et les entreprises MIPS et Autoliv. Le projet est partiellement financé par Vinnova. Les enseignements tirés de ce projet de recherche seront rendus publics.
  • Le POC Lab est le forum scientifique de POC, qui réunit des experts issus de plusieurs disciplines, dont la médecine, pour appuyer et conseiller POC afin que ses produits offrent la protection ma plus fiable et la plus efficace sur le marché.

 

----------------------------

 

Volvo Car Group en 2018

Au cours de l’exercice fiscal 2018, le résultat d’exploitation de Volvo Car Group a atteint 14,185 milliards de SEK (1,354 milliard d’euros), contre 14,061 milliards de SEK (1,343 milliard d’euros) en 2017. Le chiffre d’affaires pour cette période s’élève à 252,653 milliards de SEK (24,127 milliards d’euros), contre 208,646 milliards de SEK (19,924 milliards d’euros) en 2018. Sur l’ensemble de l’année 2018, les ventes mondiales ont atteint un record de 642 253 véhicules écoulés, soit une hausse de 12,4 % par rapport à 2017. Ces résultats reflètent la transformation financière et opérationnelle radicale mise en œuvre par Volvo ces dernières années afin de se positionner en vue de sa prochaine phase de croissance.

 

A propos de Volvo Car Group

Volvo existe depuis 1927. Aujourd’hui, Volvo est une des marques automobiles les plus connues et les plus respectées au monde, avec 642,253 véhicules vendus en 2017 dans une centaine de pays. Volvo Cars appartient à la société chinoise Zhejiang Geely Holding (Geely Holding) depuis 2010, et était rattaché jusqu’en 1999 au groupe suédois Volvo Group, lorsque la compagnie a été rachetée par l’Américain Ford Motor Company. En 2010, Geely Holding a acquis Volvo Cars.

 

En 2018, Volvo Cars comptait, en moyenne, environ 43 000 employés à plein temps. Le siège social, le développement produit, le marketing et l’administration de Volvo Cars sont principalement situés à Göteborg, en Suède. Le siège de Volvo Cars en Chine se trouve à Shanghai. Ses principales usines de production de voitures se situent à Göteborg (Suède), Gand (Belgique), et Chengdu et Daqing (Chine) ; les moteurs sont fabriqués à Skövde (Suède) et Zhangjiakou (Chine), et les éléments de carrosserie à Olofström (Suède).

Mots clés:
Sécurité
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.

Contact média

Pour de plus amples informations sur la manière dont Volvo Cars traite vos données personnelles en relation avec Volvo Cars Global Newsroom, CLIQUEZ ICI.

Volvo Cars Newsroom utilise des cookies pour optimiser l'utilisation de ce site web. Les cookies du site web ne stockent pas d'information personelle. Pour plus d'information, lisez notre Page de la politique des cookies

Accepter