Communiqués

Le concept Volvo 360c appelle à la mise en place d’une nouvelle norme de sécurité universelle sur la communication des véhicules autonomes

 

Avec son nouveau concept autonome 360c, Volvo Cars s’attaque à l’un des principaux défis liés au lancement de la technologie de conduite autonome et propose d’établir une nouvelle norme mondiale définissant la communication, en toute sécurité, des véhicules autonomes avec le reste des usagers de la route.

 

Volvo 360c Exterior Safety

Conduite autonome et sécurité sont étroitement liées, et cette nouvelle technologie pourrait apporter la plus grande amélioration des conditions de sécurité routière depuis l’invention par Volvo Cars de la ceinture de sécurité à trois points d’ancrage en 1959.

 

L’introduction de la technologie de conduite autonome ne se fera pas du jour au lendemain, elle sera progressive. Les voitures 100 % autonomes seront déployées dans des conditions de circulation mixte dans lesquelles les voitures sans conducteur humain partageront la route avec les autres usagers.

 

Le cas échéant, il ne sera plus possible d’établir un contact visuel ni d’anticiper le comportement des conducteurs, un élément pourtant central dans les interactions actuelles.

 

Dans le cadre du développement du 360c, les ingénieurs sécurité de Volvo Cars se sont donc interrogés sur la mise en place de moyens de communication sûrs entre véhicules 100 % autonomes et autres usagers de la route.

 

Il s’agissait également de définir une norme universelle pour éviter aux autres usagers de la route d’avoir à prendre en compte la marque de chaque véhicule autonome.

 

Le 360c résout cette problématique en adoptant un système reposant sur des sons externes, des couleurs, des signaux visuels et des mouvements, ainsi que sur des combinaisons de ces outils, pour communiquer les intentions du véhicule aux autres usagers de la route afin que ce que s’apprête à faire le véhicule soit en permanence tout à fait clair.

 

Point important à signaler, si de par sa conception, le système de sécurité du 360c se concentre sur le fait que le véhicule signale ses intentions aux autres usagers de la route, il ne leur donne jamais d’instructions.

 

« Nous sommes convaincus que cette méthode de communication doit devenir une norme universelle, afin que tous les usagers de la route puissent communiquer facilement avec n’importe quelle voiture autonome, indépendamment de sa marque », affirme Malin Ekholm, Vice-Présidente du Centre de sécurité de Volvo Cars. « Mais il est tout aussi important d’éviter de dire aux autres usagers ce qu’ils doivent faire, afin d’éviter toute confusion. Nos études montrent que c’est la manière la plus sûre pour les véhicules 100 % autonomes de communiquer avec les autres usagers de la route. »

 

Le 360c incarne la vision de la mobilité de demain selon Volvo Cars, un futur à la fois autonome, électrique, sûr et connecté mais aussi porteur de nouvelles perspectives de croissance pour Volvo Cars.

 

Il présente quatre déclinaisons possibles des véhicules autonomes – couchette, bureau mobile, salon ou espace de divertissement – qui réinventent chacune notre manière de voyager.

 

Dans la configuration « couchette », les ingénieurs de Volvo Cars se sont penchés sur le futur des technologies de sécurité et l’incidence de la position de l’occupant sur les conditions de sécurité. La couverture de sécurité spéciale intégrée à la couchette annonce un futur système de rétention fonctionnant comme la ceinture de sécurité à trois points d’ancrage, mais qui s’ajuste à la personne allongée pendant le déplacement.

 

Le 360c laisse aussi entrevoir de nouveaux groupes/profils de clients potentiels pour l’entreprise et soulève des questions quant aux implications possibles de la conduite 100 % autonome en matière de planification urbaine, d’infrastructures et d’empreinte environnementale de la société moderne.

 

------------------------------------

  

Volvo Car Group en 2017

 

Au cours de l’exercice fiscal 2017, le résultat d’exploitation de Volvo Car Group a atteint 14,061 milliards de SEK (1,425 milliard d'euros), contre 11,014 milliards de SEK (1,164 milliard d’euros) en 2016. Le chiffre d’affaires pour cette période s’élève à 210,912 milliards de SEK (21,377 milliards d'euros) contre 180,902 milliards de SEK (19,112 milliards d’euros) en 2016. Sur l’ensemble de l’année 2017, les ventes mondiales ont atteint un record de 571 577 véhicules écoulés, soit une hausse de 7,0 % comparativement à 2016. Ces résultats reflètent la radicale transformation financière et opérationnelle mise en œuvre par Volvo ces dernières années afin de se positionner en vue de sa prochaine phase de croissance.

 

À propos de Volvo Car Group

Volvo existe depuis 1927. Aujourd’hui, Volvo est une des marques automobiles les plus connues et les plus respectées au monde, avec 571 577 véhicules vendus en 2017 dans une centaine de pays. Volvo Cars appartient à la société chinoise Zhejiang Geely Holding (Geely Holding) depuis 2010, et était rattaché jusqu’en 1999 au groupe suédois Volvo Group, lorsque la compagnie a été rachetée par l’Américain Ford Motor Company. En 2010, Geely Holding a acquis Volvo Cars.

  

En 2017, Volvo Cars comptait, en moyenne, environ 38 000 employés à plein temps. Le siège social, le développement produit, le marketing et l’administration de Volvo Cars sont principalement situés à Göteborg, en Suède. Le siège de Volvo Cars en Chine se trouve à Shanghai. Ses principales usines de production de voitures se situent à Göteborg (Suède), Gand (Belgique), et Chengdu et Daqing (Chine) ; les moteurs sont fabriqués à Skövde (Suède) et Zhangjiakou (Chine), et les éléments de carrosserie à Olofström (Suède).

Mots clés:
Sécurité, Concepts, Design, 2018, Conduite autonome, Volvo 360c (2018)
La description et les faits repris dans le matériel de presse concernent la gamme de voitures internationale de Volvo Cars. Les équipements peuvent être optionnels. Les spécifications peuvent varier en fonction du pays et peuvent être modifiées sans préavis.
Contact média